Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Patriotes : Sophie Montel va porter plainte contre le mouvement de Florian Philippot

Alors que le Rassemblement national de Marine Le Pen est littéralement menacé par la sanction judiciaire liée aux dotations du Parlement européen, Sophie Montel pourrait se retourner contre les responsables des Patriotes.

Nouvelle banderille

Publié le
Les Patriotes : Sophie Montel va porter plainte contre le mouvement de Florian Philippot

 Crédit François NASCIMBENI / AFP

Selon des informations de L'Obs, Sophie Montel (l'ancienne numéro 2 des Patriotes) va déposer une plainte contre X, auprès du parquet de Besançon, pour faux et usage de faux et détournement de fonds publics.

Sophie Montel soupçonne Florian Philippot ou son entourage d'avoir falsifié sa signature pour utiliser, sans son accord, une partie des sommes qui lui sont allouées par le Parlement européen pour sa mission de députée.  
 
L'eurodéputée a adressé un courrier au Parlement européen, qui pourrait saisir l'Office européen de lutte antifraude (l'OLAF).
Sophie Montel a également dénoncé cette pratique auprès de Nigel Farage, le président d'Europe de la liberté et de la démocratie directe (EFDD). C'est au sein de ce groupe parlementaire que les eurodéputées français qui avaient quitté le FN en septembre 2017 étaient rattachés à Bruxelles.  
 
Selon des informations de L'Obs, l'entourage de Florian Philippot juge « regrettable et attristante » la dérive politique et personnelle » de Sophie Montel.
 
Elle devrait d'ailleurs tirer de toutes son expérience au sein du Front national et des Patriotes un ouvrage qui devrait contenir de très nombreuses révélations sur l'ancien parti de Marine Le Pen. Quelques chapitres supplémentaires pourraient être consacrés au mouvement de Florian Philippot.
 
Sophie Montel et Florian Philippot se seraient retrouvés la semaine dernière pour une ultime explication. Le ton serait monté et les échanges auraient été virulents, selon des informations de L'Obs. 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€