Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : "aucune raison d'être optimiste" prévient François Molins

Le procureur de la République était l'invité de France Inter ce vendredi.

Mauvaise nouvelle

Publié le
Terrorisme : "aucune raison d'être optimiste" prévient François Molins

Lorsqu'il déboule à la télévision, c'est souvent que l'heure est grave. Invité sur France Inter, le procureur de la République François Molins ne s'est pas montré davantage rassurant, alors qu'un homme avait été abattu par la police, la veille, devant un commissariat du 18ème arrondissement parisien. "Il n'y a absolument aucune raison d'être optimistes" a-t-il prévenu. "Le risque zéro n'existe pas et n'existera jamais, c'est peut-être dur à entendre.  On est sur un phénomène qui s'inscrit dans la durée."
.


"Cette attaque illustre le caractère protéiforme de la menace terroriste aujourd'hui en France" explique-t-il. "Cela montre toute la difficulté de combattre cette menace. On peut aussi bien se retrouver face à des actes très bien organisés avec une logistique importante comme le 13 novembre et à côté de ça, des actes d'individus isolés qui vont agir soit sur fond de déséquilibre psychique soit pour appliquer des mots d'ordre de meurtres permanents lancés par les organisations terroristes".

L'homme, de nature discrète a pourtant été omniprésent dans les médias, la faute à une année noire. "Je n'oublierai pas le choc des images, des corps et des regards qui contenaient une grande terreur et une grande souffrance. Quelque chose qui était tellement monstrueux qu'il en devenait presque irréel".

Mais cette présence saluée par les Français est avant tout un travail d'équipe, souligne François Molins. "On parle toujours de moi mais le parquet c’est d’abord une équipe. […] Je ne suis que la partie immergée de l’iceberg. Cette équipe est très compétente et fait un travail extraordinaire."
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 08/01/2016 - 16:48 - Signaler un abus Amalgamer est un devoir national !

    §§§ "Cette attaque illustre le caractère protéiforme de la menace terroriste aujourd'hui en France" explique-t-il." §§§ La menace est protéiforme parce que les musulmans sont protéiformes ! Ils ont été, sont ou seront islamistes ! Les salopards qui nous gavent de "pas d'amalgame" on eut, ont et auront du sang sur les mains et jusqu'aux coudes pour cette même raison !

  • Par vangog - 08/01/2016 - 23:16 - Signaler un abus Merci aux gauchistes ( UMPUDIMODEM inclus)!

    Merci à ces inconscients d'avoir fait rentrer 12 millions d'assassins potentiels, 12 millions de musulmans (en comptant les 2emes et les 3emes générations, les plus frustrées...) en France! Cette folie meurtrière doit cesser, et ceux qui sont là doivent être assimilés, de force s'il le faut, à la République laïque, aux valeurs régénérées et sans aucun compromis avec l'islam. Que ceux qui ne sont pas contents, que les anti-France dégagent!...

  • Par patamoto - 09/01/2016 - 08:07 - Signaler un abus Vangog veut ouvrir des camps

    Vangog veut ouvrir des camps de rééducation?

  • Par vangog - 09/01/2016 - 10:38 - Signaler un abus @patamoto Pourquoi pas des prisons spéciales pour jihadistes?

    avec interdiction de communiquer aux détenus non radicalisés (s'ils veulent échanger leurs impressions jihadistes entre eux, pourquoi pas?). Le choix sera clair pour les convertis: soit repartir se faire sauter en Syrie, Irak , soit s'assimiler totalement à la République laïque! 1600 fiches S sont concernés...ils seront 3000 dans un an, 6000 dans deux ans...

  • Par Malaparte - 09/01/2016 - 11:08 - Signaler un abus Le risque zéro

    n'existe soit disant pas, mais la politique zéro, elle, existe bel et bien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€