Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La villa de Jean-Marie Le Pen à Saint-Cloud perquisitionnée

"Ici, ce n'est pas l'état d'urgence, c'est l'état de siège !"

Soupçons

Publié le
La villa de Jean-Marie Le Pen à Saint-Cloud perquisitionnée

Le FN à nouveau dans la tourmente. Selon des informations du journal Le Parisien, la villa de Montretout à Saint-Cloud de Jean-Marie Le Pen a fait l'objet d'une perquisition. L'opération a commencé aux alentours de 11 heures ; le co-fondateur du Front national était présent sur place, ainsi qu'une douzaine de policiers.

"Les policiers m'ont prévenu que ce serait long, ils font des heures sup", a expliqué au Parisien Jean-Marie Le Pen. "Leur perquisition est très active, elle vise mes bureaux et mes ordinateurs".

Cette opération de police intervient dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires du FN. Les enquêteurs s'intéressent à des salaires versés à 20 assistants apparaissant dans l'organigramme du parti.

Ces assistants sont censés aider le député dans sa mission, mais les missions définies par leur contrat n'ont pas grand-chose à voir avec celles qu'ils occupent au sein du FN, selon le Parlement européen, qui a saisi l'organisme antifraude de l'Union européenne, en mars 2015. Le Parquet de Paris a également ouvert une enquête fin mars 2015. 

"Ici, ce n'est pas l'état d'urgence, c'est l'état de siège !", a ironisé le Ménhir, parlant aux journalistes après la perquisition. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 16/02/2016 - 15:45 - Signaler un abus Tous les parlementaires ont 21.349 euros...

    Les parlementaires disposent tous d’une enveloppe de 21.349 euros pour rémunérer leurs assistants. Il existe deux types d’assistants. D’une part, les « accrédités » qui travaillent directement dans les locaux, à Bruxelles et Strasbourg, et dont le recrutement fait l’objet d’un contrôle du Parlement européen. Ils doivent être payés par un tiers agrémenté (une société de portage) et leur salaire obéit à une grille en fonction de leurs compétences. D’autre part, les « locaux» fournissent de l’aide en circonscription, auprès des bases électorales. Leur recrutement se passe de contrôle, ce qui inquiète la direction financière de l’institution. En moyenne, les députés ont 2 assistants accrédités et 6 au niveau local. Comme par hasard, c'est l'enveloppe parlementaire des députés FN qui pose problème à papa Schultz, l'immigrationniste forcené! Les autres ont la même enveloppe mais semblent soucier beaucoup moins papa schultz...

  • Par cloette - 16/02/2016 - 16:42 - Signaler un abus obésité

    Cela prouve en tout cas l'obésité de la gouvernance europeenne et de son fonctionnement 33 000 salariès de la commission européenne, ainsi que 55 000 fonctionnaires européens , salaires , secrétaires assistants voitures immeubles frais de fonction voyages hôtels .... il y a dans l'union 508 millions d'h ( en Chine 1, 5 milliards d'habitants aus US 320 millions ) . qui paie tout cela ?

  • Par cloette - 16/02/2016 - 17:09 - Signaler un abus et aussi

    tous les interprètes ( 24 langues !! ) à payer

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€