Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Temps de travail : les Français travaillent moins que les Allemands (et de loin)

Selon un rapport de l’institut Coe-Rexecode, fondé sur des données européennes, et publié par le Figaro ce mercredi 25 juin, les salariés français à temps complet travaillent chaque année cinq semaines de moins que les Allemands.

Heures perdues

Publié le
Temps de travail : les Français travaillent moins que les Allemands (et de loin)

Selon un rapport de l'institut Coe-Rexecode, es Français travaillent moins que les autres Crédit Reuters

Les Français travaillent moins longtemps que nombre d'Européens dont les Allemands. C’est ce qui ressort, entre autres conclusions, d’un rapport de l'institut Coe-Rexecode – fondé sur des données européennes et proche du patronat assure le Nouvel obs – dévoilé ce mercredi 25 juin par Le Figaro.

Selon l’institut, les salariés français à temps complet travaillent cinq semaines de moins que les Allemands par an. En effet, la durée moyenne effective du travail (incluant la fonction publique) s'est établie, en 2013, à 1661 heures par an en France contre 1 847 heures outre-Rhin. 

D’où vient cet écart ?

Des 35 heures, selon l’analyse du Figaro. L’étude "pointe que les salariés français à temps complet disposent de 6,6 semaines de congés payés et de RTT par an, contre 3,9 pour les alter ego allemands. Preuve donc, s'il en fallait une, qu'il y a bien un effet ‘35 heures’ de ce côté-ci de la frontière", écrit le quotidien. 

Un écart entre salariés Français et Allemands qui s’est cependant réduit par rapport à la précédente étude, publiée au début de l’année 2012 ; la différence était alors de 225 heures. Au niveau européen, seuls les Finlandais ont un temps de travail inférieur aux salariés français. 

Par ailleurs, l’étude montre également les inégalités de temps de travail entre les salariés français. Ceux exerçant dans les services non marchands (fonctionnaires, salariés des cliniques ou encore de l'enseignement privé, etc.) travaillent, en moyenne, 140 heures de moins par an que ceux des services marchands... soit quatre semaines.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 25/06/2014 - 09:54 - Signaler un abus Et Montebourg veut faire un CAC40 du Futur !!!! Il va suivre

    les directives de son Président Caton Hollande. Il va mettre des Associations de travail " sociales, solidaires" INNOVANTES dans le CAC40. Les autres pays ont intérêt à bien se tenir et avoir peur de la France!

  • Par ISABLEUE - 25/06/2014 - 09:55 - Signaler un abus N'importe quoi..

    Enlevez nos fonctionnaires, genre profs qui travaillent 12 heures par semaine 7 mois par an et les autres. Comparons ce qui est comparable... Faites le calcul privé sur privé et puis tous les pays européens; pas que l'allemagne !

  • Par Benvoyons - 25/06/2014 - 11:19 - Signaler un abus ISABLEUE - 25/06/2014 - 09:55 Le plus facile est d'enlever

    les 35h, une nuisance Socialiste du baiseur infatigable ( plus de 35 heures par semaine ) Strauss-Kahn et qu'Aubry qui n'avait pas compris que cela était une boutade, une blague de potache l'a mis en place.. D'ailleurs cette belle solution a augmenté le nombre des fonctionnaires, mais par contre a fait baisser drastiquement le nombre d'entreprises en France et finalement a augmenté le chômage dans le privé. Les 35 heures ont augmenté le nombre d’intermittents du spectacle et ainsi augmenté les cotisations du privé pour alimenter la caisse pour financer le chômage. Bien évidemment les Fonctionnaires ne cotisent pas avec cette caisse puisque chez eux pas de chômage et donc ne cotisent pas les 2.5% du salaire comme le privé. Donc pour l'assurance chômage il faut que les Fonctionnaires cotisent 2.5% comme le privé pour couvrir la parti concernant les intermittents dans la mesure qu'ils sont aussi adeptes de l'exception culturelle à la Française. Ou alors pour le grand principe d'égalité de la gauche ils doivent payer plus cher l'utilisation de cette culture par rapport aux gens du privé.

  • Par Anguerrand - 25/06/2014 - 12:03 - Signaler un abus À Isbleue /Benvoyons

    Tout à fait ok vécu vous, en plus des 35 heures, il faut ajouter les 5/6 semaines de congés payés, l'absentéisme du secteur public depuis la suppression clienteliste de la journée de carence qui avait permis diminuer l'absentéisme de 43% et de régler le problème du personnel dans les hôpitaux. Les enseignants travaillent officiellement 144 jours par an, auxquels il faut déduire l'absentéisme 23 jours / ans moyenne nationale les journées dites du maire, les voyages " éducatifs" dans des zoo, Puy du Fou, etc, et un arrêt pour cause de fin d'année des mai après les conseils de classe ou à cause des examens pour lesquels ils sont payés à la copie. Le pire scandale dont personne n'a parlé c'est la 5 eme demie journée supplementaire ou les maires doivent recruter des tiers personnes, les enseignants auraient pu assurer cette demie journée supplémentaire, sans être surchargés. Un enseignant travaille environ 100 jours par an, n'apprend même plus à lire/ ecrire, sont " surchargés". Que les enseignants ne réfutent pas mes arguments, j'en ai dans ma famille! Ah j'oubliais en plus de tous ces avantages ils sont en vacances au même dates que leurs propres enfants, pas de problème de garde!..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€