Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : Marc Trévidic inquiet, "on est mal pendant dix ans"

L'ancien juge anti-terroriste a confié sur BFMTV dimanche soir qu'il serait prêt à reprendre du service. "Si l'on veut que je revienne faire de l'antiterrorisme, je reviendrai" a-t-il lâché.

Franchise

Publié le
Terrorisme : Marc Trévidic inquiet, "on est mal pendant dix ans"

Attentats de Karachi, de la rue des Rosiers, assassinat des moines de Tibhirine, Marc Trévidic est "LE" juge anti-terroriste en France. Durant des années, il a été en charge des dossiers les plus ardus en la matière. Mais depuis septembre dernier, l'homme est vice-président au tribunal de grande instance de Lille, loin de ces dossiers antiterroristes. Et ce, à cause de la législation française interdisant aux juges spécialisés d'occuper les mêmes fonctions plus de dix ans.

Pourtant la France, dans le contexte des attentats aurait bien besoin de l'ancien juge. ll s'est d'ailleurs confié dimanche soir à BFMTV et n'a pas fermé la porte à un retour. "Si l'on veut que je revienne faire de l'antiterrorisme, je reviendrai. Bien sûr que je le ferai, vous avez vu la situation ? Il y en a même d'autres, des policiers, des anciens de la DST, la DCRI, DGSI, très compétents, qui, pour des raisons diverses, ont dû partir. Ce n'est pas à moi de décider, voilà, point. Si on a besoin de moi, je suis magistrat, je suis payé par les Français, il n'y a pas de problème" a-t-il expliqué.

A LIRE AUSSI - Attentats de Paris : l'interview vérité du juge Marc Trévidic enflamme le web

Puis lucidement, il a fait un point sur la situation en France après les attentats du 13 novembre. "Le problème de fond, c'est que l'urgence, cela n'a qu'un temps. On va faire l'état des lieux : est-ce que cela a donné quelque chose en termes d'antiterrorisme ? (...) C'est aux Français de prendre leur responsabilité. Il faut vivre normalement, le risque est là. La France ne va pas s'arrêter de tourner, on ne sait pas quand ça va arriver" a-t-il analysé.

RETROUVER LE DOSSIER - ATTAQUES TERRORISTES DE PARIS

 

"Ce n'est pas une guerre au sens juridique, mais ce sont des gens entraînés militairement et qui font des actes de guerre" explique-t-il encore avant de juger qu'il faut fermer les mosquées salafistes. "Le plus important est de lutter contre les causes de radicalisation, Internet et les mosquées, car ça, c'est notre avenir dans dix ans. Là, on est mal pendant dix ans. Cela fait trente ans que l'islamisme, la menace terroriste montent dans le monde. Cela a monté en flèche ; pour que cela redescende, il faudra bien dix ans. Et, pour que cela baisse, il faut s'y prendre tout de suite. On doit lutter contre une idéologie radicale violente" a-t-il aussi confié avant de terminer en disant que le risque d'attaques chimiques étaient limitées. "En termes d'impact sur l'opinion, cela ne ferait pas plus de morts. Cela peut arriver, mais ce n'est pas pire" a-t-il conclu.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Carlsag - 23/11/2015 - 09:05 - Signaler un abus abc

    Ce serait intéressant de savoir pour quelle raison on a mis quelqu'un d'autre au poste qu'il a occupé pendant dix ans ,il me semble pas particulièrement vieux et usé loin de là

  • Par scorne - 23/11/2015 - 10:34 - Signaler un abus Pb de loi

    @Carlsag: c'est expliqué dans l'article. La legislation française interdit à un juge d'occuper la même position pendant plus de dix ans. Il a été juge anti-terroriste pendant 10 ans, donc il a fallut l'affecter ailleurs. C'est la loi. Maintenant, quant à savoir si cette loi est pertinente ou non, on peut en débattre. Je pense que sur un poste aussi important, c'est une erreur de forcer une personne compétente à partir, en particulier compte-tenu de sa grande expérience. C'est au législateur qu'il convient de réviser sa copie.

  • Par Sotlylaisse - 23/11/2015 - 11:01 - Signaler un abus Sotlylaisse

    "la législation française interdit aux juges spécialisés d'occuper les mêmes fonction plus de dix ans"...... Aberrant.... nous sommes " en guerre " disent nos dirigeants....alors rappelez nos meilleurs "spécialistes" ..à situation exceptionnelle, décision exceptionnelle....mais je suis naïve ..."la législation etc.... Ah ..la politique et ses arcanes .!! .c'est moche ..

  • Par vangog - 23/11/2015 - 12:03 - Signaler un abus Les normes et les mises en cases gauchistes

    sont les guérites inutiles de notre ligne padamalgamaginot. Trevidic a été mis au placard, sous le prétexte d'une loi d'exception, pour préserver le vivrensemble padamalgamaginot...si on ne veut pas laisser les salafistes envahir notre pays en quelques semaines, ces juges sans idéologie gauchiste prédominante doivent revenir, il y va de la patrie!

  • Par de20 - 23/11/2015 - 12:22 - Signaler un abus cela se passe de commentaires

    cela se passe de commentaires et pour cause:

  • Par adroitetoutemaintenant - 23/11/2015 - 16:01 - Signaler un abus Il suffit de changer son titre

    Au lieu de l’appeler anti-terroriste on pourrait l’appeler antimuzz, ça reviendrait au même !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€