Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tariq Ramadan reste maintenu en détention provisoire malgré une nouvelle demande de remise en liberté

Un nouveau recours de l'intellectuel a été rejeté.

Case prison... estivale

Publié le
Tariq Ramadan reste maintenu en détention provisoire malgré une nouvelle demande de remise en liberté

 Crédit SIA KAMBOU / AFP

Tariq Ramadan va donc passer la fin de l'été en détention.

La cour d'appel de Paris a confirmé le rejet d'une deuxième demande de remise en liberté de l'islamologue, selon des informations de l'AFP, auprès d'une source judiciaire, ce jeudi 9 août. Il est actuellement en détention provisoire depuis une période de six mois.

Une première requête a été rejetée en mai dernier. Sa défense avait déposé une nouvelle demande le 19 juillet, juste après une confrontation avec Henda Ayari, sa première accusatrice.

Le témoignage de cette femme, sur le lieu et la date du viol présumé, ont été mis à mal par différents éléments recueillis au cours des investigations.

Une nouvelle confrontation sera organisée le 18 septembre prochain entre l'islamologue et sa deuxième accusatrice. 

Tariq Ramadan, âgé de 55 ans, est au coeur d'une affaire judiciaire à la suite d'accusations de viols. L'intellectuel conteste les faits qui lui sont reprochés. Il a nié tout rapport sexuel avec deux de ses accusatrices. Il a néanmoins reconnu avoir eu une relation extraconjugale avec Mounia Rabbouj, une troisième plaignante. Cette femme, une ancienne escort-girl, était au coeur du procès du Carlton pour la vaste affaire de proxénétisme.   

La défense de Tariq Ramadan avait invoqué encore une fois son état de santé (il est atteint par une sclérose en plaques) et les "incohérences" et les "invraisemblances" des plaignantes pour cette nouvelle demande de remise en liberté. 

Le recours a donc été rejeté lors de l'examen hier (le 8 août) par la chambre de l'instruction, à huis clos et en l'absence de Tariq Ramadan. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 09/08/2018 - 13:20 - Signaler un abus Intellectuel ?

    Comme il est d'une part accusé de viol, et qu'on sait d'autre part que certains de ses diplômes sont bidon, le terme 'intellectuel" pour le désigner n'est pas bien choisi.

  • Par Poussard Gérard - 09/08/2018 - 14:18 - Signaler un abus Le terme "islamiste" convient mieux

    a ce personnage sulfureux Un intellectuel qui vit et exploite avec l'obscurantisme de sa religion..Beurk

  • Par cloette - 10/08/2018 - 17:32 - Signaler un abus je ne le défends pas, mais....

    Il y en a d'autres qui ont fait pire que lui et qui sont non seulement libres comme l'air, et pas poursuivis . Ces viols sont déclarés après des années, il faut le faire tout de suite, car sinon comment prouver ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€