Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 28 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : un "accord" entre Kofi Annan et Bachar al-Assad

Deux jours après avoir reconnu l'échec de sa mission en Syrie, Annan note une avancée.

Bon point

Publié le

L'émissaire international pour la Syrie Kofi Annan a affirmé avoir tenu lundi à Damas une réunion "franche" et "constructive"avec le président syrien Bachar al-Assad, deux jours après avoir reconnu l'échec de sa mission. Il a annoncé être parvenu à un accord avec le président Bachar el-Assad sur une "approche" qui sera soumise aux rebelles en vue de la fin des violences dans le pays.

"Nous avons discuté de la nécessité de la fin des violences et des moyens d'y parvenir. Nous nous sommes mis d'accord sur une approche que je vais partager avec l'opposition armée", a indiqué Kofi Annan à la presse à Damas après sa rencontre avec le chef de l'Etat syrien.

C'est la troisième fois que Kofi Annan se rend en Syrie depuis qu'il a été désigné pour tenter de résoudre la crise née de la révolte contre le régime en place à Damas.

De son côté, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères syrien, Jihad Makdessi, a aussi qualifié la réunion entre les deux hommes de "constructive". "La mise en oeuvre du plan en six points a été au coeur des discussions qui ont porté également sur la manière d'aller de l'avant", a souligné M. Makdessi sur son compte twitter, en référence au plan de sortie de crise de l'émissaire resté lettre morte.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par léonard simon - 09/07/2012 - 20:25 - Signaler un abus Sans commentaire. Si, mais

    Sans commentaire. Si, mais seul mot suffit : pipo.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€