Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Turquie : Erdogan évoque un référendum sur l'adhésion à l'UE

Le président turc estime néanmoins que l'UE lui "simplifierait la tâche" si rejetait purement et simplement l''adhésion de la Turquie.

En colère

Publié le
Turquie : Erdogan évoque un référendum sur l'adhésion à l'UE

La Turquie s'éloigne de plus en plus de l'Union européenne. Sur fond de vives tensions entre l'Europe et la Turquie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a indiqué samedi que son gouvernement pourrait organiser un référendum sur la poursuite du processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

"Pour le moment, nous organisons un référendum le 16 avril mais ensuite nous pourrions choisir d'en faire un second sur les discussions d'adhésion et nous nous conformerions à ce que notre peuple dirait alors", a-t-il affirmé lors d'un déplacement à Antalya, dans le sud du pays. Le référendum du 16 avril cristallise les tensions entre son pays et l'Europe, dans la mesure où il renforcerait sa main-mise sur la Turquie. Le président turc s'est aussi prononcé pour un rétablissement de la peine de mort en Turquie, ce que n'accepterait pas Bruxelles.

 "Que disent-ils ? Que la Turquie n'aura pas sa place en Europe si nous rétablissons la peine de mort (...) Fort bien !", a de nouveau lancé le président turc samedi.

Lors d'un autre discours plus tôt dans la journée, Erdogan avait déclaré que l'UE lui "simplifierait la tâche" si elle décidait elle-même d'abandonner les négociations d'adhésion de la Turquie, au point mort depuis plusieurs années. "De toute façon, le 16 avril est pour nous un point de rupture. C'est pour cela que le oui est si important. Nous allons mettre tout cela sur la table. Car la Turquie n'est le souffre-douleur de personne", a-t-il lancé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 26/03/2017 - 17:51 - Signaler un abus C'EST NON !

    §§§ Lors d'un autre discours plus tôt dans la journée, Erdogan avait déclaré que l'UE lui "simplifierait la tâche" si elle décidait elle-même d'abandonner les négociations d'adhésion de la Turquie, au point mort depuis plusieurs années. §§§ Plus simple encore : ☺ qu'il y renonce LUI...et qu'on ne parle plus de ce projet encensé. Les Européens n'en veulent, pas les Turcs n'en veulent : arrêtons les frais avec cette connerie ! On a déjà une "overdose" de muzz !

  • Par Le gorille - 27/03/2017 - 01:04 - Signaler un abus Insensé ?

    OU "encensé" ? Langue de Pivert, éclairez-nous !

  • Par vangog - 27/03/2017 - 02:12 - Signaler un abus La Turquie n'envahira pas l'Europe!

    l'UE est incapable de défendre nos frontières à l'invasion musumano-islamiste. Là où l'UE a échoué, l'Europe des Nations libres parviendra à éjecter ce sultan faschiste et ses cohortes de mercenaires...

  • Par langue de pivert - 27/03/2017 - 12:50 - Signaler un abus mea culpa :-( gare au gorille !

    ☺ Bon c'est pas un lapsus mais une bonne grosse faute ! Ça n'aurait pas de sens d'encenser ce dingue ! Merci de m'avoir relu et d'avoir sauvé ma réputation ! Moi encenser ce muzz atteint de rage coranique ! Quelle horreur !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€