Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Thomas Guénolé explique pourquoi il demande l'annulation des élections régionales

"Si on maintient les élections, ça veut dire qu'il n'y a pas matière à état d'urgence, il faut être cohérent" estime le politologue.

Scrutin

Publié le
Thomas Guénolé explique pourquoi il demande l'annulation des élections régionales

"C'est une idée d'un ami qui est avocat et militant des droits civiques Jérémy Afane-Jacquart", explique Thomas Guénolé. Crédit capture d'écran l'internaute.com

Sur le plateau de l'émission #DirectPolitique (Linternaute.com, Ouest-France, 20 Minutes), le politologue Thomas Guénolé a expliqué en détail sa demande d'annulation des élections régionales, adressée au Conseil d'Etat. Selon lui, cette initiative "part d'un principe simple : "soit l'état d'urgence a été mis en place pour une menace terroriste réellement urgente et alors il faut reporter les élections, soit les régionales peuvent se tenir et l'état d'urgence n'est pas justifié". 

"Le motif fondamental, c'est la menace révélée par les attentats (…) D'un point de vue pratique – sans parler de complot - cela me semble difficile d'imaginer qu'ils le fassent (…) Si on maintient les élections, ça veut dire qu'il n'y a pas matière à état d'urgence, il faut être cohérent" estime le politologue.

"C'est une idée d'un ami qui est avocat et militant des droits civiques Jérémy Afane-Jacquart", poursuit Thomas Guénolé, qui explique que le but de sa requête est d'abord de sensibiliser l'opinion publique sur ce qu'implique la prolongation de l'état d'urgence. Selon lui, "cela permet de pointer qu'il n'y a pas que les terroristes qui sont responsables des menaces sur notre sécurité, il y a aussi le fonctionnement de la sécurité intérieure".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djib - 01/12/2015 - 14:33 - Signaler un abus Le seul intérêt de l'état d'urgence

    pouvoir procéder à des perquisitions en s'affranchissant des procédures judiciaires diligentées (si l'on peut dire) par des magistrats au mieux débordés, au pire réticents. Donc aucun rapport avec le déroulement des élections. C'est pourquoi cette tête de ... de Guénolé en fait un.

  • Par 2bout - 01/12/2015 - 14:58 - Signaler un abus T'énerves pas garçon !

    C'est l'Etat d'urgence qui n'est pas justifié. Alors profites donc de l'occasion pour montrer ton désappointement.

  • Par LouisArmandCremet - 01/12/2015 - 18:02 - Signaler un abus Guignol...

    Thomas Guignolé, véritable boussoles inversée, me rassure : chaque fois qu'il prend position sur un sujet, je sais que la bone direction est à chercher dans la direction opposée.

  • Par MIMINE 95 - 01/12/2015 - 19:42 - Signaler un abus A louis armand cremet,

    Bien vu

  • Par vangog - 01/12/2015 - 21:12 - Signaler un abus Il est à la masse, Guenolé!

    Il veut ôter aux Français le seul message d'espoir de cette fin d'année: une victoire du FN? Ah non, alors!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€