Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vers une augmentation de 1% du salaire des fonctionnaires, une mesure "infinançable" pour la droite

Une première hausse de 0,5% devrait avoir lieu le 1er novembre, suivie d'une deuxième hausse de 0,5% le premier mai 2017.

Dégel

Publié le
Vers une augmentation de 1% du salaire des fonctionnaires, une mesure "infinançable" pour la droite

"De l'électoralisme aux frais des Français", a jugé Eric Woerth, leur secrétaire général des Républicains.

Une hausse de 1% du salaire des fonctionnaires en deux temps. C'est ce que propose le gouvernement pour mettre un terme au gel des salaires qui sévit depuis 2010. Une première hausse de 0,5% devrait avoir lieu le 1er novembre, suivie d'une deuxième hausse de 0,5% le premier mai 2017. Cette revalorisation "symbolique" est très loin de satisfaire les syndicats, notamment la CGT et FO, qui rappellent que le point d'indice "a décroché de 7 à 8% par rapport à l'inflation". Pour FO, on peut même parler de "8% de perte de pouvoir d'achat" pour les fonctionnaires.

Cette hausse de 1% devrait coûter 1,85 milliard d'euros pour les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière), assure la Cour des comptes. "Il ne s'agit pas (que cette hausse) atteigne des niveaux déraisonnables", a expliqué le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

Une mesure très critiquée par l'opposition qui estime qu'une telle hausse est "infinançable". "De l'électoralisme aux frais des Français", a jugé Eric Woerth, leur secrétaire général des Républicains.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Benoist - 17/03/2016 - 13:43 - Signaler un abus On creuse davantage

    la dette publique attitude irresponsable pur couler la France..Ces politiques au lieu de réduire le nombre d'agents de l'état ce qui permettrait d'augmenter les salaires, préfèrent acheter des voix. Ils coulent la France et n'ont aucun sens de l'état

  • Par vangog - 17/03/2016 - 14:11 - Signaler un abus Nous, les patriotes, pourront assumer ces hausses...

    mais en faisant de vraies économies sur les grosses commissions, conseils de copains et coquins, observatoires de l'inutile et autres agences-tout-risque qui grèvent les budgets de la Nation. En outre, nous diviserons par deux les strates du gras mille-feuille territorial accumulé par les UMPS. L'abrogation de l'AME, de la CMU et des retraites pour les étrangers, de même que la mise en place de la carte vitale biométrique pour éviter que des colonies entières se servent de la même carte, pourront faire respirer de nouveau la SS, et envisager sereinement des re-remboursement pour les plus modestes, des augmentations de la Nomenklatura qui subit les affres du gauchisme, et des basses de charges pour les PME, TPE et artisans...voila, c'est aussi simple que cela!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€