Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Texas : un virus mortel se fait la malle

Le responsable d'un laboratoire très sécurisé de l'Université médicale du Texas a affirmé qu'une fiole contenant un virus mortel avait disparu.

Contagion

Publié le
Texas : un virus mortel se fait la malle

Un virus mortel est introuvable  Crédit Reuters

Cela ressemble fort au scénario d'un film catastrophe. Et pourtant un évènement important a réellement eu lieu aux États-Unis. Une fiole contenant un virus mortel aurait disparu d'un laboratoire hautement sécurisé de l'Université médicale du Texas. C'est ce qu'a confirmé son responsable, David Callender, précisant que la perte de ce produit dangereux remonte au 20 mars. Le virus, qui porte le doux nom de Guanarito, est originaire du Venezuela et est connu pour faire partie des souches virales les plus dangereuses.

Cela signifie qu'il ne peut être manipulé que dans un seul type d'endroit : un laboratoire de très haute sécurité.

A l'instar du virus Ebola, Guanarito pourrait déclencher des symptômes particuliers comme des fièvres hémorragiques. Le risque de décès pour les personnes contaminées par ce virus atteindrait 15 %. David Callender a néanmoins tenu à rassurer promettant que "cet incident ne constitue pas un risque significatif pour la santé de la population". "À ce jour, aucun cas de contamination par le virus Guanarito n'a jamais été constaté entre individus. Les personnes contaminées en Amérique du Sud l'ont été après être entrées en contact avec des rongeurs infectés", expliquait Jean-Claude Manuguerra, responsable de la cellule d'intervention biologique d'urgence à l'Institut Pasteur, dans les colonnes du Figaro.

La piste criminelle aurait été écarté par les responsables du Galveston National Laboratory. Un porte-parole de l'université, Raul Reyes, a déclaré : "si une personne mal intentionnée souhaitait utiliser ce virus comme une arme, il serait plus simple qu'elle aille directement au Venezuela en chercher un spécimen!".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par yvonman53 - 30/03/2013 - 12:05 - Signaler un abus Ben

    C'est aux USA ,pays habitué a jouer avec le feu !

  • Par mefiant37 - 31/03/2013 - 11:05 - Signaler un abus Virus baladeur

    Encore un type qui avait sa belle-mère à déjeuner...........

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€