Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tabac : les industriels accusés de mentir sur les taux de goudron et de nicotine

Une plainte du Comité national contre le tabagisme (CNCT) a été déposée contre les filiales françaises de 4 grands cigarettiers.

Mensonges ?

Publié le
Tabac : les industriels accusés de mentir sur les taux de goudron et de nicotine

Se dirige-t-on vers un scandale national ? Selon le Monde, une plainte du Comité national contre le tabagisme (CNCT) a été déposée contre les filiales françaises de British American Tobacco, Philip Morris, Japan Tobacco et Imperial Brand, 4 des principaux cigarettiers mondiaux. L'objet des accusations ? La teneur en goudron et en nicotine officielle serait bien plus basse que celle inhalée par les fumeurs. "La teneur réelle en goudron et nicotine serait, selon les sources, entre deux et dix fois supérieure [à celle indiquée] pour le goudron et cinq fois supérieure pour la nicotine" explique la plainte.

En l'occurrence, c'est du côté du filtre qu'il faut se pencher. Perclus de trous microscopique, il fait baisser les taux de goudrons et de nicotine par ventilation. En testant la cigarette sur un régulateur, on obtient donc des teneurs standard. Sauf que la pression des doigts et des lèvres des fumeurs va obstruer une partie de ces trous et rendre inefficace le système. "Les fumeurs qui pensent fumer un paquet par jour en fument en fait l’équivalent de deux à dix" explique l'association au Monde, qui souligne que les cigarettiers connaissaient très le problème. Depuis 2016, les informations sur les teneurs ne sont néanmoins plus inscrites sur les paquets.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 09/02/2018 - 23:41 - Signaler un abus On interdit le tabac

    Et légalise le shit, on marche sur la tête et pisse à l’envers! Le progrès!

  • Par gerint - 10/02/2018 - 13:13 - Signaler un abus Avant il y avait de quoi porter plainte

    La tromperie envers les fumeurs était une tromperie des industriels et de l'état qui engrange les taxes. Pourtant les méfaits du tabac étaient connus déjà durant les années 40 mais pas officialisés.Mais depuis maintenant bien des années, tout le monde sait à quel point c'est nocif, encore plus pour les femmes que pour les hommes, et malheureusement même à petite dose. Bien sûr la transparence sur la teneur en toxiques (il y en a beaucoup dans le tabac) est nécessaire et la sous-estimation condamnable, mais ceux qui fument savent néanmoins très bien à quoi ils s'exposent. Ce n'est pas pareil que l'affaire Volkswagen, car les conducteurs pouvaient penser utiliser une voiture "propre" alors que c'était faux. Avec le tabac, on sait qu'il n'y a pas de cigarette "propre" pour la santé ni du fumeur ni de son entourage. Tant que les fumeurs s'abstiennent de fumer en public, comme la grande majorité le fait sans rechigner contre la loi, fumer ou non reste pour moi comme bien d'autres attitudes dangereuses une liberté individuelle dont les coûts sociétaux (traitement des maladies) sont payés par les taxes sur le tabac.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€