Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 26 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tabac : Marisol Touraine veut un paquet à 10 euros "le plus vite possible"

La ministre de la Santé veut "une augmentation forte et significative" du prix du tabac avant la fin du quinquennat, a-t-elle déclaré dimanche lors du "Grand Jury" RTL/Le Figaro/LCI.

Taxes

Publié le
Tabac : Marisol Touraine veut un paquet à 10 euros "le plus vite possible"

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, est favorable à une nouvelle augmentation du prix du tabac. Elle l'a répété dimanche dans l'émission Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. Elle "souhaite toujours qu'il y ait une augmentation forte et significative du prix du tabac avant la fin du quinquennat", a-t-elle déclaré.

Alors que la dernière hausse du prix des cigarettes, en janvier 2014, a porté le prix du paquet le moins cher à 6,50 euros, elle s'est déclarée favorable à un paquet de cigarettes à 10 euros.

"Bien sûr le plus vite possible, je ne sais pas quand, et ce n'est pas à l'horizon de ce quinquennat que le paquet sera à dix euros, mais oui".

"J'ai toujours dit que si on veut lutter contre le tabac il faut faire feu de tout bois, il faut y aller franchement, on ne peut pas continuer comme ça et se résigner (...). Le prix du tabac est un enjeu de santé publique et on le sait, ça marche". Pour la ministre, il faut toutefois "procéder par étapes: d'abord le paquet neutre", puis une augmentation. Le paquet sans logo doit être mis en place le 20 mai, rappelle-t-on.

La ministre a par ailleurs souhaité "qu'on valorise les médecins fortement engagés dans la lutte contre le tabac".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par spotter - 21/02/2016 - 18:43 - Signaler un abus C'est dans les gênes

    Un socialiste au pouvoir qui ne taxerait pas tout ce qui est de sa compétence ne serait un socialiste. Le marché noir du tabac a de beaux jours devant lui.

  • Par gerint - 21/02/2016 - 19:32 - Signaler un abus Pendant qu'on y est

    Pourquoi ne pas refuser les soins ou ne pas les rembourser aux victimes du tabac? A ce rythme-là, on va y arriver.

  • Par gerint - 21/02/2016 - 19:43 - Signaler un abus Et aussi

    rendre légal de ne pas recruter les fumeurs (cela se fait déjà sous le manteau je pense), augmenter leurs primes d'assurance (cela existe déjà avec les dosages de nicotine urinaire). Et puis traiter ainsi toutes les attitudes et habitus qui gênent (sans parler de l'usage de drogues interdites qui tombent sous le coup de la loi d'emblée): consommation d'alcool au-delà de deux à trois verres par jour, obésité... Jusqu'où peut-on aller dans la limitation des libertés individuelles? Je ne fume pas et j'ai horreur du tabac, mais je ne cherche pas à imposer pour autant une société trop restrictive car je pense que le remède pourrait être pire que les maux qu'on veut éradiquer.

  • Par clint - 21/02/2016 - 20:57 - Signaler un abus 10€ : en plus de la drogue ils vendront les cigarettes !

    Les réseaux de ventes des drogues sont très bien rodés, ils vendront en plus des cigarettes ! A ce prix de 10€ même le français moyen achètera son paquet sous le manteau ! C'est comme les impôts il y a un seuil à ne pas dépasser !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€