Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Union européenne tente de résister aux sanctions américaines sur l'Iran

Elle a donc a activé la "loi de blocage". Une stratégie dissuasive mais expérimentale.

Réponse

Publié le
L'Union européenne tente de résister aux sanctions américaines sur l'Iran

 Crédit SAUL LOEB / AFP

Les Etats-Unis ont lancé ce matin une nouvelle salve de sanctions contre les entreprises qui continuent à entretenir des relations commerciales avc l'Iran. Il s'agit principalement de sanctions financières, mais aussi de taxes sur les matières premières et de sanctions sur les achats américains dans les secteurs automobiles et aériens. Considérant qu'il s'agit d'un nouvel acte dans la guerre économique initiée par Donald Trump, l'Union européenne a décidé de réagir. Elle a fait entrer la "loi de blocage", une loi jamais appliquée qui date de 1996 et qui interdit aux entreprises européennes de payer les sanctions américaines, sous peine de se voir infliger une double peine par l'Union européenne.

En échange, la loi de blocage protège les entreprises françaises et peut les indemniser. L'efficacité de cette contrainte va être mise à rude épreuve, d'autant plus qu'une seconde salve de sanctions, concernant le gaz et le pétrole cette fois-ci, devrait être ajoutée à la liste dès le 5 novembre prochain.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 07/08/2018 - 09:45 - Signaler un abus Il faut arrêter de montrer le flanc

    L'UE aboyait après la Russie avec les américains et a "puni" Poutine". A présent, son "alliée" la punit et fait des arrangements avec ce même Poutine. L'UE, penchée en avant, reçoit des coups de pieds au cul, avec couilles écrasées par tout le monde, turc compris.

  • Par vangog - 07/08/2018 - 09:58 - Signaler un abus Avec ces socialauds au pouvoir, on n’a pas fini de payer!

    L’UE paye déjà la Turquie pour l’inciter à ne pas nous envoyer ses hordes barbares. Et voilà que la Tunisie, le Maroc sont incités à réclamer les mêmes « avantages »...et puis, l’UE va payer les entreprises pour les encourager à exporter dans le premier pays promoteur du terrorisme mondial...et où prendra-t-elle tout cet argent dépensé en vain, l’UE? ben...chez les heureux con-tribuables europeistes, baissant encore d’un cran les modestes espoirs de croissance des techno-socialauds europeistes! c’est le serpent qui se mord la queue, mais les europeistes adorent ça...se mordre la queue!

  • Par philippe de commynes - 07/08/2018 - 11:09 - Signaler un abus @vangog

    le premier pays promoteur du terrorisme mondial, c'est l'Arabie séoudite, et ils n'en ont même pas honte, ils s'en cachent à peine, http://www.businessinsider.fr/us/saudi-arabia-appeared-to-threaten-canada-with-a-911-style-attack-2018-8

  • Par Liberdom - 07/08/2018 - 13:17 - Signaler un abus Les choix de Juncker

    Clairement l'UE choisit ses alliés : les enturbannés de Téhéran contre les USA.

  • Par vangog - 07/08/2018 - 20:23 - Signaler un abus @Philippe de Commynes il y a deux sortes de terrorisme...

    celui de l’Arabie Saoudite est un terrorisme commandité par des princes wahabites qui luttent pour le pouvoir et cherchent à prouver qui sera le plus proche d’Hallah. C’est, certes, le terrorisme du 11 Septembre, mais il reste limité en portée (d’ailleurs, les USA n’ont pas été atteints, depuis, excepté par des éléments isolés de plus en plus rares...). A l’inverse, le terrorisme commandité par l’Iran est un terrorisme de masse, tous azimuts, qui se répand régionalement et commandite des assassinats et attaques suicide sur toute la région, et du terrorisme international, souvent en collaboration avec les caritativo-gauchistes. Si ce pays obtient la bombe, il l"utilisera comme moyen de pression pour soumettre le monde. A l’inverse de ce que les gauchistes ont fait avec Hitler, ne soyez pas bisounours sur cette menace réelle de déflagration mondiale mortelle pour la civilisation occidentale...

  • Par philippe de commynes - 08/08/2018 - 11:39 - Signaler un abus @vangog

    des exemples de ce que vous dites ? Quand vous parlez de portée limitée du terrorisme wahhabite, vous plaisantez j'espère, parce que ce terrorisme frappe partout, , bataclan, saint petersburg, Inde, Chine, Indonésie, coptes,manchester, etc, sans compter l'Irak et la Syrie, ou depuis des années il ne s'est pas passé un jour sans que des wahhabites, émules de daesh, al nusra ou autres ne fassent des attentats. Par contre pour les Iraniens, il y a une histoire d'un déséquilibré en Australie (un vrai ce coup ci) qui avait renié son pays et sa religion (converti au wahhabisme), il y a une poignée de cas de kurdes iraniens (mais là précisément ils ne sont ni chiites ni persans).Alors j'aimerais bien que vous me citiez quelques uns de ces cas de terrorismes Iraniens, sinon je serais obligé de croire que vous un parano mythomane...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€