Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tuerie en Haute-Savoie : la fillette de sept ans est sortie de son coma artificiel

L'autopsie des corps des victimes a révélé une tuerie d'une extrême sauvagerie.

Drame

Publié le - Mis à jour le 9 Septembre 2012


[Mis à jour à 17h50]


La fillette de sept ans qui a perdu ses parents dans la tuerie est sortie du coma artificiel dans lequel elle avait été placée. Cependant elle reste sous sédatifs et ne sera pas audible par la police avant plusieurs jours.


[Mis à jour le 9 septembre]


La cadette de la famille al-Hilli, Zeena, rentrera ce dimanche au Royaume-Uni. La perquisition reprendra également au domicile des victimes.

 

L'autopsie a révélé une tuerie d'une extrême sauvagerie.

 

Le frère de Saad al-Hilli a été entendu hier samedi par la police et le sera à nouveau ce dimanche. Il nie tout conflit d'argent l'opposant à son frère.



[Mis à jour à 12h21]

La présence de 25 douilles sur les lieux du crime éloigne l'hypothèse du tueur unique.

En effet, un tel nombre de tirs supposerais de recharger au moins une fois un pistolet automatique pour un tireur unique, ou de posséder deux armes.

 

La Suisse et l'Italie sont mobilisées afin d'éviter une fuite du ou des tueurs du massacre de Chevaline, en Haute-Savoie. Les enquêteurs vont proceder à la perquisition du domicile des victimes près de Londres. "Tous les pays frontaliers ont été mobilisés. L'Italie est à une heure trente, la Suisse à une heure. Les enquêteurs ont sollicité l'assistance des pays voisins", a déclaré le procureur Eric Maillaud sur la chaîne i-Télé. Les quatre enquêteurs français envoyés à Londres devaient collaborer avec leurs homologues britanniques pour perquisitionner le domicile des victimes à Claygate, au sud de Londres.

 

Le frère du père de famille abattu sera entendu ce samedi par les enquêteurs. Les résultats de l'autopsie des corps des victimes seront communiqués cet après-midi.

 

Alors que les analyses légistes devraient livrer leurs conclusions dans la nuit de vendredi à samedi, les enquêteurs n'excluent pas l'hypothèse d'un règlement de compte au sujet d'un litige financier entre Saad al Hilli, le père tué avec ses proches et son frère qui vit en Angleterre. Deux informations judiciaires pour "assassinats" et "tentatives d'assassinats" ont été confiées vendredi à deux juges d'instruction d'Annecy en Haute-Savoie. Quatre gendarmes sont partis à Londres pour explorer cette piste.

 

Saad al Hilli et son frère ne se parlaient plus depuis que le premier avait hérité, il y a un an, de la maison de ses parents. Certaines sources évoquent aussi d'autres propriétés en Irak ou en Espagne. Le frère de la victime qui s'est présenté à un commissariat en Angleterre, nie toute implication. "Nous attendons beaucoup des investigations anglaises sur la famille", confirme un enquêteur. Les gendarmes dépêchés à Londres auront notamment pour mission d'étudier l'"environnement de la famille" al-Hilli, dont la maison a déjà été perquisitionnée jeudi par la police britannique.

 

D'après la levée des corps des victimes de l'équipée sauvage, la volonté de ne laisser aucun témoin vivant ne fait plus guère de doute. Les conclusions des autopsies, pratiquées à l'Institut médico-légal de Grenoble, devaient confirmer cette hypothèse. L'analyse des 25 douilles récupérées sur la scène du crime permettra de d'établir avec précision le type de l'arme utilisée. Afin de déterminer si la famille est tombée dans un guet-apens, les téléphone retrouvés dans la BMW seront inspectés. En effet, la voiture dont les vitres étainet criblées de balles a été retrouvée moteur tournant, un pneu crevé et l'arrière légèrement accidenté contre un talus.  

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gringo Nedromi - 08/09/2012 - 12:21 - Signaler un abus Un ancien de la RAF ...

    Qui découvre la voiture... Qui est ce Monsieur?... Hein? .... Bon je sens que je vais donner dans la théorie du complot alors j'arrête... On attends la suite des révélations avec impatience. Et que les deux jeunes filles puisse retrouver un jour une vie normale.. . Sera-ce possible?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€