Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'unique centre de déradicalisation de France a fermé ses portes

L'annonce est venue du ministre de l'Intérieur. Le seul et controversé centre de déradicalisation en France situé en Indre-et-Loire a fermé ses portes.

Fermeture

Publié le
L'unique centre de déradicalisation de France a fermé ses portes

"L'expérience ne s'est pas révélée concluante" a déclaré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué ce vendredi 28 juillet en parlant de l'unique centre de déradicalisation en France situé à Pontourny en Indre-et Loire. Et c'est peu de le dire. Le centre, déjà controversé, était supposé accueillir sur la base du volontariat des jeunes en voie de radicalisation. "L'expérimentation…a montré ses limites", assure le ministère. En effet, le centre tournait à vide depuis février, sans pensionnaire et une trentaine de salariés payés sans avoir de mission à remplir.

Au total, c'est neuf jeunes qui sont passés par ce centre et aucun d'entre eux n'a suivi le programme jusqu'à son terme.

Le gouvernement, avec cette décision, suit à la lettre les préconisations du rapport sénatorial des sénatrices Esther Benbassa et Catherine Troendlé en date du 12 juillet qui insistait sur la nécessaire fermeture du site que les sénatrices qualifiaient de "gabegie financière" (l'expérience avait coûté plus de 2,5 millions d'euros au total).

Cette fermeture ne signe pas pour autant la fin des programmes de déradicalisation en France. "Le gouvernement étudiera la possibilité d'ouvrir des structures de petite taille pour y développer des solutions alternatives à l'incarcération" assure le ministère. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par arcole 34 - 28/07/2017 - 17:23 - Signaler un abus MAIS IL POURRAIT SERVIR

    Pour y mettre dans du coton MLP et son staff du FN, manière de les dé radicaliser de leurs chimères suite à leurs déboires électoraux, voir pourquoi de les cryogéniser histoire de les ramener à la vie d'ici quelques siècles. La qualité de l'air y gagnerait en pureté.

  • Par vangog - 29/07/2017 - 13:48 - Signaler un abus @arcole "' il faut arrêter le pastaga au soleil!

    vous commencez à voir des éléphants roses...Ceux qui tuent et violent, actuellement, ce ne sont pas les patriotes, mais ceux que vous avez laissés rentrer par dizaines de milliers...feriez-vous partie de ceux qui se tenaient les côtes, lorsque MLP évoquait devant Macron la nécessité de recourir à des nationalisations provisoires, afin de préserver le potentiel industriel de la France? vous êtes trop drôle, arcole!

  • Par arcole 34 - 29/07/2017 - 15:36 - Signaler un abus @Vangog - 29/08/2017 - 13:48

    enfin je me disais que c'était pas possible que vous ne réagissiez pas, et rassurez-vous personnellement je n'ai nullement fait résider illicitement sur le sol national qui qui ce soit . Hi, Hi, hi ,Hi ....

  • Par ocean5 - 29/07/2017 - 16:10 - Signaler un abus Cest...

    pas les déradicaliser qu'il faut faire mais les flinguer, on pourrait y mettre arcole 34 avec eux HI, HI, HI

  • Par arcole 34 - 29/07/2017 - 16:48 - Signaler un abus @ocean5 - 29/08/2017 -16h10

    Faut pas rêver vous pousseriez votre dernier soupir avant que vous ne m'aperceviez, HA, HA, HA ,HA

  • Par Poussard Gérard - 29/07/2017 - 17:29 - Signaler un abus Rachida Dati avait raison

    Lorsquelle sopposait a ces centres en arguant que ce serait des colonies de vacances basées sur le volontariat. .. Les radicalisés doivent être incarcérés ou expulsés

  • Par vangog - 30/07/2017 - 22:30 - Signaler un abus Il était pas bien intelligent, Sarko-le-tricheur...

    Il aurait suffit de remplir ce centre d'infirmières en nikabs, pour voire affluer les "radicaux-volontaires" de partout (et même d'ailleurs...). Il ne faut pas demander aux Macronistes de réparer les erreurs de Sarko, car ils ne sont pas plus intelligents...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€