Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : plusieurs mises en examen, un attentat évité en Belgique

Deux hommes ont été mis en examen en Autriche, dans l'enquête sur les attentats de Paris tandis que la Belgique annonce l'arrestation de deux suspect qui projetaient un attentat.

Traque

Publié le
Terrorisme : plusieurs mises en examen, un attentat évité en Belgique

Plusieurs arrestations et mises en examen ont eu lieu vendredi et samedi concernant des affaires distinctes.

Attentats du 13 novembre

L'Autriche remis aux autorités françaises deux hommes, Adel H., Algérien de 29 ans, et Mohamad U., Pakistanais de 35 ans, selon l'AFP. Interpelés en décembre dernier, dans un centre de réfugiés autrichien, ils sont suspectés par la justice française d'avoir cherché à participer aux attentats du 13 novembre 2015. Ils ont été mis en examen.

Saint-Etienne-du-Rouvray

Un homme de 19 ans a été mis en examen et écroué pour "association de malfaiteurs terroriste" selon l'AFP.

Il avait été arrêté le 25 juillet dernier, soit la veille de l'attentat dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, au cours d'une enquête sur une menace terroriste imminente. A son domicile, les enquêteurs avaient trouvé une vidéo d’Abdel Malik Petitjean, un des terroristes, dans laquelle ce dernier prêtait allégeance au groupe État islamique et annonçait "une action violente."

Trois autres personnes sont toujours en garde à vue dans cette affaire dont un mineur de 16 ans. Son frère, proche d'Adel Kermiche, était parti rejoindre l'Etat islamique. Les deux autres sont un Français de 30 ans, "faisant partie de l’entourage familial d'Abdel Malik Petitjean", et un demandeur d'asile syrien, suspecté d'être lié aux auteurs de l'attentat.

Mise à jour (13h) : la garde à vue du mineur a finalement été levée

Belgique

Deux suspects, Nourredine H. et son frère Hamza H., ont été arrêtés par la police belge et seront présentés, dans la journée à un juge. Si aucune arme ni explosif n'ont été trouvés, les deux frères sont suspectés d'avoir projeté un attentat en Belgique. Pour le moment, ces arrestations n'ont pas de lien avec les attentats de Bruxelles. 

Mise à jour (18h) : Un des deux frères a été inculpé pour tentative d'homicide volontaire dans un contexte terroriste et participation aux activités d'un groupe terroriste, a annoncé le parquet. Son frère a quant à lui été relâché après audition.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€