Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sondage sur les Français et les impôts : 72% pensent qu'ils en paient trop

Dans le même temps, 57% des Français estiment que c'est un acte citoyen, donc normal.

Trop, c'est trop

Publié le

Les impôts ? Le ras-le-bol fiscal ? On en parle. Depuis des mois, la classe politique et le gouvernement se sont emparés de ce thème. Sur toutes les chaînes de télévision, dans tous les journaux ou sur tous les sites d'information, on parle de cette fameuse "pression fiscale". Et à chaque fois, la même conclusion : les Français veulent que cela cesse. Nouvel exemple ce lundi avec un sondage Ipsos Public Affaires publié par Le Monde, BFMTV et la Revue française des finances publiques.

Dans cette enquête, on apprend que 57% des Français acceptent le principe citoyen des impôts mais 72% pensent payer trop. Ils pensent qu'ils sont écrasés par les contributions obligatoires. 74% estiment également qu'ils contribuent plus au système qu'ils n'en retirent d'avantages.

Ce sondage met aussi en exergue un chiffre surprenant. En effet, ils sont 45% à approuver la décision des personnes qui décident de s'installer à l'étranger pour payer moins d'impôts. Par ailleurs, 88% des Français pensent que les recettes fiscales sont mal utilisés par les pouvoirs publics. 73% pour cent des personnes interrogées disent avoir le sentiment que la politique fiscale menée par le gouvernement demande surtout des efforts aux classes moyennes, 16% à l'ensemble des Français et 7% aux catégories défavorisées.

Enfin, mauvaise nouvelle pour François Hollande. 79% des sondés jugent que la politique fiscale actuelle n'est pas juste (79%).

Le sondage a été réalisé du 7 au 10 octobre auprès d'un échantillon de 967 personnes interrogées par internet et représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Equilibre - 14/10/2013 - 10:39 - Signaler un abus Nan, sans blagues!

    Et pourtant nous sommes tous riches, vu le nombre de pépites présentes sur le territoire. Alors il faut payer pour cela. . Il faudrait aussi revoir les seuils parce que là, çà commence à devenir le bordel intégral...

  • Par yavekapa - 14/10/2013 - 11:21 - Signaler un abus Sondage biaisé une fois de plus

    72% des français paient l'impôt, et même beaucoup trop, rien de plus normal. Mais 28% ne le paye pas d'où leur réponse. Sans compter que dans ces 28%, il y a un % inconnu de gens qui devraient le payer, mais voilà les allocations diverses et innombrables, les aides, y compris en nature, ça ne rentre pas dans les revenus. Sans compter les revenus de la corruption active. Je connais beaucoup d'ouvriers qui en sont suffoqués de tout ça. Et la DOUBLE PEINE n'est pas mentionnée ici, le dégout : tout ce fric est donné gracieusement et magnanimement à l'armée des grassouillets parasites et des larves.

  • Par lsga - 14/10/2013 - 11:22 - Signaler un abus 99% des salariés pensent avoir un salaire trop faible

     

  • Par Imragen - 14/10/2013 - 11:31 - Signaler un abus Ce n'est pas contradictoire

    Ce n'est pas de payer des impôts qui nous révolte, c'est de voir comment cet argent est utilisé !!! Quand on prépare des budgets en modifiant à la marge celui de l'année précédente : - un peu d'inflation en plus, - un peu de réduction ici ou là en moins alors qu'aucune question n'est posée - ni sur l'utilité de la dépense, - ni sur les méthodes utilisées - ni sur les priorités alors on trouve qu'on paie trop d'impôts parce qu'on sait que tout Gouvernement ne sait utiliser que cette méthode pour tenter de rétablir un équilibre budgétaire miné par son laxisme. Le jour où on envisagera de mettre de l'ordre dans l'EN, de diminuer le mille feuille administratif, où l'on réduira le nombre de procédures administratives, alors oui, peut être on trouvera normal de payer des impôts. Mais en attendant cet hypothétique moment, on en paie toujours trop puisqu'ils servent à régler les dépenses clientélistes de nos élus.

  • Par fentreti - 14/10/2013 - 11:38 - Signaler un abus Le racket Français

    Le geste citoyen c'est une belle arnaque ! La France est un pays d'escrocs et de voleurs . A chaque jour son scandale .

  • Par Lennart - 14/10/2013 - 11:55 - Signaler un abus Normal

    On doit compenser le manque à gagner des multinationales qui n'en payent pas, voir même bénéficient de subventions et de primes pour installer un établissement sur notre territoire, mais paraitrait d'après nos politiques que c'est légal (en clair droite comme gauche j'ai comme l'impression qu'ils nous la mettent bien profond).

  • Par yavekapa - 14/10/2013 - 13:20 - Signaler un abus Multinationales

    Si les lois sont mal faites par des incompétents, les multinationales (qui embauchent des gens très compétents qui bossent dur) font leur boulot, et trouvent des failles, des niches, comme tout un chacun, comme vous et moi. Sauf que nous on n'est pas expert. Par contre ceux qui fraudent, au trou. Encore que la "fraude" est quelquefois due à l'énorme complexité de notre édifice fiscal, où des interprétations contradictoires peuvent avoir lieu.

  • Par kriptonic - 14/10/2013 - 14:22 - Signaler un abus Entendons nous bien.

    Ce qui pose problème, ce n'est pas de payer des impôts, ni même de dire "à la limite" j'en paie trop. Pour moi c'est de voir que 3,5 à 4 mois de salaire vont servir à financer un trou sans fond, avec un état qui gère de manière plus que médiocre notre argent. Un état qui ne veut pas maigrir, qui fait passer le message que ceux qui partent sont des salauds qui quittent le navire, alors qu'ils se protègent des couts qu'on leur assène. Ce gouvernement à divisé le pays de manière profonde avec une fiscalité de haine plutôt qu'une fiscalité de retour à une bonne gestion. tout le reste n'est que marketing politique et bla bla de vendeur de marché.

  • Par Salaudepatron - 14/10/2013 - 15:38 - Signaler un abus Ce qui est assez étonnant,

    C’est qu’il n’y a qu’un Français sur deux qui paye l’impôt... donc les 22 % qui estiment trop payer et qui pourtant n’en payent pas ( Hormis la TVA.), ils me font bien marrer... Je crois plutôt qu’il s’agit d’une overdose fiscale généralisée et même ceux qui ne sont pas concernés par le problème ( Quand même 50 % des Français ! ) ont l’impression d’être opprimés, par le discours "tout fiscal" des socialistes, qui ne savent pas inventer autre chose ! Encore quelques mois et cette bande d’incapable verra dans les urnes, le profond rejet qu’elle inspire aux Français !

  • Par Anguerrand - 14/10/2013 - 16:38 - Signaler un abus 72% ?

    Il y a donc 28% de personnes qui pensent que le niveaux d'imposition serait normal? Je pense qu'il y a donc aussi des traîtres à leur idole président et ceux qui n'en paient pas...

  • Par jaco25 - 14/10/2013 - 17:18 - Signaler un abus les impots

    Nous croulons sous les impots en france en particulier l'impot local .Il y a dix ans je payais un peu plus d'impot direct que local.Actuellement c'est l'inverse je paye 30 pour cent de plus en taxe fonciere et taxe locale que le dirct.Ma commune et ma region sont gerees par des socialistes depuis 15 ans cherchez l'erreur. cela devient insupportable.Je connais des personnes agees qui toute leur vie se sont sacrifies pour acheter un petit pavillon en banlieue qui au deces lecplus souvent du mari la veuve ne peut plus payetr l'impot foncier et local avec sa petite pension et reversion du mari mais n'etant pas endessous du seuil d'exoneration ne pouvanrlt payer ces sommes ces veuves vendent leur petit pavillon et se retrouvent totalement depaysees dans un studio d'un centre ville ou la seule satisfaction c'est d'avoir un commerce a proximite.Mais quitter un domicile apres 50 ans 'est tres mal vecu et souvent ce fait abrege la vie de nos aines qui pourtant ont travaille dur 45 a 50 heures par semaine.

  • Par langue de pivert - 14/10/2013 - 19:01 - Signaler un abus donne moi ta montre...

    ...je te donnerais l'heure ! 1 foyer fiscal sur 2 ne paye pas d'impôt mais 57 % des Français trouvent normal d'en payer ! Donc au moins7 % trouvent normal que les autres en payent sans en payer eux mêmes ! On parie que ce sont des traine-savates assistés et qu'ils ont voté pour le plouc ? ☺

  • Par gliocyte - 14/10/2013 - 19:04 - Signaler un abus Amusant

    Après le sentiment d'insécurité, le sentiment de n'être pas entendus, les français " pensent qu'ils paient trop d'impôts", sous entendu :cela pourrait être une fausse idée. Les français ne pensent pas, ils DISENT qu'ils paient trop d'impôts mais les questions des sondeurs ne leur donnent pas les moyens de s'exprimer. .

  • Par Adi Perdu - 14/10/2013 - 20:23 - Signaler un abus C'est toujours trop quand c'est mal dépensé !

    Et puis, on ne va quand même pas envoyer le message qu'on en paie pas assez à TaxMan et aux sossos ! Le message, c'est "réduisez la dette", "diminuez le nombre de fonctionnaires... surtout européens qui se goinfrent", et aux politiques "payez des impôts sur les mêmes bases que nous... en incorporant tous vos avantages en nature"... Et là, ils diminueront évidemment les impôts puisqu'ils trouveront eux-mêmes qu'ils en paient trop ;)

  • Par jean fume - 14/10/2013 - 23:12 - Signaler un abus Eh oui, les français ont compris !

    En fait, ils sont infiniment plus remontés, contre l'usage qui est fait de leur argent, que du prélèvement lui même. C'est un très bon signe.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€