Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pacte de stabilité : les syndicats "pas entendus" par Manuel Valls, regrette Mailly

Le patron de Force ouvrière regrette d'avoir été mis devant le fait accompli par l'exécutif sur la question du programme de stabilité.

Ecoute

Publié le

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, était l’invité ce matin du Grand Rendez-vous d’Europe 1-le Monde-i>Télé. A deux jours du vote à l'Assemblée nationale du pacte de stabilité proposé par le gouvernement, le syndicaliste a regretté que"le pacte en tant que tel a été annoncé sans prévenir personne, le 31 décembre." "

"Tout de suite, on a dit : ‘ce n’est pas possible !’. Il n’y a pas d’accord non plus au PS, où une partie des députés considèrent que ce plan est dans une logique restrictive. Les décisions prises risquent d’avoir un effet récessif", a-t-il expliqué.

Interrogé sur son entrevue avec Manuel Valls, Jean-Claude Mailly déplore qu'"après son discours de politique générale, il nous écouté mais il ne nous a pas entendu."

Concernant la possible vente d’Alstom à General Electric, il a estimé "logique que le gouvernement s’en inquiète, en terme d’emplois notamment.

Nous suivons cela avec attention. Le gouvernement a des moyens d’agir. Je suis toujours prudent sur ce genre de choses. Il y a deux offres, il faut qu’elles soient bien étudiées. La dimension européenne est intéressante, donnons-nous du temps."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par biturige - 27/04/2014 - 12:58 - Signaler un abus les 8% !

    bonjour , qu'est-ce qu'ils ont à couiner les "8% " Syndicalo- gauchistes ? ils ont le régime de gauche qu'ils voulaient ! Alors ;la ferme maintenant !!

  • Par Gilles - 27/04/2014 - 14:25 - Signaler un abus Normal

    Lorsque les syndicats français représentent si peu le monde du travail, l'exécutif se fiche pas mal de leur opinion.

  • Par Karamba - 27/04/2014 - 16:06 - Signaler un abus Ce qui est réconfortant en France...

    C'est qu'en plus des incompétents au gouvernement, on a des nuls pour leur donner des conseils au niveau des partenaires sociaux. Le démantèlement du pays peut donc se poursuivre...

  • Par Pourquoi-pas31 - 27/04/2014 - 16:25 - Signaler un abus Ma première rencontre avec le représentant du syndicat

    Après m'avoir dit bonjour, il m'a demande combien je gagnais pour pouvoir fixer le montant de ma cotisation. Devinez la suite ... .

  • Par MauvaiseFoi - 27/04/2014 - 17:25 - Signaler un abus Quelle horreur

    Ils ont incité à voter pour qui vous savez et ils ne sont pas contents. Un comble, non ?

  • Par pierre325 - 27/04/2014 - 18:35 - Signaler un abus ça fait depuis janvier qu'ils auraient put l'ouvrir

    C'est vraiment pour faire chier le monde.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€