Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tribune de Nicolas Sarkozy : la réponse de François Hollande

Le président de la République estime que "toute comparaison avec des dictatures est forcément insupportable"

Riposte contre riposte

Publié le

La contre-attaque de Nicolas Sarkozy était attendue. Elle a été violente. Récemment mis en cause dans de multiples affaires, l'ancien président s'est défendu ce jeudi. Pas de prise de parole, pas de long discours, l'ex-chef de l'Etat a choisi de s'adresser aux Français par le biais d'une lettre publiée dans Le Figaro. Une missive dans laquelle il riposte violemment contre toutes les suspicions à son encontre comparant notamment les écoutes le visant aux méthodes de la Stasi (la police d'Etat de l'ex-RDA). Une sortie virulente qui a secoué la classe politique.

En déplacement à Bruxelles ce jeudi pour évoquer le cas de la Crimée, François Hollande a lui aussi réagi à cette tribune de Nicolas Sarkozy. Le président, qui souligne tout d'abord qu'il "ne répondrait à aucune polémique", affirme ensuite que "toute comparaison avec des dictatures est forcément insupportable".

"Je ne répondrai à aucune polémique parce que je suis président de la République et que j'ai ce devoir d'assurer le respect des principes qui fondent notre organisation judiciaire et notre République", insiste-t-il. Avant de répliquer avec force : "Laisser penser que notre pays, notre République puissent ne pas être fondés sur les libertés, c'est introduire un doute qui n'a pas sa place, et toute comparaison avec des dictatures est forcément insupportable". Nicolas Sarkozy juge dans sa tribune que les principes fondamentaux de la République ont été "foulés au pied" dans les procédures judiciaires le visant.

"Mon devoir comme tout président de la République",assène François Hollande, "c'est d'assurer l'indépendance de la justice, la séparation des pouvoirs, l'exercice des droits de la défense, la présomption d'innocence, le respect des décisions de la chose jugée qui s'imposent à tous". C'est "de faire en sorte que les magistrats puissent faire leur travail dans notre pays, non pas comme ils le pensent individuellement, mais comme le droit leur fait obligation d'agir" et "c'est aussi de veiller à ce que les avocats puissent assurer la tâche qui est la leur", poursuit-il.

"Je le ferai ce devoir, je l'assurerai ce devoir chaque fois que la justice sera mise en cause, car vouloir atteindre ces principes-là c'est altérer la confiance que les citoyens doivent avoir à l'égard de la justice", martèle François Hollande. Puis, concernant les écoutes judiciaires, le président certifie qu'elles étaient "décidées par des juges indépendants, sans que l'exécutif, que ce soit le garde des Sceaux et encore moins le ministre de l'Intérieur n'aient à intervenir"

Ces écoutes sont "encadrées par une loi de 2004", a-t-il rappelé relevant qu'à l'époque "ce n'était pas la majorité actuelle qui était en responsabilité". Le président de la République a par ailleurs mis en exergue que les juges "lorsqu'ils décident du déclenchement d'une écoute judiciaire" doivent aussitôt "en informer le bâtonnier quand il s'agit d'un avocat" et doivent en demander le renouvellement "au bout de quatre mois".

François Hollande a conclu en réaffirmant sa volonté que la réforme du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) "puisse aboutir" afin que "l'indépendance de la justice soit encore renforcée". Pas de doute, la lettre de Nicolas Sarkozy n'a pas fini de faire parler.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benbarek - 21/03/2014 - 06:46 - Signaler un abus La France on l'aime ou on la quitte

    Alors casse-toi pauvre ... !

  • Par taramis - 21/03/2014 - 06:57 - Signaler un abus FRANCOIS HOLLANDE?

    Quelle crédibilité donner à un sectaire,haineux ,menteur et nul au vu de ses ''résultats''?La risée du monde et la honte des Français de l'étranger dont je fais partie.

  • Par jracc - 21/03/2014 - 06:57 - Signaler un abus Scandale d'État ??

    Le scandale a commencé par la non remise aux Archives Nationales de tous les documents du mandat de la Présidence de N Sarkozy. Pire, ces archives présidentielles ont été manipulées par des personnes dont les ministres MM Hamon, Montebourg et sont donc suspectes au regard de l'histoire! Ajoutons que les archives de Claude Guéant ont mystérieusement disparu! Enfin, il y a 6 mois M Sapin déclare : "on va s'occuper de N Sarkozy" ! Plus tard, F Hollande répète aux journalistes du Monde qu'il reçoit en "OFF" qu'il sait exactement tout ce que fait Sarkozy! N'y a-t-il pas là matière à s'inquiéter pour notre démocratie??

  • Par groumpf - 21/03/2014 - 07:11 - Signaler un abus Ils ont peur

    M'en vais acheter un exemplaire du journal, histoire d'appuyer là où ça fait mal. Pour réagir aussi vite, il doit avoir une de ses trouilles. Mais qu'il ne s'inquiète pas, même le président d'un syndicat de juges n'a pas protesté contre les violations répétées de la loi et mieux encore a menacé de représailles l'ensemble des citoyens de la République. Il a les juges, la police et la presse avec lui, il viole les lois avec constance, espionne l'opposition avec l'aide des juges, sa police emprisonne les manifestants qui s'opposent à sa politique: que craint-il ? le peuple ?

  • Par pertuisane - 21/03/2014 - 07:13 - Signaler un abus Splash !!!

    Plus soucieux de chasser le Sarko que le chômage, le Bouffi haineux et sa horde de spadassins, de juges et de journalistes, vient de se prendre en pleine face son portrait dégoulinant...on remarquera qu'aucun de ses collègues présents à Bruxelles n'a esquissé le moindre mouvement de solidarité ou de compassion...

  • Par cloette - 21/03/2014 - 07:18 - Signaler un abus c'est le ressenti

    qui provoque cette comparaison, ressenti par beaucoup de monde , ressenti de sectarisme, de deux poids deux mesures c'est à dire de manque d'impartialité. Se draper derrière la "Vertu" dont ils se croient les seuls propriétaires, agrave leur cas, ils feraient mieux de se remettre en question , se dire pourquoi ça ne fonctionne pas , y compris pour le votant socialiste ! la preuve , la baisse des sondages !

  • Par ZOEDUBATO - 21/03/2014 - 07:26 - Signaler un abus Retour à la case départ et refondation de la France

    Le Président SARKOZY a repris sa place de Président de tous les Français qui défend l'intérêt général et la France Mais il reste honni par les Partis, la nomenklatura et les médias car il refuse de défendre leurs intérêts égoïstes de clan, de pouvoir total et de formatage des citoyens

  • Par gliocyte - 21/03/2014 - 07:30 - Signaler un abus Quand on a écrit à un juge

    Comme FH l'a fait, sur papier à en tête de l'Elysée, pour plaider la cause de son ex au sujet du livre "la frondeuse", suivi en cela par Valls, on est totalement discrédité. Ce fait, irréfutable, lui, est la preuve que cet homme n'est qu'un manipulateur mensonger. Un dictateur.

  • Par gile - 21/03/2014 - 07:35 - Signaler un abus Première victoire de Sarkozy

    Hollande a été obligé de sortir de son silence. Et par la même occasion il a intronisé Sarkozy chef de l'opposition, au grand dam des fillon, juppé et autres pâtes molles de la droite dite modérée.

  • Par Marcus Graven - 21/03/2014 - 07:38 - Signaler un abus Une dictature française

    Ce qui est insupportable, c'est Normal Ier. Pour nier que nous passons -certes en charentaises - d'un ersatz de démocratie à une dictature, il faut être à l'origine de cette transformation. Les preuves d'une copie française de l'Allemagne de l'Est s'accumulent: écoutes téléphoniques, lois liberticides, juges à gauche toute, ministres menteurs comme de sinistres pions cachés derrière un rideau de fer… Et la dernière, Ayrault qui lance: « Les républicains devraient tout faire pour qu’il n’y ait aucune possibilité qu’il y ait un maire Front national dans une commune de France. » "Tout faire". Ne serait-ce pas un peu anti-démocratique? Déjà que 6,5 millions de Français ne sont représentés que par deux députés à l'Assemblée nationale alors que des partis comme EELV et les PCF qui pourraient faire leurs assises dans une cabine téléphonique (s'il en restait) en ont dix fois plus, voilà que le Premier ministre le plus idiot de la Ve République appelle à "tout faire" contre le FN. D'ailleurs les milices du gouvernement -les Antifas- ont commencé à s'attaquer au FN: permanence saccagées, voire incendiées, militants tabassés… Une dictature encore un peu bancale. Française, en somme.

  • Par Redmonde - 21/03/2014 - 07:43 - Signaler un abus AVANTAGE SARKO

    La réponse de Sarko a été autrement plus percutante que celle de Hollande, y a pas photo. J'aime bien quand notre gros président déclare que le doute n'est pas permis pour ce qui est du fait que la démocratie est respectée en France. Toujours cette vieille habitude des socialistes de prétendre vous dicter ce que vous devez penser. Vous devez croire tout ce qu'ils vous racontent, un point c'est tout, sinon?. Quand il évoque la Stasi, Sarko n'est pas loin de la vérité.

  • Par lucuis - 21/03/2014 - 07:54 - Signaler un abus hollande, nain politique pathétique !

    Hollande nous avait déjà fait le coût de la courbe du chômage qui "descendait vers le haut ". Maintenant, après avoir été pris la main dans le sac avec ses ministres pour écouter son rival politique, il continue à nous dire que tout va bien et que la France est un pays démocratique alors que tous les français constatent le contraire ! Taubira a dit que Sarkozy portait atteinte à l'image de la république française. Curieuse attitude pour quelqu'un qui fait écouter un rival politique et dont les lois de remise en liberté des délinquants à qui elle accorde une quasi-impunité porte atteinte à la sécurité des honnêtes citoyens.

  • Par bouboudou - 21/03/2014 - 07:57 - Signaler un abus la justice?

    comment peut-elle être indépendante, ce n'est qu'un ramassi de gauchos qui viennent travailler le matin avec libération ou le monde sous le bras

  • Par Nathalie m - 21/03/2014 - 08:30 - Signaler un abus Vous avez dit "insupportable" !

    Ce qui est insupportable pour nous c'est vous ! Trouver légitime que l'ancien président de l'Ukraine soit renversé alors que lui aussi " il a été élu"...etc.ect. Toi, donneur de leçons ! Toi, président, tu n'es plus légitime...

  • Par ELLENEUQ - 21/03/2014 - 08:33 - Signaler un abus Stasi ? Le mot est bien trop faible !

    C'est une excellente comparaison mais un peu faible car les socialistes ont été les alliés actifs et objectifs des régimes communistes pendant 70 ans. Il leur en est resté une maladie mentale inguérissable qui sous couvert de "valeurs" dites républicaines sont la haine de classe, le culte de la médiocrité, la culture de l'échec et l’obscurcissement de l'intelligence! J'oublierai le culte des camps de concentration pour les "ennemis de classe"

  • Par ELLENEUQ - 21/03/2014 - 08:38 - Signaler un abus We are oppressed by a deadly

    We are oppressed by a deadly fallacy. Socialism is the philosophy of failure, the creed of ignorance and the gospel of envy. Its inherent virtue is the equal sharing of misery.. Unless we free our country from the perverse doctrines of socialism there can be no hope for recovery... Sir Winston Churchill

  • Par Spheroide - 21/03/2014 - 08:43 - Signaler un abus "Les institutions étaient dangereuses avant moi; elles le

    redeviendront après". C'est ainsi que parlait "Dieu", avant de rejoindre les "forces de l'esprit"...simple mortel, il écrivit "Le coup d'État permanent"...

  • Par Firenze - 21/03/2014 - 08:44 - Signaler un abus Ces imbéciles de socialos

    en ont fait trop. L'arrogance les rend encore plus stupides. Car maintenant, qui va dire quelque chose d'important au téléphone ? Personne. Cela me fait aussi penser que les dossiers concernant Sarkozy sont vides. Sinon, une simple mise en examen aurait suffit pour le neutraliser. En fait, ils n'ont trouvé que cela.

  • Par socialodehors - 21/03/2014 - 08:46 - Signaler un abus aux abois

    autant de réactions en réponse à la tribune d'un délinquant (selon les canons du PS) c'est troublant....l'Organisation des Neuneus Unis doit trouver que Sarkozy est vraiment imprévisible, et que malgré l'envoi de multiples drones téléphoniques il va certainement rebondir et via les municipales s'annexer une bonne partie de la population qui veut lui être rattachée de nouveau. Municipales qui seront donc dites illégales. Le PS et sa coalition EELV prendront alors des sanctions économique contre les français (ah ben non, ça c'est déjà fait depuis 2012)

  • Par 2bout - 21/03/2014 - 08:46 - Signaler un abus Nous sommes d'abord des citoyens avant d'être des partisans !

    Je le répète : Hollande ne nous apportera rien. Il n'est donc pas question de faire le procès de ceux qui l'ont porté au pouvoir, il est nécessaire de savoir comment l'en écarter. Quand on institutionnalise le mensonge, la violation du secret de l'instruction par le Ministre de tutelle qui exhibe à la presse la nature des écoutes de Sarkozy, on pourrait presque être indifférent aux conséquences économiques, sociales, sociétales et géopolitiques de toutes les décisions que peut prendre ce président . Et pourtant si nous ne faisons rien, nous le savons bien et certains plus particulièrement que d'autres, nos enfants finiront par construire un avenir ailleurs pour laisser sans vie notre pays.

  • Par Ory-Nick - 21/03/2014 - 08:53 - Signaler un abus Insupportable ?

    Est-ce si dur de voir la réalité en face ? Est-ce si dur de se regarder dans le mirroir ?

  • Par charlesingalls64 - 21/03/2014 - 08:55 - Signaler un abus Mais....

    c'est qui ce François Hollande ? . Ah oui je vois. L'homme au scooter. C'est le garant des institutions. Rien que de l'écrire ça fait rire......

  • Par ArioBarzan - 21/03/2014 - 08:56 - Signaler un abus NOROOZ

    Je souhaite un joyeux NOROOZ a tous les français d'origine iranienne qui sont invisibles dans cette société et c'est tant mieux et a qui les méthodes des socialistes et leur mur de cons ériges en public rappellent les méthodes des mollahs d'Iran qui sont juges partis exécutant et n'ont jamais manque d'idées et d'ignominie pour traiter leurs adversaires je pensais que ces méthodes était réservées aux dictatures mais j'étais bien naïf

  • Par XI - 21/03/2014 - 08:57 - Signaler un abus Tout dépend ce que lui

    Tout dépend ce que lui appelle une dictature , s'il faut comparer à la Corée ou certains états africains , il a un peu raison , si par contre , on considére l'ingérence de l'Etat sur la Justice , les pressions sur les Juges , les condamnations disproportionnées dans un sens comme dans l'autre , le refus de consulter le peuple , la complicité d'une grande partie de la presse ', les avantages accordés à ses électeurs potentiels comme les intermittents , journalistes etc ... alors il ferait mieux , une fois de plus de la fermer .

  • Par sbgf43 - 21/03/2014 - 08:59 - Signaler un abus De la décence SVP Mmes & Mrs les ministres

    Quad on est chef d'un parti qui ne représente plus que 15°/° des Français et bien monsieur le président & messieurs les ministres l'on a la décence de se taire au surplus lorsque de nombreuses affaires & mensonges de toutes sortes & en publique vous concernent....

  • Par odilette - 21/03/2014 - 09:04 - Signaler un abus Seigneur aie pitié de Nicolas l'enragé

    Seigneur prend pitié de Nicolas S qui se ridiculise dans une rage impuissante . Donne lui ta lumière pour qu'il accepte la lumière de la justice sur ce qu'il a fait, les affaires tapie, Karachi, Khadafi, guéant sondages, etc. Redonne lui un peu de dignité afin qu'il cesse de de se victimiser lui qui se pensait hier encore dans la toute puissance. N'oublie pas seigneur que l'amateurisme, la faiblesse de cet homme ont éclaté avec les écoutes de buisson, l'homme d'extreme droite qu'il avait amené au coeur du pouvoir et fais le passer de l'humiliation à l'humilité.

  • Par céleste - 21/03/2014 - 09:09 - Signaler un abus La réponse est à l'image du menteur qui la profère

    Cet homme est le mensonge incarné, alors sa réponse..... Lémovice a raison : vivement les élections, qu'on puisse tirer la chasse.......

  • Par boulegan - 21/03/2014 - 09:17 - Signaler un abus MÔA président :je ne répondrai pas à la polémique

    et pour cause .. comme d'habitude cet expert en déminage déplace la question forme pour mieux cacher la vérité.Mais QUI a bien pu nous coller cette clique de bras cassés aux manettes du pays , vivement l'ouverture de la chasse ..

  • Par Ory-Nick - 21/03/2014 - 09:22 - Signaler un abus J'étais plié de rire hier...

    ... en voyant sur BFMTV (foutus collabos) notre Françoise Martres adorée (présidente du SM) faire sa vierge éffarouché suite à la tribune de Sarkozy. "Mais comment peut-il dire que les juges ne sont pas indépendant blablablabla... c'est scandaleux blablabla, blablabla, et blablabla..." . Ma petite dame, vous êtes mise en examen pour injure public et destruction de preuves dans l'affaire du Mur des Cons. Mur où figurait des parents de personnes violée et assassinée (44 coups de couteau !) ! . Alors, Madame, vous êtes cordialement priée de fermer votre claque m****

  • Par fifi90 - 21/03/2014 - 09:22 - Signaler un abus Bartolone compare SARKOZY à

    Bartolone compare SARKOZY à BERLUSCONI quand SARKOZY va lui répondre il va crier , lui a le droit mais pas SARKOZY c'est quand même hallucinant cette façon de voir les choses. Monsieur SAPIN lorsque vous traiter SARKOZY de PERVERS c'est aussi un coup d'état verbal, lorsque votre ami Le ROUX traite SARKOZY de Dealer c'est un coup d'état verbal aussi et j'en passe. Monsieur le Président c'est aussi insupportable lorsque vos ministres et cadres PS traitent SARKOZY de Dealer, pervers. Aussi insupportable lorsque votre ministre de la justice ment indirecte à la télévision aux sujet des écoutes SARKOZY, insupportable lorsque votre ministre de l'intérieur dit en direct à la télévision qu'il a appris les écoutes de Sarkozy par le journal le Monde, insupportable quand votre premier ministre déclare lui aussi à la télévision ne pas être au courant des écoutes puis 24 h après nous dit qu'il était au courant. Aujourd'hui SAPIN nous parle de coup d'état verbale quand il traite SARKOZY de Pervers ce n'est pas un coup d'état verbal alors que l'affaire des écoutes est encore en instruction ? SARKOZY a le droit de répondre, il a un cœur rouge qui bat comme tous les français.

  • Par Karamba - 21/03/2014 - 09:23 - Signaler un abus Rien à voir avec la stasi...

    ... c'est sûr, la loi de programmation militaire qui littéralement met au chômage la CNIL, c'est de la démocratie. Et il est tout à fait normal de mettre sur écoute une personne des mois durant sans qu'elle ne soit mise en cause dans rien de précis, tout comme il est banal de voir ensuite ce contenu privé dispersé sur les médias. Tout fonctionne bien dans notre pays, Flanby il ne voit rien qui cloche, il est où l'avion?

  • Par Unhappy taxpayer - 21/03/2014 - 09:24 - Signaler un abus Arroseur arrosé

    Marrant : quand la gauche dans l'opposition insulte en permanence le président en exercice en comparant son action à celle du régime de Vichy, c'est juste et normal Quand Vallot Berkacem, porte parole du gouvernement PS commente et juge les affaires en cours (tout en parlant, sans rire, de présomption d'innocence) Quand Sarkozy leur met le nez dans leurs contractictions et leurs actions de propagande partisane, là, on s'offusque, on crie à l'absence de morale ? Trop drôle ! Vivement que ces tartuffes se fassent dégager en 2017

  • Par Unhappy taxpayer - 21/03/2014 - 09:24 - Signaler un abus Arroseur arrosé

    Marrant : quand la gauche dans l'opposition insulte en permanence le président en exercice en comparant son action à celle du régime de Vichy, c'est juste et normal Quand Vallot Berkacem, porte parole du gouvernement PS commente et juge les affaires en cours (tout en parlant, sans rire, de présomption d'innocence) Quand Sarkozy leur met le nez dans leurs contractictions et leurs actions de propagande partisane, là, on s'offusque, on crie à l'absence de morale ? Trop drôle ! Vivement que ces tartuffes se fassent dégager en 2017

  • Par pave777 - 21/03/2014 - 09:25 - Signaler un abus bof UMPS, détresse et tristesse, c'est un clone unique !

    l'UMPS a deux leaders clownesques, qui se font la guéguerre, le plus souvent par personne et médias interposés, soit ça indiffère les français qui ont des préoccupations plus factuelles, soit ça les amuse, rien d'extraordinaire ! le cordon sanitaire électoral anti FN, lui, finira par convaincre les plus niais, qu'en fait l'UMPS n'est qu'une association destinée à préserver leurs intérêts, et que ceux des français sont le cadet de leur souci. Une douche FN, même tiédasse, façon Marine le Pen, leur fera le plus grand bien. Si quelques ténors des partis prétendument institutionnels, perdent leur tirelire municipale, ça les ramènera peut être pour un certain temps sur terre, mais j'en doute, ça fait trop longtemps qu'ils ont perdu le fil de la réalité et de l'intérêt collectif. Le mieux serait un grand nettoyage. Entre l'agité du bocal, et Flamby, le cynique capitaine de pédalo, il n'y a pas l'ombre d'une solution pour sortir de la panade, il faudra inventer autre chose que l'UMPS, et le plus tôt sera le mieux. Aux urnes ! ce que certains appellent scandale, ce sont des habitudes largement partagées par les 2 camps, une sorte de terrain de jeux, pour voyous des cités, avec ses caïds !

  • Par anubis - 21/03/2014 - 09:25 - Signaler un abus @odilette

    Comme vous dites, laissez la justice faire son chemin ... Pour l'instant Nicolas Sarkozy n'est coupable de rien que je sache ... Même si vous n'êtes pas d'accord, la présomption innocence existe. Le secret de l'instruction aussi, et ça ne semble déranger personne que des journalistes le bafouent impunément et constamment. Journalistes bien au courant d'ailleurs, bien plus que soi-disant les ministres directement concernés, et reçus par le chef de l'état. Quand on connait la haine (oui, c'est bien le mot) de ces 3 personnages au sommet de l'état pour l'ancien président, on peut quand même être étonné, d'autant plus la semaine précédant les élections, et alors que la France est soumis à l'index de la commission européenne et que tant de problèmes restent sur la table sans solution après 2 ans, cette banale affaire, si ce n'était qu'elle touche un ancien chef de l'état est bien commode ... Ceci dit, si j'avais appris que toutes mes conversations avec mes proches et amis étaient écoutés depuis 6 mois, je ressentirai ça comme un viol ...

  • Par Ali ce - 21/03/2014 - 09:35 - Signaler un abus pauvre Hollande

    il va encore devoir convoquer les journalistes du monde et médiapart pour ajuster sa réponse, pour l'instant il est indigné comme d'hab, mais ne répond pas, c'est le monde et médiapart qui répondront pour lui, ce sont ses portes paroles, Belckacem c'est juste pour le fun.

  • Par Tatave - 21/03/2014 - 09:36 - Signaler un abus Ah ! Bon !…

    Il a raison le petit président par défaut. Le Mur des cons est apolitique ! Il prouve bien que les magistrats sont indépendants mais pas de tout le monde ! Quant aux écoutes,il a été à bonne école avec son Grand Maître Mitterrand notre président et il en use et en abuse. C'est aujourd'hui le retour de la patate chaude qu'il n'avait pas prévu dans sa suffisance Elyséenne…et sa brûle si non son égo mais ses chances de renouvellement pour 2017 !…

  • Par Blablawoops - 21/03/2014 - 09:36 - Signaler un abus Plus c'est gros, mieux ça passe.

    Et ce n'est pas du porno !! Non non, nous parlons bien de communication politique. En France, vous pouvez insulter toute personne qui regarderait du côté du FN de nazi nauséabond mais lorsque B. Hamon tiens les propos officiels de la STASI : "si on a rien à se reprocher on a pas à s'inquiéter d'être surveillé", cela n'étonne personne..? Politiciens, journalistes, vous êtes en train de tresser la corde avec laquelle le peuple vous pendra et ensuite nous ferons un grand banquet de réconciliation place de la Concorde. Vas-y Censure, fait ton office.

  • Par Benvoyons - 21/03/2014 - 09:37 - Signaler un abus La justice suivant Caton qui utilise un avocat "parrain" de

    2 de ses enfants, avocat de Médiapart , qui a sa carte du PS, qui fait des pieds et des mains pour obtenir que l'on enlève la procédure contre Médiapart pour non paiement de TVA pour plus de 1M€, qui voit les députés PS pour obtenir une rétroactivité sur la baisse de TVA pour se site, alors que la loi l'interdit formellement. Que les députés PS veulent le mettre à l'ordre du jour (comme quoi on élimine l'impayé de Médiapart ) en dit long sur l'état de cette État.

  • Par anubis - 21/03/2014 - 09:37 - Signaler un abus @odilette (suite)

    D'autant qu'elle touche aussi des conversations avec des responsables politiques français et étrangers ... c'est une vraie bombe et on voudrait nous faire croire que des juges "indépendants" et des policiers intègres n'aient rien laisser filtré ... alors comment l'information est elle parvenue aux journalistes eux qui accusent l'avocat de N. Sarkozy de prendre des renseignements, c'est un peu le même type de manœuvre, non, et eux ne seraient pas inquiétés ? Mais revenons aux écoutes, même si elles sont soi-disant "légales", compte tenu de la qualité de celui qui est écouté et de la nature des conversations et des interlocuteurs, cela ne pourrait-il pas s’apparenter à de l'espionnage ou atteinte à la vie privée, car une grande partie ne doit en rien concerné l'affaire qui pourrait être reprochée ? Et que dire du déballage en place publique . Avec des journalistes qui se replient derrière leur sacro-saint droit de l'information mais ont déjà jugé coupable !! Pourquoi ne pas attendre la fin du jugement pour tout dévoiler si besoin est ? Les juges connaissent le contenu du dossier eux ... La justice peut elle être sereine ensuite sous la pression médiatique ?

  • Par sem75 - 21/03/2014 - 09:42 - Signaler un abus Métastasi

    La traque n'a pas commencé après les élections mais bien avant. Tout le monde s'y est mis, Villepin, Chirac et Bayrou y compris. Le procureur stalinien, Edwy Plenel, est satisfait, il a fait le job qu'on lui a demandé. La brochette d'hypocrites, menteurs, s'est ruée comme un seul homme sur les perches des médias aux ordres. Une conception toute stalinienne de la "démocratie"

  • Par Rolstone54 - 21/03/2014 - 09:44 - Signaler un abus On voit bien que leur obsession c'est le chômage

    Ils feraient bien de se taire et laisser la justice faire son travail. Le job des Présidents n'est-il pas l'intérêt général. Le problème majeur, la cause de tous nos maux c'est le chômage, alors sortez de la cour de récréation et mettez vous au boulot.

  • Par backstreet - 21/03/2014 - 09:45 - Signaler un abus Insupportable ?

    Insupportables, les propos de l'ancien Président Sarkozy, dit le Flamby ? Sodome et Gomorrhe, çà lui va mieux comme comparaison pour notre pays qui est ridiculisé par ses dirigeants ? Et que dire d'un état qui se permet de telles ignominies ?

  • Par socialodehors - 21/03/2014 - 09:45 - Signaler un abus et la commission senatoriale Cahuzac alors ?

    c'est fou cette capacité de ne rien savoir et rien écouter quand Ayrault, Moscovici et Cahuzac se contredisent sous serment devant les senateurs (Hollande ne pouvant être entendu), et que tout ça se termine en queue de poisson, circulez y a rien à voir. Pas d'enregistrements, pas de fuites dans la presse, pas d'instruction.....ah oui tout ça transpire vraiment l'indépendance et la justice !

  • Par jonatt - 21/03/2014 - 09:45 - Signaler un abus Le culbuto

    Beuh euh euh ! Pathétique nullard !!

  • Par RabatJoie - 21/03/2014 - 09:49 - Signaler un abus Vexé comme un pou

    Il est vexé comme un pou, notre Crapulax ventru. Comme quoi Sarkozy a frappé juste. Ce qui est scandaleux, ce n'est pas ses propos, c'esst que ce soit vrai. Et lautre qui prend la posture du gardien des institutions... qu'il a piétinées tous les jours depuis 2 ans. Quelqu'un lui a dit qu'il est grotesque quand il se déguise avec le costume de la vertu outragée.

  • Par kiki08 - 21/03/2014 - 09:51 - Signaler un abus dictature

    le mot est léger ,moi je dis ,c'est un calvaire . pour les artisans ,les commerçants ,pme ,tpe ,la situation est intenable ; par ricoché les ouvriers et employers ,beaucoup vont perdre leur boulot . quant aux fonctionnaires ,se pensant a l'abri beaucoup vont tomber de haut ,lorsque les préteurs ne feront plus confiance a l’état français . se qui ne saurait tarder.

  • Par Benvoyons - 21/03/2014 - 09:57 - Signaler un abus L'image dans tout cela est la suivante: le Caton ENA n'a jamais

    accepté que Sarkozy Français comme tous les Français et bien batte en 2007 une Fonctionnaire ENA et en plus promotion Voltaire. Qu'un Français Français batte l'élite ENA de la Nation lui était insupportable. Aucun Président à part De Gaulle( il n'était que Français) n'ont été des non "Haut Fonctionnaire". Pour cette soi-disant élite aucun Français ne peut accéder au poste suprême sans faire parti du sérail.Aucun Français ne peut dépasser l'ENA et encore plus la Promotion Voltaire. Finalement la Promotion Voltaire est l'élite de la Stasi. Il est temps de les faire revenir sur terre en interdisant aux Fonctionnaires de pouvoir être des élus sans avoir démissionné et de ne plus revenir dans la Fonction Public, comme cela existe dans les vraies démocraties Allemagne, Pologne, Pays-Bas,Autriche, UK, etc.... Merci à Bruno Le Maire UMP d'avoir donné l'exemple en démissionnant de son poste de Fonctionnaire après avoir été élu . L’oligarchie (Fonctionnaire) actuelle despotique est a mettre dehors même si il faut en revenir à la rue pour obtenir cette loi de bond sens et qui permet une réelle vie démocratique. La France n'est plus une démocratie.

  • Par Ravidelacreche - 21/03/2014 - 09:59 - Signaler un abus Principes vous avez dit principes

    On ne commente pas les affaires de le France hors de France.

  • Par Intelligenti pauca - 21/03/2014 - 10:00 - Signaler un abus Bof

    Je suis presque déçu de voir la médiocrité de la tribune de Sarkozy, qui d'habitude a une belle plume. - On commence fort : "j'ai appris par la presse que je suis sur écoute depuis 8 mois" ! Sarkozy oui peut être, mais Paul Bismuth savait depuis longtemps ! Schizophrénie ? - Mais c'est surtout le reste qui déçoit : la justice est pas indépendante, les juges sont des vendus, c'est un complot, une dictature... Bref, des insinuations, tout ce qu'il y a de plus pathétique selon moi. - On était mieux sans nouvelle finalement !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€