Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Suicides : il y en a plus en France qu'en Europe en général

Même si le nombre de personnes qui se suicide a diminué en France, le taux demeure, après la Belgique, le plus élevé en Europe, un vrai problème de santé publique.

Taux élevé

Publié le
Suicides : il y en a plus en France qu'en Europe en général

En vingt-cinq ans, le nombre de personne se suicidant en France a diminué de 25%, et même de 50% pour les adolescents. En 2010, un peu plus de 10 000 personnes ont mis fin à leurs jours. "Un constat édifiant" selon Didier Bernus, qui a présenté ce mardi un rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur le suicide, intitulé Plaidoyer pour une prévention active.

"Trente personnes décèdent chaque jour, il y a une tentative toutes les secondes", a précisé le rapporteur pour qui le suicide est l’affaire de tous puisqu'il indique l’état de notre société, selon la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. Le taux de décès par suicide en France (14,7 pour 100 000 habitants en 2010) demeure au-dessus de la moyenne européenne (10,2 pour 100 000 habitants).

En Grèce en 2009, ce taux est de 3,5 pour 100 000. En Italie en 2008, il est de 6,5 pour 100 000. Au Royaume-Uni en 2009, de 6,9 pour 100 000. En Espagne en 2008 de 7,6 pour 100 000. En Allemagne en 2010 de 12,3 pour 100 000. Seule la Belgique a un taux supérieur (19,4 pour 100 000) parmi les pays d’Europe occidentale.

Pour lutter contre ce phénomène, l’avis du CESE recommande notamment de répertorier et analyser les données épidémiologiques autour du suicide pour évaluer les actions préventives et donc les améliorer. La ministre a repris à son compte cette proposition et affirmé vouloir créer "un observatoire du suicide". Un rapport annuel sera rendu pour s’en servir comme base de travail.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Salaudepatron - 13/02/2013 - 12:00 - Signaler un abus Bonne Idée !!!

    Un observatoire du suicide.... voila bien le moyen typiquement Socialiste de résoudre un problème de société ! Une cinquantaine de fonctionnaires de plus, un président grassement rémunéré, de préférence copain de promo de Flamby et de beaux bureaux au centre de Paris... Tout ça pour nous pondre un rapport de temps en temps, qui sera enterré aussi vite. Avec ça, les suicidés, ils ont de "beaux jours" devant eux !!! C’est pas comme les 3500 morts sur les routes, ceux là ils sont officiellement décrétés intolérables... mais surtout ils rapportent énormément de cash, avec les radars et autres contrôles routiers. Le suicidé, il ne rapporte pas un radis, donc tout le monde s’en fout... et c’est pas un observatoire bidon qui va changer quelque chose ! Dans notre beau pays, les cures thermales sont remboursées, pourtant avec des effets très discutables, mais pas les consultations chez un psy... allez comprendre...

  • Par bagad - 13/02/2013 - 12:58 - Signaler un abus vraie question

    qui sont ces êtres humains français qui veulent à tout prix disparaitre et surtout pourquoi ? pour en arriver à ce stade, il faut vraiment en "avoir gros sur la patate" et encore plus de courage pour passer à l'acte ! et dire que nous sommes en 2013 et que rien ne change contrairement à ce que nous pensons. effrayant !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€