Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sommet de l'Otan : Donald Trump change de ton et affirme entretenir de "très bonnes relations avec l'Allemagne"

Après avoir tenu ce matin des propos peu amènes envers l'Allemagne et sa Chancelière Angela Merkel, Donald Trump a changé de ton. Cet après-midi, le Président américain a soutenu entretenir de "très bonnes relations avec l'Allemagne".

Volte-face

Publié le
Sommet de l'Otan : Donald Trump change de ton et affirme entretenir de "très bonnes relations avec l'Allemagne"

 Crédit Brendan Smialowski / AFP

Donald Trump s'est à nouveau exprimé à propos de ses relations avec la Chancelière allemande Angela Merkel. Après avoir accusé l'Allemagne d'"enrichir la Russie" et déclaré injuste de la protéger de l'ex-URSS alors qu'elle lui donnait des milliards de dollars pour son approvisionnement en gaz, le Président américain a changé de ton.

A l'issu de sa rencontre avec Angela Merkel, en marge du sommet de l'Otan, Donald Trump a assuré entretenir de "très bonnes relations avec l'Allemagne". Devant la presse internationale, le magnat de l'immobilier a déclaré : "Nous discutons des dépenses militaires et de commerce. Nous avons de très bonnes relations". Il a également soutenu s'être entretenu avec son homologue allemande sur la question gazoduc Nord Stream II, auquel il est opposé, mais n'a pas donné d'informations supplémentaires à ce sujet.

De son côté, Angela Merkel, qui avait répondu fermement à Donald Trump, ce matin, en affirmant que l'Allemagne menait ses "propres politiques" et prenait "des décisions indépendantes" a indiqué que les deux dirigeants avaient eu "l'occasion d'échanger sur des questions telles que la migrations" ainsi que l'avenir de "leurs relations commerciales". Elle a rejoint Donald Trump, en soulignant que l'Allemagne et les Etats-Unis étaient "de bons partenaires" et que les deux pays souhaitaient "continuer à coopérer à l'avenir".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/07/2018 - 20:32 - Signaler un abus L’Allemagne a fait trop de mal à l’Europe...

    personne en Europe n’aura envie de défendre l’Allemagne contre les USA! Et Donald a parfaitement raison de vouloir réduire le déficit accumulé par les politiques gauchistes précédentes (Clinton et Obama) soit 65 milliards de dollars seulement avec l’Allemagne...L’Europe n’a plus un navet comme Obama ou Clinton face à elle, mais un redoutable adversaire, et elle ferait bien de commencer à relocaliser son industrie...l’année prochaine, lorsque les patriotes européens auront rendu leur pouvoir aux peuples d’Europe...patience!

  • Par J'accuse - 12/07/2018 - 13:01 - Signaler un abus Souvent Trump varie, bien fol est qui s'y fie

    Il est le contraire de Bush, qui ne changeait jamais d'avis; il est le contraire d'Obama, qui n'avait jamais d'avis. En suivant Trump, on ne sait qu'une seule chose: on ne sait pas où on va.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€