Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Trump reconnait Jérusalem comme "vraie capitale d'Israël"

Mahmoud Abbas a réagi, déclarant que Jérusalem était "la capitale éternelle" de la Palestine. En France, le Crif demande à Emmanuel Macron de faire de même.

Tournant

Publié le
Trump reconnait Jérusalem comme "vraie capitale d'Israël"

"Aujourd'hui, enfin, nous reconnaissons l'évidence, à savoir que Jérusalem est la capitale d'Israël". 

Le Président américain  qui s'exprimait depuis la Maison Blanche a ensuite affirmé que l'ambassade américaine déménagerait le plus vite possible de Tel Aviv à Jérusalem. Puis il s'en est pris à ses prédécesseurs, qui n'avaient "pas fait ce qu'ils avaient dit", par manque de "courage" selon lui. Il a ensuite affirmé vouloir permettre un accord :

"Les Etats-Unis restent déterminés à aider à faciliter un accord de paix acceptable pour les deux parties"

Il y a quelques jours, l'autorité palestinienne avait prévenu que cette décision aura "des conséquences dangereuses".

Le problème vient principalement du statut particulier de la ville trois fois sainte et partagée entre les différentes communautés sans qu'Israël la contrôle dans son ensemble.

D'ailleurs, Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, n'a pas tardé à réagir. Il a affirmé que Jérusalem "est la capitale éternelle de l'Etat de Palestine" et que les Etats-Unis ne pouvaient dorénavant plus jouer son rôle de médiateur pour la paix entre les deux parties.

A rebours de son adversaire, Benyamin Netanhyaou a salué "une décision historique". En France, le Crif a demandé à Emmanuel Macron de reconnaître lui aussi Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 06/12/2017 - 20:33 - Signaler un abus La, il fait vraiment une connerie

    Jérusalem est la Ville des 3 religions monothéistes. Donc cette décision ne peut qu'attiser les discordances entre les religions et en particulier avec l'islam. Notre pays a déjà lourdement subit les conséquences de la guerre entre Israël et la Palestine envahie par les colonies israéliennes.

  • Par Marie-E - 06/12/2017 - 21:16 - Signaler un abus Merci Mister Président

    Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale politique de l'état hébreu. Depuis le temps qu'on attendait que quelqu'un reconnaisse ce que tous les Israéliens savent sauf les députés de Méretz (extrême gauche) et Balad (arabes et communistes). Le statu quo religieux sera conservé : les juifs pourront aller sur le Mont du Temple MAIS sans prier... les musulmans pourront aller prier dans leurs mosquées sauf restriction sécuritaire concernant les hommes de 18 à 50 ans en cas d'appel aux manifestations... les chrétiens catholiques, protestants, orthodoxes... pourront toujours aller au Saint Sépulcre, au Mont des Oliviers, s'arrêter à toutes les stations du Chemin de Croix, à l'église des nations,... sans aucun problème... Donc à tous ceux qui s'affolent : qu'est ce que cela change : Rien car de toute façon une chose est sûre Jérusalem capitale éternelle de la Palestine, absolument pas : Jérusalem n'a été capitale que du royaume de Juda et quand la région en 70 de notre ère est devenue Palestine avec la destruction du 2e Temple et de Jérusalem, celle ci n'a plus été capitale d'aucun état jusqu'en 1949 avec Israël.

  • Par Deudeuche - 06/12/2017 - 21:22 - Signaler un abus La il fait vraiment preuve de courage

    Jerusalem est la capitale de l’etat Hébreu. Cette décision ne va pas exciter les chrétiens mais la seule religion en guerre contre les autres ; l’Islam. Notre pays a déjà lourdement subit le prix de la lâcheté et les conséquences de l’intolerence islamique et notamment entre Israël et la Palestine. En Israël vivent et travaillent des centaines de milliers d’arabes israéliens, en Palestine les juifs vivent assiégés et protégés par des soldats; cherchez l’erreur! La racaille islamo gauchiste a choisi son camp, comme toujours, comme jadis le grand Mufti de.....Jérusalem!

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 22:34 - Signaler un abus Tiens

    Anguerrand est en voie de plenelisation...il accuse Trump de déclarer la guerre à l'Islam! A moins que ce ne soient ses penchants cathos réacs qui ne le poussent à la solidarité avec les barbus?

  • Par assougoudrel - 06/12/2017 - 23:14 - Signaler un abus @Marie-E

    J'ai entendu l'info à 5h00 ce matin et j'ai eu une pensée pour vous, car vous en parliez il y a deux jours. Les journalistes disaient que Mr Trump joue avec le feu et que cela déclenchera des conflits et que le président égyptien promet le feu et le sang à tout l'Occident. Je pense comme vous et Deudeuche. Joyeux Anniversaire. Je vais boire un verre de cidre à votre santé.

  • Par Marie-E - 06/12/2017 - 23:24 - Signaler un abus Merci Assougoudrel

    La journée de colère a mal commencé. Hachem était avec Israël. Il a plu des cordes, une vraie tempête à ne pas mettre un chien dehors. Les Palestiniens ne sont pas sortis même ceux qui déclaraient comme d'habitude qu'ils étaient prêts à mourir.... Pourvu qu'il fasse mauvais vendredi midi :le jour de prêche est toujours dangereux

  • Par philippe de commynes - 07/12/2017 - 04:15 - Signaler un abus Probablement excellente nouvelle ...

    maintenant l'alliance entre Israël et les "pays arabes modérés" (arabie séoudite !)a du sérieux plomb dans l'aile et une guerre contre l'iran semble beaucoup moins vraisemblable.

  • Par Marie-E - 07/12/2017 - 06:49 - Signaler un abus L'excellente nouvelle

    C'est que les dirigeants des pays arabes sunnites en ont raz la djellaba de parler du problème palestinien. Dernière proposition qui aurait été faite par MBS au terroriste retraité Abu Mazen : état avec Abu Dis (il y a déjà un Parlement construit mais abandonné) et pas de droit au retour. J'ajoute : Pas d'évacuation des grands blocs d'implantations avec échange de territoires... C'est ' le moment de négocier. Je ne dis pas pays modérés car au Proche Orient il n'y a pas de modéré, tout le monde est passionné sauf Rohani le président modéré selon Obama...Derniers soutiens palestiniens : Turquie, Qatar et Iran... Liban, Syrie et Irak sûrement mais sans moyens. Ennemi en vue : l'Iran bien plus nocif pour eux qu' Israël.

  • Par ifrj - 07/12/2017 - 08:50 - Signaler un abus Il était temps

    Il était temps que quelqu'un tape enfin sur la table. Cette loi a été voté au USA depuis des lustres et l'application en était reconduite tous les 6 mois.... Comme déni de démocratie difficile de faire mieux.... Juste une question : Ce recul constant a-t-il permis la paix entre l'état hébreux et "l'état palestinien"? A ma connaissance NON. Donc autant aller au bout de la l'exercice et montrer qu'on en a que faire des menaces. Il est grand temps d'arrêter de courber l'échine.

  • Par assougoudrel - 07/12/2017 - 11:00 - Signaler un abus @ifrj

    Bien dit!!!

  • Par philippe de commynes - 07/12/2017 - 11:18 - Signaler un abus @Marie-E

    je vous donne raison ..., à moitié, si Mohammed ben Salmane Al Saoud se contrefiche probablement du sort des palestiniens, il se contrefiche certainement moins de ce que pourrait être les réactions en séoudie à un flirt trop poussé avec Israël dans les circonstances actuelles.

  • Par ISABLEUE - 07/12/2017 - 14:27 - Signaler un abus Jérusalem

    est LA capitale d'Israël. Rien à rajouter : les arabes vont être en rage ???? ON a l'habitude. Si les Juifs étaient dans n'importe quel autre pays, les arabes tenteraient de revendiquer leur capitale....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€