Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Turquie : le gouvernement fait retirer près de 140.000 livres des bibliothèques

Albert Camus, Baruch Spinoza ou encore Louis Althusser figurent parmi les auteurs "séditieux".

Autodafé moderne

Publié le
Turquie : le gouvernement fait retirer près de 140.000 livres des bibliothèques

Il ne fait pas bon être écrivain, éditeur ou bibliothécaire en Turquie, ces dernières années. Le site actualitté, qui relaye des informations du Deutsche Welle, révèle que des dizaines de milliers de livres ont été retirés des collections depuis juin 2016.

C'est le ministre de la Culture turc en personne qui en a fait l'annonce. Répondant à un député de l'opposition, Numan Kurtulmuş a déclaré que "les publications sur le mouvement Gülen et Fethullah Gülen, ainsi que celles de maisons d'édition fermées par décret du gouvernement, présentes dans les 1142 bibliothèques placées sous notre juridiction, ont été retirées d'urgence". 

Depuis le mois de juin 2016, trente maisons d'édition auraient fermés, par décret gouvernemental. En tout, 139.141 titres sont sur la sellette, notamment des ouvrages d'Albert Camus, du philosophe Spinoza ou de Louis Althusser, qui auraient, d'après les censeurs, "appartenu à des organisations terroristes".

La purge prendrait parfois des airs carrément surréalistes. Un fermier aurait été arrêté pour avoir été en possession d'un de ses livres…alors qu'il était illettré. Autre exemple : un manuel de mathématiques aurait subi les foudres du pouvoir car il proposait un problème évoquant "un point F" et "un point G". Les censeurs auraient cru y voir une référence à Fethullah Gülen, un prédicateur exilé aux Etats-Unis et accusé par Ankara d'avoir fomenté la tentative de coup d'État de l'été 2016.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 12/12/2017 - 13:57 - Signaler un abus nasi slamistes

    qu'est ce qu'on dit depuis longtemps ????

  • Par Marie-E - 12/12/2017 - 15:28 - Signaler un abus on le vire quand

    de l'Europe car il y a accord et surtout de l'OTAN puisqu'il se sert dans l'armement russe et qu'il em...tout le monde sans compter l'occupation de Chypre nord et la non reconnaissance du génocide arménien. Je ne parle pas de ce qu'il dit de son ex allié Israël. Quelle belle ord...

  • Par Atlante13 - 12/12/2017 - 18:46 - Signaler un abus Non non, regardez bien ce qu'il fait,

    vous y serez la France dans 30 ans. Nouveau Farenheit 451...

  • Par Deudeuche - 12/12/2017 - 19:37 - Signaler un abus F word Mr Erdogan

    Just for you!

  • Par Carl Van Eduine - 13/12/2017 - 06:49 - Signaler un abus Pas d'amalgame, pas d'amalgame

    Ce titre se suffit à lui même.

  • Par ISABLEUE - 13/12/2017 - 12:10 - Signaler un abus Cette nouvelle passe inaperçue dans la Presse

    sauf ici. Par contre, on ne parle que de ce pays qui reçoit les 57 de l'OCI, avec toujours, depuis 60 ans le même sujet. Israël. Israël, le petit cachet bleu des arabes...lamentables !!

  • Par adroitetoutemaintenant - 13/12/2017 - 13:55 - Signaler un abus Ça me rappelle une histoire personnelle

    J’étais à Istanbul dans un voyage organisé. Le guide à bord du bus se lance tout à coup dans une tirade et nous annonce fièrement que la proportion des juifs vivant à Istanbul a été diminué de 1000 fois depuis la seconde guerre mondiale. Je lui ai alors demandé si cela expliquait la diminution du QI moyen en Turquie. Très grand froid puis beaucoup de rires dans le bus ou il y avait une majorité d’américains.

  • Par Borgowrio - 13/12/2017 - 17:31 - Signaler un abus Autodafé

    Notre ribambelle de philosophes , de sociologues , de politologues, qui confortablement installés , dénonçent les autodafés nazis ou autres , nous les attendons là , ils ont l'occasion de montrer leur courage en froissant l'amour propre de nos "Européens " musulmans modérés turcs . Pas fous ils tiennent à leur peau

  • Par philippe de commynes - 13/12/2017 - 20:26 - Signaler un abus Même pas la possibilité ...

    de tirer profit de toutes ces dérives de la turquie d'erdogan pour réclamer des sanctions économiques , ou sans aller jusqu'à là ,la dénonciation de l'accord de libre-échange, qui obligerait par exemple (excusez du peu) renault à rapatrier la production de centaines de milliers de véhicules dans L'UE, dont une partie, il faut l'espérer, en france (l'état français est quand le premier actionnaire de renault)

  • Par Solognitude - 13/12/2017 - 23:19 - Signaler un abus On appréciera un certain progrès,

    En effet, les livres ont été retirés, pas brûlés.... enfin, jusqu'à nouvel ordre. Merci calife Erdogan!

  • Par vangog - 14/12/2017 - 10:14 - Signaler un abus Et Sarko-le-tricheur qui avait aidé la Turquie à franchir...

    deux stades d’accession à l’UE: aussi aveugle que les lèche-babouches gauchistes!

  • Par jerome69 - 14/12/2017 - 11:35 - Signaler un abus Bientot l'autodafé ?

    allez un petit effort , une bon feu en place public avec tout ces livres, et puis en agitant des petits drapeaux autour avec un beau "croissant-gammé " dessus, hmm non, à la réflexion le croissant suffit à largement à lui même.

  • Par jurgio - 14/12/2017 - 14:16 - Signaler un abus L'islam d'Erdogan n'est pas le véritable islam

    Pas d'amalgame (mot arabe !) Nous, en France, nous sommes plus informés et nous avons le bon. Enfin, c'est ce que l'on dit et répété.

  • Par LouisArmandCremet - 14/12/2017 - 14:18 - Signaler un abus Autodafé ?

    Ils n'osent pas brûler les livres en place publique car c'est gênant en terme de com mais l'idée reste la même...

  • Par CasCochyme - 14/12/2017 - 15:21 - Signaler un abus dangereux pantin

    Et il a osé traiter la politique de Merkel de nazie... Un jour, pour parachever son œuvre, il fera exploser le mausolée d'Ataturk à Ankara (dernier monument faisant encore de l'ombre au grand mamamouchi), et fera porter le blâme de l'événement à ISIS. Capable de tout, celui-là. Et il fera construire une nouvelle grande mosquée à la place, à la gloire de ses maîtres.

  • Par vangog - 15/12/2017 - 01:20 - Signaler un abus Allez, un beau geste, Merdogan...

    donne les livres que tu as volés aux écoliers français! Ils regarderont les images, à défaut de pouvoir les lire...

  • Par A M A - 15/12/2017 - 17:00 - Signaler un abus Avec les Ottomans musulmans,

    Avec les Ottomans musulmans, les choix sont vite faits. Si un ouvrage contredit le Coran, il est nuisible et il faut le brûler. Si un ouvrage dit la même chose que le Coran, il est inutile, et il faut le brûler. Ce n'est pas nouveau, et la bibliothèque d'Alexandrie a fait les frais jadis de cette ouverture d'esprit. Eternel recommencement. Mêmes causes; même effets.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€