Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : un avion de combat israélien s'écrase après des attaques contre des cibles iraniennes

Israël a mené samedi une série d'attaques aériennes en Syrie, contre des cibles syriennes et iraniennes.

Guerre

Publié le
Syrie : un avion de combat israélien s'écrase après des attaques contre des cibles iraniennes

Après des mois de crispations, Israël a mené samedi une série d'attaques aériennes en Syrie. Lors de ces sorties, l'Etat hébreu a perdu un avion de combat F16.

"Les Forces de défense israéliennes ont ciblé des systèmes de contrôle iraniens en Syrie qui avaient envoyé le drone dans l'espace aérien israélien.

Tirs anti-aériens syriens intenses, un F16 s'est écrasé en Israël, les pilotes sont sains et saufs", a déclaré sur Twitter un porte-parole militaire de l'armée israélienne, le lieutenant Jonathan Conricus. Les deux pilotes se sont éjectés et ont été récupérés et hospitalisés, a dit l'armée. L'un d'eux est dans un état grave.

La Syrie affirme de son côté que sa défense antiaérienne a repoussé "une agression" israélienne sur une base militaire dans le centre du pays et que "plus d'un avion" a été touché.

C'est la première fois que l'armée israélienne dit ouvertement avoir visé des cibles iraniennes depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie. L'opération a été déclenchée, selon Israël, suite à l'intrusion dans l'espace aérien israélien d'un drone lancé de Syrie et présenté comme iranien.

Un hélicoptère de combat l'a intercepté et "en représailles" l'armée de l'air a mené une attaque vers une base de lancement de drones. Les avions israéliens ont alors essuyé "de multiples tirs de missiles anti-aériens".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 10/02/2018 - 12:44 - Signaler un abus Beau travail des commandos de l’air

    Israéliens! Chapeau!

  • Par J'accuse - 10/02/2018 - 19:44 - Signaler un abus Plus on est de fous...

    Ils n'allaient pas rater une si belle occasion de bombarder un voisin. Les conséquences politiques dans un conflit qui ne concerne pas Israël ? Toutes les guerres lui ont profité jusqu'à présent, alors allons-y "gaiement". Et puis Netanyahu a besoin de diversion, en ce moment, pour qu'on parle moins de ses affaires.

  • Par Anouman - 10/02/2018 - 20:09 - Signaler un abus Syrie

    Ce qui est amusant en Syrie c'est le nombre de pays qui interviennent illégalement sans que l'ONU ne s'en offusque, à commencer par la "coalition". Enfin, plus on est de fous plus on rit...

  • Par Marie-E - 10/02/2018 - 20:17 - Signaler un abus à 4h30 ce matin

    un drone iranien a survolé Beth Shean au sud de Tibériade. Il a été abattu par un hélicoptère Apache. Aussitôt les F16 sont partis pour détruire les bases de lancement (12 cibles a priori c'est réussi). Au retour un des F16 a été touché par un missile sol air (ou en Syrie ou en Israël). Les pilotes se sont éjectés au dessus de la Galilée et le F16 s'est écrasé près d'un kibboutz à l'est de Haïfa. Un des deux pilotes grièvement blessé est dans un état stable ce soir. Les experts essayent d'analyser ce qui s'est passé. Ce soir Netanyahu a calmé tout le monde après avoir parlé à Poutine. Il va continuer de demander que l'Iran et le Hezbollah quittent la Syrie après une solution politique. Ce soir les ennemis d'Israël sont contents car un avion a été abattu. Nous on est content car les pilotes sont rentrés et peuvent être soignés, c'est l'essentiel... et puis 1 seul F16 détruit et 12 cibles atteintes moi ça me va si le pilote se remet totalement de ses blessures.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€