Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : Mehdi Nemmouche en France pour être mis en examen

Le terroriste du musée juif de Bruxelles est soupçonné d'avoir été un des geôliers des journalistes français retenus en otage en Syrie.

Séjour bref

Publié le
Terrorisme : Mehdi Nemmouche en France pour être mis en examen

Avant le transfert de Salah Abdeslam en Belgique, en décembre prochain, c'est Mehdi Nemmouche qui vient d'arriver en France depuis la Belgique. Le terroriste du musée juif de Bruxelles (4 morts, le 24 mai 2014) a été transféré au palais de justice de Paris pour être mis en examen. Il est soupçonné de "séquestration et enlèvement" lors du rapt de quatre journalistes français entre juillet 2013 et avril 2014 en Syrie. 

"Mon client, Mehdi Nemmouche, va dans un premier temps s'entretenir avec son avocat français Me Francis Vuillemin, puis sera présenté devant le juge d'instruction", a expliqué son avocat, Me Henri Laquay, au Figaro.

Nicolas Hénin, un des otages de Mehdi Nemmouche, a brièvement réagi sur Twitter.

Cette mise en examen ne signifie pas le transfert définitif du terroriste en France. Il doit encore être jugé en 2018 pour le meurtre des 4 personnes à Bruxelles.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 15/11/2017 - 12:35 - Signaler un abus Comment ce rat a-t-il pu revenir de Syrie en UE...

    sans être inquiété- contrôlé -refoulé?...Ben...grâce à la passoire Schengen, ce monstre d'inefficacité créé par des technocrates gauchisants que le monde entier envie à l’UE...

  • Par Atlante13 - 15/11/2017 - 18:24 - Signaler un abus J'rigole,

    qu"est-ce qu'ils vont faire nos petits juges, quand cette personne refusera de répondre à leurs questions, comme l'autorise la justice française dans ses bienveillantes attentions envers les criminels?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€