Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La ville de Nice n'organisera plus de feu d'artifice le 14 juillet

Afin de ne pas porter atteinte à la mémoire des victimes de l'attentat de Nice, la municipalité a pris une décision importante liée aux festivités du 14 juillet pour les années à venir.

En mémoire des victimes du terrorisme

Publié le
La ville de Nice n'organisera plus de feu d'artifice le 14 juillet

 Crédit Valery HACHE / AFP

La ville de Nice a annoncé ce mercredi  qu'un feu d'artifice serait à nouveau tiré sur la promenade des Anglais, à partir de 2019. Ce spectacle pyrotechnique sera dorénavant programmé le 15 juillet et non plus le 14. Cette date est marquée à jamais à Nice par le terrible souvenir de l'attentat terroriste qui avait fait 86 victimes, le soir du feu d'artifice en 2016. 

Cette annonce a été dévoilée à l'issue d'un comité de pilotage pour la mémoire des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 et le suivi de leurs familles. Ce comité est présidé par le maire de Nice, Christian Estrosi.
Des représentants des familles de victimes ont participé à ce comité. 
 
Le 14 juillet 2018 des cérémonies d'hommage aux victimes de l'attentat sont prévues. Un lâcher de ballons et l'illumination de 86 faisceaux lumineux sur la promenade des Anglais seront notamment organisés dans la soirée. 
 
Après la semaine effroyable de janvier 2015 et la terrible nuit de novembre 2015, la France et la ville de Nice ont basculé dans l'horreur le 14 juillet 2016. Ce soir là, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien domicilié à Nice, avait causé la mort de 86 personnes venues assister au traditionnel feu d'artifice de la Fête nationale sur la promenade des Anglais. Le terroriste avait utilisé un camion de location lors de l'attaque. Il a été abattu par la police. Le groupe Etat Islamique (Daech) avait revendiqué l'attaque deux jours plus tard.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Solognitude - 18/04/2018 - 23:10 - Signaler un abus Et le premier de l'an

    sera fêté le 2 janvier? M'enfin, si vous n'arrivez pas à verrouiller la Prom, changez de métier!

  • Par tubixray - 19/04/2018 - 09:06 - Signaler un abus Pardon ?

    Imaginez le maire de New York ayant demandé que le world trade center ne soit pas reconstruit ....Notre fête nationale a lieu le 14 juillet et ce ne sont pas ces XX XX XX qui vont nous en empêcher.

  • Par Atlante13 - 19/04/2018 - 10:10 - Signaler un abus Remercions tous en choeur

    mr Edwy Plenel, bienfaiteur et soutien inconditionnel des islamistes radicaux. Félicitons le manque de courage citoyen du Maire de Nice, c'est pas avec lui qu'on aurait libéré la France. Enfin envoyons un faire-part à notre ministre de l'intérieur, en espérant que ça le fasse sortir de sa léthargie, pour lui rappeler que nous sommes en guerre en France, et à notre Camenbert National pour lui rappeler également que la guerre, ça se passe en France, pas en Syrie. Et que 20 000 fichés S, ça ne fait pas une armée, mais des assassins potentiels que nous entretenons et choyons un peu trop. Il faudrait peut-être se décider à choisir son camp, avant que d'autres ne le fassent pour nous. Aujourd'hui, un symbole de plus est tombé, celui du peuple français.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€