Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syndicats : 65% des Français en ont une mauvaise opinion

Un sondage Odoxa publié dimanche dans Le Parisien-Aujourd'hui en France montre la défiance des Français envers ces organisations.

Mal parti

Publié le
Syndicats : 65% des Français en ont une mauvaise opinion

C'est un coup rude pour les syndicats. Un sondage Odoxa dans Le Parisien-Aujourd'hui en France montre que plus de 6 français sur 10 ont "une mauvaise opinion des organisations syndicales en général" et 59% ne leur fait "pas confiance pour défendre les intérêts des salariés."

Dans les détails, les partisans de gauche et de droite sont très divisés. Si les premiers sont encore 56% à  y être favorable, le score se transforme en désapprobation complète chez les sympathisants de droite (81% à y être défavorables).

Et ce n'est guère mieux au Front national où 7 sondés sur 10 sont aussi défavorables aux syndicats.

 Parmi les griefs des sondés, une trop forte politisation (77%) ou encore un éloignement du terrain (59%). Seuls 27% des Français les jugent ainsi "efficaces" mais une courte majorité (56%) les trouve néanmoins utiles. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 28/02/2016 - 20:04 - Signaler un abus En particulier les syndicats politisés gauchistes

    Sud, CGT, FO qui cassent régulièrement des entreprises comme la SNCF, Air France, SNCM Continental, etc...

  • Par vangog - 28/02/2016 - 20:20 - Signaler un abus Les gauchistes ont refusé des syndicats patriotes...

    au motif qu'ils pourraient avoir des liens avec le Front National...( il est vrai que les autres syndicats n'ont aucun lien avec le parti, ni avec le temps pouvoir, grâce aux fonctionnaires détachés....). Quand Marine Le Pen aura rendu son pouvoir au peuple, existeront des syndicats patriotes, acteurs de l'économie française, et non des saboteurs, comme les syndicats qui existent actuellement.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€