Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : les combats ont repris à Alep

Selon le premier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, 168 personnes ont été tuées en Syrie hier.

Crise

Publié le - Mis à jour le 29 Juillet 2012

[Mis à jour à 12h30]

BFM TV s'est rendue dans le QG de l'armée syrienne libre dans la campagne d'Alep.


[Mis à jour le 29 juillet]

De violents combats ont repris ce matin à Alep, deuxième ville de Syrie où les rebelles retranchés dans plusieurs quartiers résistent à une offensive de l'armée.

 "De violents affrontements avaient lieu dimanche matin, notamment dans les quartiers de Bab al-Jadid, Zahraa et Arkouba", a indiqué l'OSDH, en précisant que "des explosions ont été entendues alors que l'aviation survolait" cette ville située à 355 km au nord de Damas.

168 personnes ont été tuées en Syrie hier au total, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Il s'agirait de 94 civils, 33 rebelles et 41 soldats. Aujourd'hui, au moins quatre personnes ont déjà été tuées à travers le pays.

 Face au risque d'un massacre des civils, le Conseil national syrien demande une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU.

[Mis à jour à 17h]

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme annonce aujourd'hui que plus de 20 000 personnes, dont 14 000 civils, ont été tuées en Syrie depuis le début de la contestation, en mars 2011.

Ce total de 20.028 personnes comprend 13 978 civils, 5 082 membres de l'armée et des services de sécurité et 968 déserteurs, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire basé en Grande-Bretagne et qui dispose d'un réseau de militants à travers la Syrie.

[Mis à jour le 28 juillet]

Les partisans d'Assad ont lancé à Alep une contre-offensive samedi dans les secteurs aux mains des rebelles. L'armée syrienne a lancé vers 7 heures ce samedi matin sa contre-offensive pour reprendre les secteurs rebelles de la deuxième ville et capitale économique de Syrie.

Au moins dix soldats et trois rebelles ont été tués dans les combats depuis le début de l'assaut à Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Ailleurs dans le pays, 31 personnes - 14 civils, 13 rebelles et 4 soldats - ont été tuées, selon la même source.

[Mis à jour à 18h40] 

Les rebelles semblent marquer des points dans la terrible bataille qui fait rage à Alep, la deuxième ville du pays. Les insurgés ont capturé une centaine de partisans du régime Assad (des militaires et des miliciens) cette semaine. Une information fournie par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 

[Mis à jour à 16h40]

Les rebelles syriens ont capturé 100 soldats et miliciens pro-régime à Alep, annoncent des militants cités par l'AFP. 

[Mis à jour à 16h00] Des hélicoptères de l'armée syrienne ont commencé à mitrailler à la ville. La députée de la province d'Alep a annoncé ce matin sa défection, et s'est réfugiée en Turquie. Le CICR a lui évacué l'essentiel de son corps humanitaire de Syrie. 

Journée décisive en Syrie ? Probablement, oui. L’armée syrienne prépare en effet une offensive majeure à Alep, ville économique du pays, tenue en grande partie par les rebelles.

Déjà ce vendredi matin, les forces de Bachar el-Assad ont mitraillé par hélicoptère plusieurs quartiers de la ville selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ramos - 27/07/2012 - 08:45 - Signaler un abus Un massacre certain : celui des rebelles

    Quatre mille rebelles tués à Damas et 3700 prisonniers. Alep risque d'être pire encore pour les mercenaires payés par les monarchies "démocratiques" du Golfe. http://www.voltairenet.org/Thierry-Meyssan-bilan-de-la

  • Par Thomas Bishop-Garnier - 27/07/2012 - 08:57 - Signaler un abus Une opération "Plomb Durci", version Al-assad !

    Il y a de complicité active de la part des militants qui furent les premiers à manifester lors de l'offensive israelienne vis à vis de Gaza en 2008 ou contre le Hezbollah en 2006 et rien, mais rien de rien, vis à vis du regime syrien qui pratique une repression sanglante et massive à l'encontre des villes et villages de Syrie. Il y a certainement des groupes islamistes parmi les insurges, qui combattent la dictature syrienne, mais ces derniers se deplacent de conflits en conflits à travers le monde ... pour commettre leurs crimes islamiques, ainsi que leurs destructions à l'image de ce qui se passe à Tombouctou...et si ces derniers veulent imposer leur diktat, les Syriens s'y opposeront et par les armes. Mais sur le fond, l'insurrection syrienne est le fait des Syriens qui ont manifesté puis pris les armes pour combattre le pouvoir repressif en place à Damas et le clan Al-assad. A noter la situation des Kurdes, sous occupation syrienne et qui vont obtenir un nouveau "Kurdistan autonome", à l'image de celui au nord de l'Irak et qui est la region la plus calme de tout le Moyen-orient.

  • Par Thomas Bishop-Garnier - 27/07/2012 - 09:06 - Signaler un abus La "propaganda-staffel" pro-Assad de Thierry Meyssan !

    Le porte-parole du "reseau voltaire", Thierry Meyssan, ressemble aux anciens collabos français qui ont travaillé pour la "propagandastaffel" allemande durant la seconde guerre mondiale. Alors qu'il s'est totalement fourvoyé en Libye, allant jusqu'à affirmer que les loyalistes avaient repris la ville de Tripoli tout en restant planqué dans l'hotel Rixos alors que d'autres journalistes etaient dans les rues de la capitale libyenne ... en prenant de veritables risques pour leurs vies. Et voila que maintenant, Thierry Meyssan aggrave son cas avec la propagande du regime d'Al-assad mais faut dire que c'est son employeur.

  • Par slavkov - 27/07/2012 - 11:18 - Signaler un abus déjà vu

    ... le peuple syrien lui même exhorte b. assad de faire le ménage en grand contre les terroristes soutenus par l'occident, je me demande quel est le mystère de cette politique pro-islamiste de nos pieds nickelés en politique et diplomatie ...

  • Par Teo1492 - 27/07/2012 - 11:21 - Signaler un abus Bachar El-Assad a raison, mais...

    - les USA ont décidé de son départ en finançant les rebelles et en leur fournissant des armes (cf Le Figaro). - ils souhaitent la création d'un grand arc sunnite ; - la France soutient les yeux fermés toutes les révolutions religieuses... REMARQUE : pourquoi ne voit-on jamais les massacres orchestrés par les rebelles ? étrange, non? ....

  • Par Ramos - 27/07/2012 - 20:36 - Signaler un abus Voici une vraie journaliste sur place.

    Pas comme nos journaliste qui font du copié/collé. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Syrie-le-point-sur-la-situation-a-Damas-et-Alep-13055.html

  • Par robert - 28/07/2012 - 08:41 - Signaler un abus bon,jour les sources

    @ramos tu n'as pas mieux qu'un soral haineux-jaloux envers les hébreux comme source ou un meyssan homo pédo qui a des accointance avec l'iran et ses fous de dieu ?? Poubelle tout ca !!

  • Par Ramos - 28/07/2012 - 15:35 - Signaler un abus @Robert

    La vidéo vient de Russia Today du 26/07 "Situation à Alep" et se trouve sur Daily Motion. Je lis aussi bien Haaretz que JPost mais aussi chaque jour une vingtaine d'autres journaux en anglais et en français (asiatiques, iraniens,russes, arabes). Cela me permet de me faire une opinion et de ne pas subir comme la plupart un matraquage médiatique à sens unique. Quant à traité Meyssan d'homo et de pédé je vous en laisse la responsabilité mais je pense que ces injures son passibles de correctionnelle. Il a néanmoins le courage de se trouver où les journalistes champions du copié/collé ne se trouvent jamais . ( Libye hier, Syrie aujourd'hui )

  • Par cbrunet - 28/07/2012 - 17:24 - Signaler un abus Quand le sage...

    Assad est peut-être un tyran mais quel autre système politique fonctionne dans cette région ? Les machins mis en place au Pakistan, Libye, Afghanistan et autres sultanats bigots ? Gardez pieusement la photo de Mme Assad pieds nus, cheveux libres, souriante ...Si Uncle Ben réussit son coup, adieu sourires de femme et minorités confessionnelles en Syrie .

  • Par Kakou - 28/07/2012 - 18:26 - Signaler un abus Hé ouai..!

    Les combattants sont des opposants syriens et des étrangers qui affirment appartenir au "Liwa Tawhid al-Moujahidine", la Brigade de l'unification des Moujahidines (combattants islamistes). Il y a des Tchétchènes, des Algériens et même des Suédois et des Français de confession musulmane.

  • Par Ramos - 29/07/2012 - 12:29 - Signaler un abus Enorme soutien populaire pour Bashar El Assad

    S'il n'avait pas un énorme soutien populaire il y a longtemps que ce régime se serait effondré. C'est la population qui renseigne l'armée des endroits où se trouvent les islamistes et les rebelles. Les Syriens veulent des réformes mais dans la paix. Les occidentaux veulent la chute du régime pour plaire à Israël. La démocratie n'est d'aucun intérêt pour les occidentaux : la preuve leur soutien aux monarchies totalitaires et moyenâgeuse du Golfe et de l'Arabie Saoudite. Leur but c'est la protection d'Israël par l'affaiblissement de l'Iran par la destruction de la Syrie et du Hezbollah. Les pauvres politiciens américains et européens en sont à quémander le soutien des lobbies juifs ( médiatiques et financiers ) pour leur élection ou leur réélection. Le but ultime des Américains est le contrôle total des ressources énergétiques du Moyen-Orient pour contrôler voire limiter les aspirations de la Chine.

  • Par léopold - 29/07/2012 - 18:50 - Signaler un abus meyssan, l'imposteur

    Peu importe que Meyssan soit homo, on s'en fout. Par contre il est bon de souligner que c'est le seul homo, avec arafat, en son temps, à pouvoir être reçu avec les honneurs au pays des mollahs, alors que chez eux l'homosexualité est passible de la peine capitale. La raison n'est pas difficile à comprendre: afficher sa haine des juifs auprès des autorités de téhéran est un passeport en or (au sens propre comme au figuré), voir dieudonné sponsorisé pour son film au titre éloquent: l'antisémite. Prendre ce meyssan et le réseau Voltaire comme référence classe tout de suite son auteur dans la catégorie des gens à ne pas fréquenter.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€