Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et oui : Valls arbitre contre Macron sur les 35 heures et les heures supplémentaires

Macron voulait aménager les 35 heures et permettre les heures supplémentaires non rémunérées. Dans le cadre de la nouvelle réforme du Code du travail, Valls arbitre contre lui.

Gauche contre gauche

Publié le
Et oui : Valls arbitre contre Macron sur les 35 heures et les heures supplémentaires

Manuel Valls a tranché : la réforme du Code du travail voulue par le Gouvernement, amorcée aujourd'hui par la remise du rapport Badinter, ne comprendra pas les aménagements des 35 heures et des heures supplémentaires évoquées par Emmanuel Macron. 

A Davos, le ministre de l'Economie avait évoqué l'idée d'accords d'entreprise ou de branches qui pouvaient mettre en place une semaine plus longue que 35 heures sans remise supplémentaire, et de permettre les heures supplémentaires sans rémunération supplémentaire. La réforme du Code "ne remettra pas en cause la durée légale", a déclaré le premier ministre aujourd'hui lors de la remise du rapport Badinter. "Il faut que les heures supplémentaires soient majorées et elles seront toujours majorées."

Le premier ministre a donc tranché entre son ministre de l'Economie et son ministre du Travail, Myriam El Khomri qui, elle, avait martelé le principe du maintien des 35 heures et du supplément des heures supplémentaires. 

A LIRE AUSSI : Nouveau record du nombre de ruptures conventionnelles en 2015 : pourquoi c’est un signe que l’économie a besoin d’aller plus loin dans l’assouplissement du contrat de travail >>>

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par borissm - 25/01/2016 - 16:16 - Signaler un abus Ils n'y arriveront jamais

    Même pas la peine d'essayer.

  • Par vangog - 25/01/2016 - 16:56 - Signaler un abus Ah bon? Ben alors il démissionne, Macron...

    s'il ne veut pas faire partie de la grande famille des sans-couilles ( celle qui déteste les sans-dents, et pourtant...)

  • Par jurgio - 25/01/2016 - 23:04 - Signaler un abus Le grand cacique Badinter

    a rendu son arrêt et tout son monde s'incline. On se demande si ce vieillard ait encore toute sa tête sur les épaules.

  • Par cloette - 26/01/2016 - 20:50 - Signaler un abus Les heures supplémentaires non rémunérées ?

    obligatoires ? ou facultatives pour ceux qui veulent se faire bien voir ? ou facultatives pour ceux qui adorent tellement leur boîte qu'ils ne veulent surtout pas être rémunérés ? C'est l'avenir pour les entreprises : Ne plus payer personne , comme ça elles pourront créér beaucoup d'emplois ! Que voulez vous le monde a changé !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€