Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Soupçons de fraude aux émissions polluantes : Carlos Ghosn assure que Renault n'a commis "aucune tromperie"

"Renault est transparent, Renault collabore et Renault est de bonne foi" a indiqué le patron de Renault.

RAS

Publié le
Soupçons de fraude aux émissions polluantes : Carlos Ghosn assure que Renault n'a commis "aucune tromperie"

RAS pour Carlos Ghosn. Invité par la radio RTL, le PDG de Renault  a affirmé que l'entreprise française n'avait commis aucune "tromperie". Le constructeur français est pris dans la tourmente d'une controverse sur des moteurs diesel mais Carlos Ghosn réfute toutes similitudes avec l'affaire Volkswagen. "Renault est transparent, Renault collabore et Renault est de bonne foi" martèle-t-il.

"Est-ce qu'il y a des installations, des softwares, trompeurs?" a lancé le patron de l'entreprise. "La réponse est non. Est-ce que nous remplissons les normes? Toute voiture ne peut être homologuée que si elle remplit les normes, les voitures de Renault sont toutes homologuées, elles remplissent les normes", a-t-il renchéri.

Les tests mis en place par le gouvernement pour mesurer les émissions de gaz polluants de véhicules diesel ont pourtant dévoilé que le constructeur dépasse les normes en conditions réelles. En revanche, toutes les voitures du constructeur ont passé les tests d'homologation européens. Elles sont donc en règle.

"Il est évident que, quand vous utilisez la voiture d'une manière tout à fait différente par rapport à celle selon laquelle les normes sont définies, vous avez des émissions différentes, et souvent supérieures", a reconnu M. Ghosn en soulignant que "tous les constructeurs ont des émissions supérieures".

Il a appelé à de nouvelles règles sur les normes d'émission afin d'éviter toute "confusion". "Qu'est-ce qui est acceptable, qu'est-ce qui n'est pas acceptable? Là il n'y a pas de règle. J'appelle de mes voeux à ce que l'on mette quelques règles de façon à ce qu'il n'y ait pas de confusion dans l'esprit des consommateur",

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€