Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : une famille de djihadistes français veut être jugée en France pour rentrer

Actuellement, les parents et leurs enfants sont emprisonnés par des combattants kurdes.

Retour

Publié le
Syrie : une famille de djihadistes français veut être jugée en France pour rentrer

Un couple de djihadistes français et leurs trois enfants, dont un bébé d'un an né en Syrie, sont emprisonnés en Syrie par des combattants kurdes. La famille en appelle à la France pour revenir au pays et y être jugée, rapporte RTL ce lundi 30 octobre.

Le silence du quai d'Orsay

"Ils veulent rentrer en France et ils sont prêts à répondre de leurs actes. Ils seront mis en examen et sans doute incarcérés. Ils le savent et trouvent même que c'est normal. Ils savent qu'ils ont fait l'erreur la plus gravissime de leur vie.

Et cette lucidité me facilite la tâche", explique leur avocat William Bourdon.

>>> À lire aussi : Deux kalachnikov pour le prix d'un RSA : les aides sociales, un carburant de la délinquance à supprimer ?

Mais le dossier est très complexe. Le quai d'Orsay n'a pas encore répondu à cette demande, selon RTL. Si la France se dit prête à rapatrier les mineurs passés par Daesh, aucune position sur les adultes n'a été arrêtée. En effet, les Kurdes pourraient vouloir juger les parents eux-mêmes.  Mi-octobre, la ministre des Armées, Florence Parly, avait estimé que "c'était tant mieux" si des djihadistes français mourraient dans les combats à Raqqa.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 30/10/2017 - 14:20 - Signaler un abus Il faut les laisser

    chez les Kurdes. Ils veulent la France, car ils savent qu'avec sa "Justice", ils n'ont rien à craindre et ils seront prêt à tuer des innocents.

  • Par cloette - 30/10/2017 - 15:12 - Signaler un abus C'est aux Kurdes de les juger,

    Ils savent mieux que personne les exactions qui ont été commises

  • Par vauban - 30/10/2017 - 16:46 - Signaler un abus Que les kurdes les liquident

    Surtout qu'ils ne viennent pas profiter de la culture d el'excuse de notre justice bridée par les bobomacronosocialogaucho!

  • Par winnie - 30/10/2017 - 18:14 - Signaler un abus Je ne me fais pas d' illusion,

    ils rentreront tous, se ferons incarcerer, auront des remises de peines et toucherons alloc, logement, education pour leur gosses. Le gouvernement est tellement couard qu' il baissera sa culotte.

  • Par Pharamond - 30/10/2017 - 20:54 - Signaler un abus Autodafé

    On nous avait montré à la TV des images de jeunes djihadistes brûlant avec délice leur passeport français. Comment être surs que ceux qui veulent rentrer sont français et n'ont pas les mains tachés de sang?

  • Par vangog - 30/10/2017 - 22:52 - Signaler un abus Interdiction de retour aux jihadistes!

    Que ces assassins meurent comme des rats...aucune pitié! Avaient-ils la moindre pitié, lorsqu’ils mettaient le feu à des enfants dans des cages? Les occidentaux ont déjà oublié?...

  • Par Atlante13 - 31/10/2017 - 09:17 - Signaler un abus Combien

    de gens ont-ils participé à torturer ou tuer au djihad? Car on est en droit de penser qu'ils ne sont pas allé là-bas pour leur servir le thé à la menthe.

  • Par tananarive - 31/10/2017 - 10:08 - Signaler un abus On applique la loi.

    La loi dit qu'un Français qui se bat contre la France perd la nationalité Française. C'est ce qu'ils font en permanence et ils veulent se servir de la connerie des socialistes Français pour revenir profiter du système et pour nous tuer chez nous.

  • Par ISABLEUE - 31/10/2017 - 10:34 - Signaler un abus ces ordures méritent d'être jugés par Bachar

    ces ordures qui achetaient, violaient des enfants et en faisaient des esclaves, brulaient des êtres humains et coupaient des têtes et il faudrait qu'on ait pitié ?? Non pas de retour. ils ne sont plus français.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€