Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ex-espion russe empoisonné : Theresa May juge "très probable" que la Russie soit "responsable"

De son côté, Moscou dénonce le "jeu très dangereux" du Royaume-Uni.

Le ton monte

Publié le
Ex-espion russe empoisonné : Theresa May juge "très probable" que la Russie soit "responsable"

Qui a empoisonné l'ancien espion russe Sergueï Skripal ? Pour la Première ministre britannique, Theresa May, il est "très probable" que la Russie en soit "responsable". La dirigeante a fait cette déclaration devant des députés ce lundi soir, alors que l'ambiance entre Londres et Moscou ressemble un peu plus chaque jour à un renouveau de guerre froide.   

Les faits : Sergueï Skripal - un ex-espion russe qui travaillait pour le Royaume-Uni - et sa fille Ioulia sont à l’hôpital dans un état critique depuis le 4 mars, après avoir été retrouvés inconscients sur un banc devant un centre commercial de Salisbury, à 140 km au sud-ouest de Londres. Theresa May a précisé que le produit innervant utilisé contre les deux victimes est une substance "de qualité militaire" développée par la Russie. La Première ministre britannique a donné jusqu'à mardi soir au Kremlin pour fournir des explications à l'Organisation pour la prohibition des armes chimique.

Interrogé un peu plus tôt sur la BBC concernant une éventuelle responsabilité de Moscou, le président russe Vladimir Poutine a rétorqué : "Tirez les choses au clair de votre côté et après nous en parlerons avec vous". Quant à l'ambassade de Russie à Londres, elle a accusé le gouvernement anglais de jouer à un "jeu très dangereux avec l'opinion publique britannique".

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 12/03/2018 - 22:47 - Signaler un abus Une spécialité russe et chinoise, cette élimination d’agents

    passés à l’ennemi! Avec les mêmes méthodes très lâches...la GB a raison de taper du poing sur la table, mais ça ne servira à rien! L’infiltration d’agents russes et chinois dans les lignes occidentales date de longtemps, bien avant la chute du mur de la honte socialiste. Permise par la complicité des partis gauchistes et ultra-gauchistes, elle s’est prolongée après la chute du mur...il faudrait interdire toute aide à l’infiltration ennemie par ces partis collabos, un travail de longue haleine qui aurait dû débuter depuis longtemps...

  • Par Laowai - 13/03/2018 - 05:08 - Signaler un abus Techniques de liquidation d'agents doubles

    Il y a de cela quelques années, des taupes à la CIA, travaillant pour la Russie, avaient donné des noms d'agents doubles Russes ou sur le point de devenir des agents doubles. Le FSB avait, à l'époque, fait, ni une ni deux, mais simplement une balle dans la nuque pour les 2 intéressés, alors qu'ils marchaient et se rendaient à leurs postes. La Chine a fait de même entre 2015 et 2018 pour des agents soupçonnés de travailler pour le compte de la CIA: une balle dans la tête, devant tout le monde, alors qu'ils étaient parmi les cadres, sur une base militaire chinoise. Honnêtement, qui d'autre que la Russie, avait intérêt à sa liquidation ? Quel autre pays, avait les moyens de développer de telles technologies ?

  • Par Ajar - 13/03/2018 - 10:43 - Signaler un abus Le message passera ...

    On ne quitte pas le KGB ,et si trahison voila les méthodes a bon entendeur .....

  • Par ISABLEUE - 14/03/2018 - 09:56 - Signaler un abus " Trés probable".....

    Hé bien, je n'y crois pas du tout, tout en sachant que ce produit venait des labos au Khasaskstan... Gros doute là : quel serait le but de Poutine à part de se prendre un retour de bâton ??????

  • Par Nicolas V - 17/03/2018 - 04:52 - Signaler un abus Très probable ?

    Même pas ds la liste des interdits de l’OIAC car pas sûr que les recherches ont abouti. Quel intérêt? 1 vieil agent double à la retraite et échangé? Les fake news, on a vu l’Irak et la fiole d’urine, la Lybie et Benghazi, on a déjà donné à la propagande gouvernementale.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€