Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sondage : Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne bénéficient pas d'état de grâce

Les deux hommes affichent une cote de confiance moins élevée que leurs prédécesseurs.

Coulisses politiques

Publié le
Sondage : Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne bénéficient pas d'état de grâce

Quelques jours après son arrivée à l'Elysée, la cote de confiance d'Emmanuel Macron (45%) est nettement moins élevée que celles de ses prédécesseurs au lendemain de leur investiture : François Hollande (58% en mai 2012) et Nicolas Sarkozy (59% en juin 2007), selon le premier baromètre Elabe réalisé pour Les Echos et Radio Classique, et diffusé ce jeudi 18 mai.

Le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe est crédité de seulement 36% de réponses positives.

43% des Français interrogés ne lui font pas confiance pour affronter les problèmes de la France. 21% sont toutefois sans opinion, compte tenu de sa faible notoriété. Une cote de confiance moins élevée que celles de ses prédécesseurs. En effet, en 2012, Jean-Marc Ayrault était crédité de 56% de confiance à son arrivée à Matignon et François Fillon de 50% en juin 2007.

Le classement des personnalités politiques

En ce qui concerne les autres personnalités politiques, Alain Juppé reprend la première place au classement (50%, +6), devant Jean-Yves Le Drian (37%, +6). Quant à Jean-Luc Mélenchon, il s'effondre (-17 points en un mois à 34%), François Bayrou perd aussi 3 points (31%) et Marine Le Pen, battue au second tour de la présidentielle, en perd 7 à 25%. Cette enquête a été réalisée en ligne les 16 et 17 mai auprès de 999 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

>>> À lire aussi : Aux urnes, citoyens : si l'élection présidentielle avait eu lieu au jugement majoritaire, voilà qui serait le président

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 18/05/2017 - 18:57 - Signaler un abus Juppé 50%

    Je me demande pourquoi Macron s'excite avec sa moralisation de la vie publique puisque celui que les Français (des sondages) préfèrent a déjà été condamné.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€