Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : deux militaires canadiens agressés au couteau par un individu qui dit agir au nom d'Allah

L'agresseur de 27 ans, identifié comme étant Ayanle Hassan Ali, a été maîtrisé et placé en garde à vue. Son appartenance à un groupe terroriste n'a pu être établie.

Attentat ?

Publié le
Terrorisme : deux militaires canadiens agressés au couteau par un individu qui dit agir au nom d'Allah

Ayanle Hassan Ali a été hospitalisé afin que sa santé mentale soit examinée.  Crédit Reuters

Deux militaires ont été poignardés dans un centre de recrutement de l’armée canadienne de Toronto ce lundi. L'agresseur de 27 ans, identifié comme étant Ayanle Hassan Ali, a été maîtrisé et placé en garde à vue. L'homme dont l'appartenance à un groupe terroriste n'a pu être établie dit avoir agi au nom d'Allah.

L'agression a eu lieu à 15h30 (19h30 GMT). Le forcené a blessé un soldat de permanence à l'accueil du centre de recrutement avant de s'en prendre à d'autres militaires qui ont réussi à le maîtriser. L'homme est néanmoins parvenu à toucher un deuxième soldat avec son arme blanche.

"Grâce à leur entraînement, les membres des forces armées ont été en mesure de maîtriser l’individu", a expliqué Mark Saunders le chef de la police de Toronto. "Je peux vous assurer que s’ils n’avaient pas réagi, les conséquences auraient été bien plus sérieuses, et assurément bien plus graves", a-t-il ajouté.

Malgré ses déclarations, les motivations de l'agresseur ne sont pas évidentes. "Nous n’avons pas à ce stade une compréhension claire des motivations d’un tel acte", a ajouté Mark Saunders. Ayanle Hassan Ali a été hospitalisé afin que sa santé mentale soit examinée. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pasdesp - 16/03/2016 - 11:18 - Signaler un abus Encore un forcené,

    Tous les agresseurs au nom d'Allah sont des "forcenés". Il faut croire qu'il a une corrélation entre islam et folie furieuse.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€