Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : avant de quitter le Quai d'Orsay, Fabius désigne la Russie et l'Iran comme "complices" de la situation

Le ministre des Affaires étrangères a également regretté "un certain nombre d'ambiguïtés de la part de toute une série de partenaires".

Responsabilités

Publié le
Syrie : avant de quitter le Quai d'Orsay, Fabius désigne la Russie et l'Iran comme "complices" de la situation

"J'appelle les responsables par leur nom : il y a une complicité de la part de la Russie et de l'Iran", a déclaré Laurent Fabius.  Crédit Reuters

Après avoir participé mercredi matin à son dernier conseil des ministres, Laurent Fabius est revenu devant les députés sur le dossier syrien, qui a monopolisé une part importante de son action à la tête de la diplomatie française depuis trois ans et demi.

Pour sa dernière intervention à l'Assemblée nationale en tant que ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius a pointé du doigt la "complicité" de Moscou et Téhéran dans la guerre civile qui sévit encore actuellement en Syrie : "Il y a à la fois une brutalité effrayante du régime de Bachar al Assad (...) et, j'appelle les responsables par leur nom : il y a une complicité de la part de la Russie et de l'Iran". 

Sans désigner directement de responsable lors de son intervention devant les députés, Laurent Fabius a également évoqué "un certain nombre d'ambiguïtés de la part de toute une série de partenaires". Comme le note l'hebdomadaire Le Point sur son site internet, le ministre s'était toutefois exprimé plus ouvertement lors d'une entrevue avec des journalistes, plus tôt ce mercredi : "Il y a des ambiguïtés (...) y compris dans les acteurs de la coalition.

Je ne vais pas redire ce que j'ai souvent dit, en particulier sur le principal pilote de la coalition (les Etats-Unis), et d'autres aussi. Mais on n'a pas le sentiment que ce soit un engagement très fort". "Evidemment, comme les Russes et les Iraniens sentent ça, ils ont compris. (...) Et M. Bachar al-Assad s'est refait de la force", a-t-il aussi observé. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jybro - 10/02/2016 - 19:19 - Signaler un abus jusqu'au dégout de les entendre

    Ce type est tout sauf un homme reponsable et lucide. La France réelle,celle qui entreprend se bouscule en iran ,le marché intérieur est ouvert. Croyez-vous que Fabius le béotien irait dans le sens des quelques opportunités de croissance eco qui s'offrent à nous. LES SOCIALISTES ET L'ECO. avec un mieux etre des concitoyens à l'horizon: billevezée!!! ET ILS SONT AU POUVOIR!!! Comme MAF, il est le degré Zéro de ce que nous appelons LE PRINCIPE DE PETER... Bien sur que les Russes font le boulot,l'iran maintient en respect l'Arabie saoudite et vice versa,et les usa s'appretent à débarquer au sud Koweit pour bétonner,le tout sur fond de TOTALE DISQUALIFICATIONDE LA FRANCE( FH+FAFA) qui restera comme on dit pour un chien: " AU PIED".

  • Par cloette - 10/02/2016 - 19:49 - Signaler un abus Il ne faudrait pas

    que ce soit E Guigou qui le remplace !

  • Par Texas - 10/02/2016 - 20:12 - Signaler un abus Des Accords commerciaux...

    ...sont signés avec l' Iran . Fin de la mission . Les Russes passeront le balai en Syrie , les Européens prendront en charge financièrement les réfugiés . Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles .

  • Par vangog - 10/02/2016 - 23:55 - Signaler un abus Fabius, le petit télégraphiste d'israël...

    Si les politiques socialistes (et de droite archaïque) n'avaient pas fichu un tel bordel au Moyen-Orient, les Saoudiens n'auraient pas créé leur monstre Daesch, et jamais l'UE n'aurait eu à subir l'invasion musulmane...toutes ces conséquences et les menaces de guerre civile qu'elle entraîne pour l'Europe sont celles des politiques de Hollande, Fabius, Sarko-le-parjure, de la grande famille Rotschild, des faux-culs immigrationnistes, adeptes de la dilution ethnique et du grand remue-ménage planétaire pour leur sale fric et leur pouvoir... Bravo aux Russes et aux Iraniens de s'opposer à ce dessein monstrueux, né dans la tête de cerveaux malades. Va te cacher dans un slip, Fabius, car tu en as la forme!

  • Par attila - 11/02/2016 - 07:49 - Signaler un abus De toute façon,

    qui que ce soit, au point où nous en sommes, les dégâts sont faits !!!!

  • Par Ganesha - 11/02/2016 - 09:13 - Signaler un abus Erreurs

    Une dernière saloperie de Fabius. Il quitte son poste en nous montrant bien qu'il persistait dans ses erreurs !

  • Par langue de pivert - 11/02/2016 - 10:06 - Signaler un abus C'est ça oui ! ☺

    Bref c'est la faute à tout le monde sauf à la France et l'exécutif de merde qui la dirige actuellement (sans oublier son ex ministre des affaires étrangères dont la diplomatie consiste, entre autre, à mettre un "contrat" sur la tête d'un chef d'état : "M. Bachar el Assad n'a pas sa place sur terre" ! C'est de la diplomatie de dire ça ?)

  • Par l'enclume - 11/02/2016 - 10:54 - Signaler un abus Pauvre de nous

    cloette - 10/02/2016 - 19:49 - "Il ne faudrait pas que ce soit E Guigou qui le remplace !" Vous n'êtes pas d'accord pour que ce soit une petite "nouvelle" qui le remplace. Trente Cinq ans en politique, c'est très peu en France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€