Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

SNCF : les syndicats appellent à un mouvement de grève le 9 mars

"Le manque criant de réponses à nos demandes et l'incertitude que vous faites peser sur le devenir des cheminots nous obligent à réagir", lancent les quatre syndicats de la SNCF à leur direction.

Mobilisation

Publié le
SNCF : les syndicats appellent à un mouvement de grève le 9 mars

Ce mouvement de grève s'étendra du mardi 8 mars à 19 heures au 10 mars à 8 heures. Crédit Reuters

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF (CGT, Unsa, SUD, CFDT) ont adressé ce lundi à leur direction un préavis de grève pour le 9 mars, afin d'obtenir plus de recrutements, ainsi qu'une hausse des salaires et des garanties sur les futures conditions de travail des cheminots. 

Ce mouvement de grève s'étendra du mardi 8 mars à 19 heures, jusqu'au jeudi 10 mars à 8 heures. "Le manque criant de réponses à nos demandes et l'incertitude que vous faites peser sur le devenir des cheminots nous obligent à réagir", expliquent les syndicats en prévision de ce mouvement unitaire, qui sera le premier du genre depuis le mois de juin 2013. 

"Vous nous avez dit être intervenu auprès du gouvernement sur quelques points, mais nous sommes encore bien loin du compte", lancent également les syndicats à leur direction. 

S'ils étaient divisés sur la question de la réforme ferroviaire, cette fois-ci, les quatre syndicats dénoncent d'une seule voix l'approche "catastrophique" de l'emploi à la SNCF, et demandent une augmentation générale des salaires, accompagnée de garanties "de haut niveau social" pour les cheminots, alors que les nouvelles règles de travail communes au secteur ferroviaire font encore l'objet de négociations entre les entreprises concernées et l'exécutif. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 29/02/2016 - 20:57 - Signaler un abus Les syndicats gauchistes obtiendront ce qu'ils réclament!

    Car les UMPS leur ont assuré un statut quasi-monopolistique, et la possibilité de blocage les transports dans toute la France, des qu'ils le souhaitent. A mon avis, ils n'auront même pas besoin de faire grève, le 9 Mars, car les sans-couilles qui nous gouvernent se seront déballonnés, avant...

  • Par essentimo - 01/03/2016 - 07:55 - Signaler un abus Et si

    les entreprises décidaient de faire grève ! Plus d'alimentation, de carburant et autres menus plaisirs ! Cela ne leur coûteraient pas plus cher que les revendications. Il y aurait encore le secteur public pour travailler : écoles, administration, gouvernement !

  • Par langue de pivert - 01/03/2016 - 09:55 - Signaler un abus Au pied ! Sales bêtes !

    Les syndicats ! Supplétif de la gauche pour saboter l'économie et créer des troubles quand la droite est au pouvoir ils ont remués la queue sans bouger devant leur maitre pendant 4 ans ! Comme leur maitre n'a plus rien à mettre dans leur gamelle ils vont se retourner contre lui et le bouffer ! Bon appétit !

  • Par Paul Emiste - 01/03/2016 - 10:14 - Signaler un abus Hoffnungslos!

    Venez vivre à Vienne, en Autriche, jamais de grèves SNCF RATP locales, ça fonctionne c'est propre et c'est sûr.

  • Par langue de pivert - 01/03/2016 - 10:25 - Signaler un abus ainsi soit-il ! ☺

    Les oppositions qui ne mettront pas dans leurs propositions de remettre à leur place les syndicats et les juges politisés ne seront pas crédibles et devront être zappés. Point besoin de mesure autoritaire pour les premiers, juste couper toutes les subventions et avantages divers comme la gestion de caisse (retraite) qui ne les concerne en rien (un syndicat doit vivre des cotisations de ses adhérents ou crever) Pour la grève pas de problème... dans la limite de la liberté de circulation des personnes et des biens, pas de jours de grèves payés ni de rééchelonnement ! Pas de travail, pas de fric ! Pour les magistrats l'obligation de neutralité (politique entre autre) doit être totale ! Pas besoin de révolution : ils en ont tous fait le serment ! Il suffit de licencier les parjures. Fin des subventions de toutes les associations de gauche. Ne pas s'engager à faire cela c'est la garantie - si elles sont élues - de blocage général en septembre 2017 ! Si la future opposition ne s'engage pas à cela il vaut mieux quelle passe sont tour et laisse la gauche au pouvoir.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€