Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 02 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tourisme : la France reste la première destination touristique mondiale

Avec 83 millions de visiteurs internationaux en 2012, l'Hexagone bat même son record.

Cocorico !

Publié le
Tourisme : la France reste la première destination touristique mondiale

Le secteur du tourisme a battu des records en France en 2012 Crédit Reuters

Voilà un secteur qui ne connaît pas la crise. Et qui se trouve même être en pleine expansion. Le tourisme en France est au plus haut. Il a battu tous les records en 2012. Ainsi, selon les derniers chiffres publiés ce mardi par les services statistiques de Bercy (DGCis), la France a accueilli 83 millions de visiteurs internationaux. Et ce n'est pas un hasard : la Tour Eiffel, le Louvre et le Mont-Saint-Michel sont les trois lieux les plus fréquentés de l'Hexagone. L'ensemble de ces visiteurs ont dépensé 35,8 milliards d'euros (+6,3% par rapport à 2011) dans les boutiques, les musés ou encore les bistrots. De quoi permettre à la France de rester la première destination touristique internationale.

Et de prouver aux plus sceptiques que ce secteur demeure porteur.

L'Asie est le continent dont la clientèle touristique enregistre la plus forte progression à destination de la France : +9,9% par rapport à 2011. Cependant, il faut relativiser cette progression et la comparer à la globalité. Ces touristes indiens ou chinois ne représentent qu'à peine 4,8% des arrivées de touristes internationaux en France. De quoi envisager l'avenir encore plus radieusement.

Plus de 8 touristes étrangers sur 10 sont européens souligne la DGCis. Cela représente une progression de 2,1% par rapport à l'an dernier. En premier viennent les Allemands (12,2 millions de touristes en 2012), qui ont ainsi ravi la première place des clientèles étrangères détenue depuis 2006 par les Britanniques (12,1 millions). En revanche, les clientèles d'Amérique, d'Afrique et d'Océanie sont en recul, après une forte croissance en 2011. Du coup, malgré la progression des Asiatiques, les touristes extra-européens n'augmentent que de 0,3%. La clientèle très convoitée des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) bondit de 21%. Pourtant la France "doit continuer à adapter son offre aux attentes propres à ces populations", prévient la DGCis.

Surtout, ces touristes étrangers sont restés plus longtemps en France. En effet, une hausse de +2,4% des nuitées vendues par les hôteliers a été constatée. Là encore, ce sont surtout les Européens qui ont augmenté la durée de leur séjour, autour de six nuits, avec 11 millions de nuitées de plus qu'en 2011. Et rien d'étonnant, l'Ile-de-France reste particulièrement enviée avec un nouveau record de nuitées (68,3 millions), suivie de la région Provence Alpes Côte d'Azur (21,7 millions de nuits).

Pour 2013, les professionnels du tourisme "peuvent se prévaloir d'un bilan très positif pour la saison hivernale". Au cours de cette période, le domaine skiable français a enregistré une "nouvelle progression de 7% de fréquentation par rapport à 2011/2012", a estimé de son côté mardi le ministère du Tourisme.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€