Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sondages : les Français favorables au travail dominical

Trois études tendent à prouver que les Français sont opposés aux récentes décisions qui visent à limiter le travail le dimanche.

Opinion publique

Publié le

On peut, certes, faire dire aux sondages ce que l'on veut. Mais lorsqu'ils sont plusieurs à abonder dans le même sens, on peut se poser des questions. Selon un sondage CSA pour Les Echos80% des Français pensent que le gouvernement devrait laisser les magasins de bricolage qui le souhaitent ouvrir le dimanche. Le travail dominical est approuvé par 84% des salariés du privé et 88% des employés.

Un résultat appuyé par les résultats d'un sondage Ifop pour Metronews selon lequel 69% des Français seraient favorables à l'ouverture des magasins le dimanche. Les Franciliens sont même 82% à l'approuver tandis que 71% des sondés se disent prêts à travailler le dimanche si celui-ci était mieux payé qu'un jour normal de semaine.

Selon un dernier sondage Tilder-LCI-OpinionWay, ils seraient même 66% à approuver les magasins qui ont décidé d'ouvrir le dimanche malgré l'interdiction judiciaire. C'est notamment le cas de Castorama et Leroy Merlin, qui ont fait fi de la décision de justice qui leur imposait de fermer leurs magasins en Ile-de-France après une plainte déposée par Bricorama, leur concurrent.

Une étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publiée en 2011 démontre que 29 % des salariés travaillaient le dimanche, et 16 % de façon occasionnelle.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 04/10/2013 - 11:25 - Signaler un abus Référendum d'initiative

    Référendum d'initiative populaire ! ☺

  • Par yavekapa - 04/10/2013 - 12:08 - Signaler un abus Il devrait y avoir 3 grands

    Il devrait y avoir 3 grands principes: 1- idéalement on ne doit pas travailler le dimanche et le consacrer à se reposer, dans sa famille, faire du sport ou d'autres activités enrichissantes, ... 2- ceux qui veulent travailler quand même doivent pouvoir le faire par choix personnel (gagner plus, pas de famille, horreur du dimanche, avoir un repos en semaine, ...). 3- le travail du dimanche doit être rémunéré à sa juste valeur. Si c'est le gouvernement+syndicats qui statue, on est sûr d'avoir une fois encore tout faux (comme en 1945). Il faut aussi inclure des représentants de ces salariés (donc forcément pas les syndicats qui ne représentent qu'eux-mêmes) qui veulent travailler le dimanche. And now, wait and see.

  • Par Jean-Baptiste S. - 04/10/2013 - 12:47 - Signaler un abus Individualisme ?

    Mais que disent ces sondages ? Que 80% des Français n'en n'ont rien à faire des employés, mais veulent juste pouvoir acheter quand ils veulent ce dont ils croient avoir besoin immédiatement ? Quel intérêt pour la personne humaine y a-t-il à sacrifier le jour de repos collectif (instauré dans notre culture il y a près de 4000 ans) alors que par définition, un bricolage est une activité de loisirs, et donc peut être reporté au week-end suivant si on s'aperçoit qu'il manque une vis. On me dit que les employés sont ravis de gagner plus. Mais peut-on légitimement accepter de sacrifier sa vie de famille pour quelques euros en plus à la fin du mois ? Et si ces personnes ne s'en sortent pas sans cela, n'est-ce pas que leur salaire n'est pas à sa juste valeur ? Ou vivent-ils au dessus de leurs moyens ? Du côté des employeurs, ils ont tout intérêt à imposer une fermeture obligatoire de tous ces commerces le dimanche. Non seulement ils économiseraient en primes, mais en plus, ils éviteraient que leur potentiel chiffre d'affaire parte à la concurrence. Alors pourquoi se pose-t-on la question ?

  • Par lsga - 04/10/2013 - 15:03 - Signaler un abus Tant que ce ne sont pas eux qui doivent travailler

    bien sûr...

  • Par prochain - 04/10/2013 - 15:04 - Signaler un abus Back In The USSR Un Poste Garanti à Vie pour chacun!

    St Jean-Baptiste va balayer devant SA porte et s'occuper de son c...au lieu de jouer les directeurs de con science.

  • Par Sinonquoi - 04/10/2013 - 16:06 - Signaler un abus Assez

    d'empêcheurs de vivre et de travailler. Si les conditions sont satisfaisantes pour les salariés (dont des étudiants qui étudient en semaine et ont souvent besoin de revenus complémentaires), si les consommateurs sont dispos le week-end et pas forcément en semaine, fichez leur la paix vous les politiques, syndicats non représentatifs et autres moralisateurs souvent fonctionnaires et peu enclins à vous intéresser aux difficultés de vos concitoyens. Au lieu de crier au scandale il vaudrait mieux définir les conditions nécessaires et bénéfiques pour que personne ne soit pénalisé ou contraint.

  • Par iznogoud - 04/10/2013 - 16:39 - Signaler un abus @Jean-Baptiste S.

    Ce jour de repos n'a pas été "instauré dans notre culture il y a près de 4000 ans", mais imposé en France par une loi de .... 1906 !

  • Par perryll john - 04/10/2013 - 17:08 - Signaler un abus les Français favorables au travail dominical

    mais pas mélenchonchon-le-grognon ; ce jour là il va à la messe ! c'est le jour aussi où il pète un coup : ça le déride. vous n'allez pas le priver de cela !?

  • Par jean fume - 04/10/2013 - 17:18 - Signaler un abus Que ce soient les plus rouges,

    qui sont le plus attachés au jour du seigneur, à de quoi déstabiliser, pour le moins !

  • Par Adi Perdu - 04/10/2013 - 19:38 - Signaler un abus Il n'est pas question de travail mais d'un choix de mode de vie

    Le choix du travail le dimanche ou en horaires décalés, c'est un choix de mode de vie ! Les syndicats ne devraient même donner leur avis, mais ils osent imposer des choix de vie à tout le monde ! Complètement hors sujet les archaiques créateur de chômage ! Foutez-nous la paix ! Pour des raisons diverses et variées, beaucoup de gens aiment travailler en horaires décalés ou le week-end.

  • Par groumpf - 04/10/2013 - 21:25 - Signaler un abus ben non

    Interdisons tout, quand les français en auront assez des socialistes, des roses, des verts, des rouges, qu'ils prendront conscience qu'une société corsetée ne mène nulle part, ils voteront à droite, qui leur proposera la même chose, mais avec un enrobage différent ;) L'avantage des socialistes, c'est la volonté d'asphyxie complète du système qui permettra de repartir sur des bases saines en nettoyant tout sauvagement.

  • Par antiflambyste18 - 05/10/2013 - 09:44 - Signaler un abus Et favorables...

    A la démission de Flamby le pingouin dans un costume pas taillé pour lui!

  • Par engerau - 05/10/2013 - 11:07 - Signaler un abus Leroy Merlin a été attaqué par une marque concurrente !

    Ce n'est pas en crachant un lot de commentaires peu amènes, en guise d'arguments, que ce sujet sensible trouvera sa réponse. Il y a quelques années un même sondage donnait des chiffres identiques sauf qu'une question subsidiaire donnait un éclairage particulier à ce sondage : 75% des français étaient pour mais quand on demandait à ces mêmes partisan de l'ouverture du dimanche s'ils souhaitaient travaille rle dimanche, ils répondaient Non. Etonnant non ? Pas tant que ça. Le volontariat ? Demandez aux salariés permanent de l'entreprise ce qu'ils en pensent Est-ce au MEDEF de trancher ou est--ce du ressort du Parlement ? Ce qui est certain, c'est que la loi doit être générale . Quant aux étudiants qui travaillent le dimanche, pourquoi pas mais ça n'augmentera pas le chiffre annuel. On a vu ce que cela donnait pour Virgin Megastore...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€