Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 19 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

SNCF : un rapport explosif remis au gouvernement

L’ancien patron d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, propose d'importantes réformes, qui promettent, si elles sont acceptées par l'exécutif, un big-bang social.

Propositions

Publié le
SNCF : un rapport explosif remis au gouvernement

Dans un rapport sur la SNCF, remis ce jeudi 15 février au gouvernement, son auteur, l’ancien patron d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, propose d'importantes réformes. Parmi les 43 propositions, il évoque l'abandon du statut de cheminot pour les nouveaux embauchés, puis propose de se recentrer sur le réseau TGV et la desserte des agglomérations, au détriment du réseau secondaire. L'abandon de certaines petites lignes secondaires ultradéficitaires au profit d’autocars est également préconisé. Il évoque aussi le recours pendant deux ans à des plans de départs volontaires et un changement de statut pour la SNCF, en transformant ses deux principales composantes, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, en sociétés anonymes à capitaux publics.

In fine, il préconise aussi la reprise par l'État d'une "part" de la dette de SNCF Réseau.

Ce document de 127 pages "démontre sans ambiguïté la nécessité et l'urgence d'engager sans tarder une refondation de notre système ferroviaire", a jugé Matignon dans un communiqué, à la réception de ce texte. Il a également salué le rapport comme "un diagnostic complet et lucide". Ces propositions "doivent désormais faire l'objet d'un examen approfondi par le gouvernement et d'un dialogue avec l'ensemble des acteurs concernés", lequel commencera "dès la semaine prochaine", ont également annoncé les services du Premier ministre, Edouard Philippe.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 15/02/2018 - 15:48 - Signaler un abus Si depuis longtemps les

    gouvernement de tous bords avaient pris leurs responsabilité, au lieu de baisser leur froc et caleçon jusqu'aux chevilles devant cette minorité de voyous que sont les cheminots, nous n'en seront pas là aujourd'hui. Cela nous coûtera très cher comme pour les dockers qui sont encore plus pourris que leurs cousins cheminots. La concurrence arrive et rien n'a été fait.

  • Par vangog - 15/02/2018 - 15:55 - Signaler un abus Reprise de la dette SNCF par le con-tribuable français...

    ah ben! il va falloir que les énarques planchent sur une nouvelle taxe, pour éponger cette nouvelle dette, qui a permis de financer deux retraités prématurés SNCF pour un actif SNCF (enfin...un peu actif?...), soit le prix de dizaines d'années de chantage, grâce à un monopole de blocage gauchiste! mais...mais...mais...et Macron-Rothschild qui avait promis "pas de nouvelle taxe!"...oh putain, le malaise!

  • Par Beredan - 15/02/2018 - 16:09 - Signaler un abus Trop facile ....

    Ce n’est que lorsqu’ils ont quitté la passerelle du Titanic qu’ils confessent la réalité ... après cette annonce , il paraît que le bobtail des syndicats SNCF n’en dort plus ....

  • Par Dorine - 15/02/2018 - 16:33 - Signaler un abus @assougrel

    Les cheminots ne sont pas tous pourris. Dans mon coin, ils essaient de maintenir la gare ouverte et ne sont jamais en grève. Je leur ai demandé quand ils allaient se décider botter les fesses de Pepy..... Mais dès que je vais sur Paris je suis assaillie par les retards et les grèves. Cependant, ils partent à la retraite à 55 ans au plus tard, et ma caisse de retraite nous suggère de travailler jusqu'à 70 ans. C'est ce genre de privilèges que j'ai du mal à encaisser. Il faut choisir : ou on leur enlève le droit de grève, ou ils passent à une gestion privée. ....

  • Par Stargate53 - 15/02/2018 - 16:47 - Signaler un abus Un rapport de plus ?

    Voila les constats et solutions sont connues depuis longtemps mais les syndicats ne vont pas vouloir entendre quoique ce soit comme à chaque fois et cela va se terminer par une France paralysée ! Pourtant, il est vraiment temps de faire ce qu'il faut pour moderniser et rationalisé cette vieille dame car ce sont nos impôts qui paient tous les privilèges et mauvais choix de l'immobilisme. Trier ce qui relève vraiment de la marche d'une entreprise de transport est un impératif pour répondre aux besoins des utilisateurs et pour le reste, il faut trouver des adaptations logiques et étalées dans le temps ! La concurrence arrive alors il n'y a pas de temps à perdre en nostalgie d'un temps révolu !

  • Par assougoudrel - 15/02/2018 - 17:18 - Signaler un abus @Dorine

    Je demande pardon à ceux qui sont honnêtes; on n'a pas le droit de généraliser, mais, beaucoup (trop) se font détester à cause de leurs comportements de voyous. Dorine, savez-vous que beaucoup de conducteurs de trains français à la retraite travaillent (comme conducteurs de trains) à l'étranger avec un salaire plus élevé qu'en France;?J'ai lu que certains touchent jusqu'à 6000 euros mensuels. Mais ils ont dû changer de mentalité.

  • Par assougoudrel - 15/02/2018 - 17:18 - Signaler un abus @Dorine

    Je demande pardon à ceux qui sont honnêtes; on n'a pas le droit de généraliser, mais, beaucoup (trop) se font détester à cause de leurs comportements de voyous. Dorine, savez-vous que beaucoup de conducteurs de trains français à la retraite travaillent (comme conducteurs de trains) à l'étranger avec un salaire plus élevé qu'en France;?J'ai lu que certains touchent jusqu'à 6000 euros mensuels. Mais ils ont dû changer de mentalité.

  • Par Dorine - 15/02/2018 - 17:31 - Signaler un abus Contradictions françaises

    Et on subventionne cher des médecins étrangers dans mon département rural, mais on n'offre pas les mêmes avantages aux médecins français qui accepteraient de s'y installer......

  • Par pierre de robion - 15/02/2018 - 22:50 - Signaler un abus Rassurez-vous, la solution existe

    donc elle s'imposera, soit intelligemment, ce dont je doute, soit dans la douleur lorsqu'on paiera les cheminots (et les Français) en monnaie de singe, comme dans l'Allemagne de 1923, l'Argentine, Cuba ou le Venezuela!

  • Par tubixray - 16/02/2018 - 09:01 - Signaler un abus Explosif ???

    Et à quel titre ? Il ne contient que ses mesures relevant du bon sens et de la nécessité absolue afin de diminuer la gabegie ....Laissez ce genre de titre à libération ou à l'obs !

  • Par Beredan - 16/02/2018 - 09:41 - Signaler un abus Et vlan !

    En plein dans le Pepy ....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€