Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 21 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le temps de travail des fonctionnaires territoriaux dans le viseur de Bercy

Le gouvernement veut "obliger les responsables territoriaux à allonger le temps de travail de leurs agents", selon Le Figaro.

Fonction publique

Publié le
Le temps de travail des fonctionnaires territoriaux dans le viseur de Bercy

Le ministère des Finances, à Bercy.  Crédit LOIC VENANCE / AFP

Le temps de travail de la fonction publique territoriale serait dans le viseur du gouvernement, selon Le Figaro. "Le secrétaire d'État Olivier Dussopt est entré en discussion avec les élus locaux pour obliger, par la loi, les collectivités à réexaminer les accords sur le temps de travail signés, au début des années 2000, avec les syndicats", précise le média. Et d'ajouter, en citant une source du gouvernement : "Bercy envisage d'obliger les responsables territoriaux à allonger le temps de travail de leurs agents".

Une mesure qui permettrait de réduire le nombre de postes.

"C’est une réflexion qui est en cours", confie à Public Sénat, Johan Theuret, le président de l’association des DRH des grandes collectivités. "Des discussions que j’ai pu avoir avec eux, on dit qu’il faut une loi qui affirme une durée légale annuelle de 1 607 heures", précise-t-il.

Le gouvernement s'est appuyé sur une étude remise en 2016 par Philippe Laurent, président du Haut Conseil à la fonction publique. Elle indiquait à l'époque que la durée annuelle des fonctionnaires territoriaux atteignait 1 584 heures par an, soit 1,4 % de moins que la durée réglementaire fixée par les lois Aubry.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gustave - 17/05/2018 - 15:18 - Signaler un abus Scandale

    Serge Dassault achetait des voix avec son argent, les élus locaux en achètent avec le mien.

  • Par vauban - 17/05/2018 - 16:25 - Signaler un abus Eh oh hé!

    Doucement là! Faut pas pousser ! C’est fatiguant de ranger le chasse neige entre les’ 2 tondeuses à gazon pendant les’ périodes de sécheresse dans les bouches du Rhône ! Surtout pas touche au fini/parti sinon c est la mort du travailleur au noir(on peut en ore le dire sans risquer 45000€ d amende e t 3 ans d incarcération?)

  • Par spotter - 17/05/2018 - 19:02 - Signaler un abus Lâcheté des élus sans limite.

    Ce sera une mesure assez facile à prendre, car en se réfugiant derrière la loi, les élus locaux pourront l'appliquer en disant que cela n'est de leur faute. Au fond d'eux même ils se réjouiront de cette mesure.

  • Par Atlante13 - 17/05/2018 - 20:00 - Signaler un abus Les promesses des élus,

    comme les feuilles de platane en automne, ça ne supporte pas le mistral. Et il y a longtemps que le fini-parti est dépassé, vu que maintenant c'est pas-fini/pas-commencé.

  • Par Solognitude - 17/05/2018 - 22:36 - Signaler un abus Les municipaux,

    Ce qu'on demande, c'est rien qu'à obtenir le même pouvoir de nuisance qu'à la SNCF!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€