Mercredi 16 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un site décrypte les conditions d'utilisation de vos services web

Facebook, Twitter et Google se font taper sur les doigts pour leur politique de confidentialité.

"Trop long, j'ai pas lu"

Publié le 19 août 2012
 

"En cliquant, je reconnais avoir lu et accepté les conditions d'utilisation du service". Combien de fois avez-vous coché cette case sans même jeter un oeil au pavé stipulant ce à quoi vous vous engagiez ?

Un site créé par des hackers dénommé "Terms of service: Didn't Read" (Tos-DR, pour les intimes) se propose de faire le boulot à votre place, en décryptant la politique de confidentialité des services les plus populaires du web. A terme, chaque service doit se voir attribué un classement, de A (très respectueux) à E (très mauvais).

Certaines applications web ont déjà fait les frais de ce scanner impitoyable, à l'image de Twitpic, affublé d'un médiocre "E" pour récupérer les droits de toutes les photos que vous y postez, et empêcher toute plainte de votre part. Idem pour Facebook ou Twitter, qui s'arrogent le copyright de tous vos contenus. 

Etrangement, Google est plutôt bon élève, si l'on omet qu'il relève de la juridiction californienne ou qu'il se réserve le droit d'utiliser tout votre contenu pour de futurs services.

Lu sur WebMonkey

 


Fermer