Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : des ambassadeurs occidentaux "indésirables"

Le pays riposte après le renvoi d’ambassadeurs syriens de pays occidentaux après le massacre de Houla.

Riposte

Publié le

Ce mardi, la Syrie a déclaré  "persona non grata" les ambassadeurs de plusieurs pays occidentaux. Le pays entend ainsi riposter contre le renvoi des ambassadeurs syriens par certains pays occidentaux. "La Syrie a décidé de déclarer persona non grata les ambassadeurs des Etats-Unis, de France, de Grande-Bretagne, de Suisse, de Turquie, d'Italie, et d'Espagne, ainsi que les chargés d'affaires belge, bulgare, allemand et canadien", précise le ministère. Ces diplomates ne se trouvent toutefois pas sur le sol syrien actuellement.

Mardi 29 mai, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne avaient annoncé le retrait de leurs ambassadeurs après le massacre de Houla.

D’autres pays occidentaux leur avaient emboîté le pas. En 15 mois, les violences en Syrie ont fait plus de 13 400 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€