Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Suède : un livret imprimé à 4,8 millions d'exemplaires prépare la population à la guerre

Un guide va bientôt être distribué à la population en Suède. Son contenu fait froid dans le dos et prépare les Suédois au pire.

Survivalisme

Publié le
Suède : un livret imprimé à 4,8 millions d'exemplaires prépare la population à la guerre

 Crédit Pontus LUNDAHL / TT News Agency / AFP

Les Suédois vont bientôt recevoir dans leurs boîtes aux lettres un document surprenant et anxiogène. Un livret, de vingt pages illustrées, va détailler les mesures à prendre en cas de situations d'urgences, de grands dangers ou dans le cadre de catastrophes naturelles. 
 
Ce guide intitulé "en cas de crise ou de guerre" ("If crisis or war comes") sera expédié durant la période du 28 mai au 3 juin à 4,8 millions de foyers. Cette publication détaille les menaces auxquelles le pays doit faire face. La guerre, les attentats, les accidents graves, les catastrophes naturelles et les cyberattaques sont ainsi abordées.
 
Ce document est édité à la demande du gouvernement. Le texte qui accompagne ce livret est décliné en 13 langues. Des éléments de réponses, des schémas et des solutions sont apportés aux Suédois sur des thèmes précis comme par exemple : "Où se trouvent les abris ? Quels aliments stocker ? A quelles sources d'information se fier ?"
 
Ce livret a été présenté lundi à Stockholm. Dan Eliasson, directeur général de l'Agence suédoise de la sécurité civile MSB, s'est exprimé à ce sujet.
 
"Même si la Suède est plus sûre que de nombreux autres pays (...), les menaces existent. Il est important que tous sachent ce que sont ces menaces pour pouvoir se préparer".
 
Christina Andersson, responsable de la conception de la brochure, s'est confiée à l'AFP. 
 
"Un conflit militaire à proximité affecterait nos importations de marchandises, notamment alimentaires, même s'il ne s'étendait pas à notre territoire".
 
Un document similaire avait été édité par les autorités suédoises en 1961, en pleine Guerre froide. 
 
La Suède redoute en réalité une intervention militaire de la Russie au sujet de l'Otan. L'objectif d'une intervention russe en Suède serait de couper la voie maritime à l'Alliance atlantique vers ses membres baltes. La Suède ne dispose pas de frontière terrestre avec la Russie. Les deux pays sont en revanche riverains de la mer Baltique.  La Suède ne fait d'ailleurs pas partie de l'Otan.
 
En décembre dernier, une commission de défense a délimité les orientations militaires de la Suède entre 2021 et 2025. La commission recommandait d'investir massivement. La somme de 400 millions d'euros par an a été évoquée afin de moderniser les systèmes de défense militaire et civil. Cette mesure pourrait permettre au pays de faire face à un blocus de près de trois mois. Les populations seraient également en mesure de tenir une semaine grâce au stockage d'eau et de nourriture. 
 
A la fin de la Guerre froide, la Suède avait diminué drastiquement ses dépenses militaires. L'annexion de la Crimée par Moscou fait craindre le pire aux Suédois. La Suède va ainsi rétablir le service militaire dès cet été. Il avait été supprimé il y a sept ans. Lundi, le roi Carl XVI Gustaf et le Premier ministre Stefan Löfven ont présidé à la création d'un nouveau régiment, une grande première depuis la Seconde Guerre mondiale.  
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 21/05/2018 - 18:15 - Signaler un abus Ne me dites pas

    qu'ils commencent à comprendre?

  • Par kelenborn - 21/05/2018 - 19:00 - Signaler un abus Ouais

    Je ne sais qui a écrit cet article mais ce n'est pas idiot de rester anonyme. On notera que la guerre n'est qu'une des éventualités et...franchement supposer que Poutine attaque en faisant un parallèle avec la Crimée c'est grotesque et oublier que les habitants de la Crimée étaient...russes! En revanche, il y a deux crises majeures qui ne sont jamais abordées dans nos pays imbéciles où le moindre accident de car devient une catastrophe nationale: un krach électrique et un super virus informatique qui diviserait par deux le PIB. Si on considère le krach électrique qui peut très bien survenir avec une grosse et longue vague de froid ( Il a fait -72 à Yakoutia cet hiver mais le GIEC a cassé son thermomètre), au bout d'une semaine sans électricité, les gens commencent à mourir par dizaines de milliers!!!! Ce n'était pas le cas en 1940 !!!

  • Par Deneziere - 21/05/2018 - 22:41 - Signaler un abus Le livre qu’ils n’ont pas écrit

    Ils auraient mieux fait de préparer leur population féminine à la guerre migratoire.

  • Par pitron67 - 21/05/2018 - 22:58 - Signaler un abus catastrophe

    nous notre catastrophe on l'a déjà !!!! ça s'appelle kelenborn

  • Par Paul Emiste - 22/05/2018 - 09:09 - Signaler un abus Excellent!

    Mais le plus grand danger est une guerre civile en Europe, elle arrive soyez en sûr, avec la libanisation galopante que nous vivons.

  • Par philippe de commynes - 22/05/2018 - 11:56 - Signaler un abus Délirant

    Et ce n'est certainement pas fini: avec les législatives de septembre, gageons que si les démocrates suédois ("extrême droite") devaient trop bien se porter , les Suédois auront le droit au bourrage de crâne,du genre " ces gens là sont les collabos en puissance d'un potentiel occupant Russe".

  • Par guy bernard - 22/05/2018 - 12:01 - Signaler un abus prévisible.

    nous avons là un lien direct avec la stratégie de croissance externe de l’Europe qui a annexé les PECO et scotché la Russie et ses contre-mesures prévisibles.

  • Par kidu - 22/05/2018 - 17:55 - Signaler un abus Lucidité et anticipation ...

    Ce qui caractérisent les scandinaves....contrairement aux latins que nous sommes et dont le but est de mettre les problèmes sous le tapis en espérant que ce sera le suivant qui fera le ménage !!

  • Par guzy1971 - 23/05/2018 - 13:19 - Signaler un abus L'occident m'inquiète

    Vraiment, les pays du "monde libre" sont en train de sombrer dans un délire paranoïaque inquiétant. C'est classique et les Russes qui ont connu l'Union Soviétique connaissent bien ça. UN régime autoritaire a besoin de se créer des ennemis extérieurs pour faire oublier ses défaillances. Les Russes ont bine d'autres chats à fouetter que d'aller attaquer l'OTAN, et la Suède en particulier...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€