Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Valence : l'assaillant mis en examen pour tentative d'homicides volontaires

L'homme qui a foncé vendredi sur des militaires en faction devant la mosquée de Valence (Drôme) a été mis en examen pour tentative d'homicides volontaires, a annoncé le procureur de la République de Valence.

Enquête

Publié le - Mis à jour le 4 Janvier 2016
Valence : l'assaillant mis en examen pour tentative d'homicides volontaires

L'homme de 29 ans d'origine tunisienne, Raouf EL Ayed, a été présenté en fin d'après-midi à un juge d'instruction, à l'issue de sa garde à vue qui s'est terminée à 16h. Il a été mis en examen pour tentative d'homicides volontaires, sans que la qualification terroriste ne soit retenue.

Une perquisition à son domicile a permis aux enquêteurs de retrouver des "images de propagande djihadiste" sur son ordinateur et sur son téléphone.

Par ailleurs, l'homme "n'a pas contesté la matérialité (des faits) et sa volonté effectivement de renverser les militaires, de les agresser, de les tuer peut-être aussi", avait déclaré samedi le procureur de la République, Alex Perrin. L'homme voulait s'en prendre à des militaires car "ils tuent des civils en Syrie".

Il avait ajouté que l'homme, "sans antécédents pénaux" et "inconnu des services de renseignement", aurait agi en solitaire et n'aurait pas de "lien particulier" avec une mouvance islamique.

Blessé grièvement par balles vendredi par les militaires et opéré depuis, l'homme s'est vu notifié sa mise en examen à l'hôpital. Dans un premier temps, il avait expliqué avoir attaqué les militaires "parce qu'il ne trouvait pas de place pour se garer".

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 03/01/2016 - 18:30 - Signaler un abus Ique ou iste ? ☺

    §§§ Il avait ajouté que l'homme, "sans antécédents pénaux" et "inconnu des services de renseignement", aurait agi en solitaire et n'aurait pas de "lien particulier" avec une mouvance islamique. §§§ Et comble de malchance pour ce magistrat pas d'antécédent psychiatrique ! ☺ D'où l'intérêt pour l'exécutif de merde qui saccage ce pays depuis plus de 3 ans de faire une différence entre islamique et islamiste alors que cette différence n'existe tout simplement pas ! pasd'amalgameysontpastouscommeçalesmusulmanssontlespremièresvictimeschancepourlafrancevivreensemble et tout le bordel ! C'est reparti !

  • Par Paul Emiste - 04/01/2016 - 07:59 - Signaler un abus Well...

    A force de ne pas vouloir voir la réalité, nous allons avoir le futur que nous méritons.

  • Par sna-hyper - 04/01/2016 - 08:59 - Signaler un abus Il ne faut obliger personne

    A vivre en France. S'il ne supporte pas la France qu'il retourne en Tunisie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€