Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tariq Ramadan ne parvient pas à faire annuler ses mises en examen pour viol

L'islamologue reste mis en examen pour viol dans le cadre de la plainte de Henda Ayari. L'avocat de Tariq Ramadan, Maître Emmanuel Marsigny, avait écrit au juge le 15 juin, afin de faire une demande de démise en examen de Tariq Ramadan.

Décision de justice

Publié le
Tariq Ramadan ne parvient pas à faire annuler ses mises en examen pour viol

 Crédit JACQUES DEMARTHON / AFP

Tariq Ramadan espérait obtenir l'annulation de ses mises en examen. Ses avocats ont pointé du doigt les incohérences et les contradictions des plaignantes. Il avait, par le passé, évoqué ses soucis de santé également.

Tariq Ramadan avait vu sa première demande de remise en liberté rejetée le 4 mai dernier. Son avocat avait fait appel et la cour d'appel de Paris avait confirmé le 22 mai, le rejet de la demande.   

L'islamologue est accusé de viols. Il conteste les faits. Tariq Ramadan a été mis en examen pour "viol" et "viol sur personne vulnérable". Il est incarcéré depuis le 2 février dernier dans cette affaire. Plusieurs femmes ont déposé plainte contre l'intellectuel, dont Henda Ayari. 

Une ordonnance de trois pages, datée de vendredi, a été consultée par l'AFP.

Les juges écrivent que Henda Ayari a eu des déclarations "hésitantes" sur la date et le lieu du viol présumé. Selon les juges, "les indices graves ou concordants qui ont présidé à la mise en examen de Tariq Ramadan subsistent". Selon eux, une annulation de la mise en examen serait prématurée, comme les investigations sont toujours en cours. 

Maître Francis Szpiner, l'un des avocats de Henda Ayari, s'est exprimé auprès de l'AFP suite à cette décision. 

"Je me réjouis que les juges, qui connaissent le dossier, maintiennent la mise en examen de Tariq Ramadan".  

Maître Emmanuel Marsigny, l'avocat de Tariq Ramadan, avait précisé jeudi, après la confrontation de 2h30 avec Henda Ayari, qu'il avait déposé une nouvelle demande de remise en liberté. 

Lors de sa garde à vue, Tariq Ramadan a reconnu avoir rencontré Henda Ayari et Christelle, une seconde plaignante, en public, une seule fois chacun selon lui. Il a nié tout rapport sexuel. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lazydoc - 21/07/2018 - 09:01 - Signaler un abus Lettre de cachet ?

    J’abhorre cet homme et ses positions. Mais maintenir un opposant politique et/ou religieux en détention, là où d’autres sont libres même mi en examen, est inquiétant pour notre société. Suspicion ou preuve??

  • Par Ganesha - 21/07/2018 - 09:19 - Signaler un abus Vérité toute simple !

    La vérité est pourtant d'une évidence aveuglante : tout comme pour Harvey Weinstein, Luc Besson, Donald Trump, pour tout homme de pouvoir possédant une aura médiatique, accuser Tariq Ramadan de viol, est tout simplement grotesque ! Le problème de ces hommes, c'est d'obtenir de leurs ''admiratrices'' qu'elles se calment, se mettent dans la file d'attente, et prennent patience, jusqu'à ce soit, enfin, leur tour de connaître la joie, ineffable, de ''passer à la casserole'' !

  • Par Phlt1 - 21/07/2018 - 14:02 - Signaler un abus @ganesha

    J'ai eu un instant de crispation au début de votre commentaire...avant d'éclater de rire.!; Parce que c'est assez bien dit...finalement.!.

  • Par zelectron - 21/07/2018 - 14:36 - Signaler un abus le maître de la taqqyïa est pris à son "sale" (propre?) jeu

    Innocent comme l'oiseau qui vient de naître : c'est lui qui le dit

  • Par Ganesha - 21/07/2018 - 18:52 - Signaler un abus Landru

    Landru, le célèbre tueur en série, reçut dans sa prison des centaines de lettres d'amour enflammées, mais ce n'est pour ce motif qu'il fut guillotiné en 1922 !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€