Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme : 18 mois de prison requis contre la mère d'un djihadiste

Nathalie Haddadi est accusée de "financement de terrorisme" pour avoir envoyé de l'argent à son fils, présumé mort en Syrie.

Visée

Publié le

Le parquet de Paris a requis 18 mois de prison ainsi que l'incarcération immédiate de Nathalie Haddadi, la mère d'un Français parti combattre en Syrie pour Daesh et présumé mort au combat. Cette dernière comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris.

Son fils, un jeune homme, radicalisé, avait fui la France pour l'Algérie puis La Malaisie en 2015. Selon diverses raisons (amendes routières, accidents, billets d'avion…), il avait alors réclamé à sa mère, son frère et un ami près de 6000 euros avant de finalement rejoindre la zone de guerre où il aurait perdu la vie. Selon le parquet, Nathalie Haddadi a donc participé au "financement d'une action terroriste" mais la mère de famille invoque plutôt "la solidarité maternelle". Pas de quoi convaincre le parquet qui assure qu'elle a caché la fuite de son fils et n'a pas signalé à la police les informations dont elle disposait.

Le frère et l'ami en question risquent aussi de la prison. Le jugement sera rendu le 28 juin.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 06/09/2017 - 09:24 - Signaler un abus Peine maximale

    Au mois celui ci de reviendra t-il pas en France nous assassiner ... Quant à la brave mère qui a manifestement négligé l'éducation de son rejeton tout en l'aidant financièrement en connaissance de cause, pas de pitié .... Aucune chance qu'elle ne soit écrouée en cas de peine de "prison ferme" .

  • Par vangog - 06/09/2017 - 10:38 - Signaler un abus Accidenté avant même de partir???

    Ouuuuf! Ça pue le mensonge maghrébin, toute cette histoire...un mec qui a l'intention d'aller se faire tuer en Syrie paie-t-il des amendes qu'il n'avait jamais payées?...

  • Par tananarive - 06/09/2017 - 15:06 - Signaler un abus Tous coupables.

    La familles des terroristes est aussi responsable qu'eux, il faut arrêter le concert des pleureuses et penser uniquement aux victimes. Si la justice sévissait dès le début contre la délinquance de ces gens, ils serait hors circuit.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€