Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : "La menace reste élevée" avertit le procureur de Paris

"Il faut désormais repérer des gens qui ne sont pas dans les écrans radars" a expliqué François Molins sur RTL.

Toujours vigilant

Publié le
Terrorisme : "La menace reste élevée" avertit le procureur de Paris

"La menace terroriste aujourd'hui n'est pas moins forte. Elle reste à un niveau élevé et elle a changé de physionomie". Invité de RTL ce mardi, François Molins a fait le point sur le contexte sécuritaire en France. Le procureur de Paris a notamment expliqué que la menace terroriste, qui autrefois venait de l'extérieur, provenait désormais davantage de "l'intérieur", compliquant le travail des services de renseignement.

"Il y a toujours des Français qui essaient de se rendre et zone irako-syrienne mais il y en a beaucoup moins comme on assiste à un phénomène de délitement du califat " a déclaré François Molins. "C'est la raison pour laquelle Daech a aujourd'hui des mots d'ordre qui consistent à dire 'ne venez pas nous rejoindre, restez chez vous et commettez des actes terroristes chez vous'". Par ailleurs, "depuis le début du conflit sur la zone irako-syrienne, un peu moins de 180 Français sont revenus, dont 23 en 2017 et 2 depuis le début de l'année 2018" a-t-il précisé.

Le procureur est également revenu sur le cas de la personne arrêtée ce week-end dans le Gard, "qu'on pourrait qualifier de projet d'attentat déjoué" a-t-il souligné. L’homme a pu être repéré grâce à son activité sur les réseaux sociaux, mais n’était pas connu des services de renseignement et ne s’était rendu ni en Syrie, ni en Irak. Un exemple qui illustre pour lui la complexité des nouveaux cas. "Il faut désormais repérer des gens qui ne sont pas dans les écrans radars" a-t-il confié.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lasenorita - 23/01/2018 - 11:10 - Signaler un abus Nos gouvernants ne font RIEN pour diminuer cette ''menace''..

    Nos ''gouvernants'' CONTINUENT à laisser entrer, sur notre territoire, des terroristes musulmans.. à qui ils donnent les sous des ''vrais'' Français non-musulmans...ces non-musulmans qui paient de lourds impôts afin que nos ''gouvernants'' les protègent contre l'invasion musulmane...mais nos ''gouvernants'' ne le font pas! Ils se moquent pas mal de la ''sécurité'' des Français!..

  • Par Pharamond - 23/01/2018 - 12:32 - Signaler un abus @lasenorita

    "les terroristes musulmans venus de l'extérieur". De l'extérieur? En réaction le 22/01/18 à un article paru le 17.01.18 dans Atlantico intitulé:"Quatre femmes djihadistes détenues par les Kurdes intentent un procès à la France" que l'on peut retrouver sous la rubrique Pépites,,j'ai commenté sur ceux qui causent problème en France et comment. L'extérieur,certes,mais ce n'est pas le facteur majeur.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€