Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le site Breitbart a dévoilé des images sur le choc des dirigeants de Google après l'annonce de l'élection de Donald Trump

La rédaction américaine de Breitbart, un site proche des idées du président américain, a dévoilé une vidéo interne de Google assez embarrassante.

Coup de massue

Publié le
Le site Breitbart a dévoilé des images sur le choc des dirigeants de Google après l'annonce de l'élection de Donald Trump

 Crédit SAUL LOEB / AFP

Le site américain ultraconservateur Breitbart a publié cette semaine une vidéo d'une réunion hebdomadaire de Google. Ces images ont été captées en novembre 2016, quelques jours après l'élection de Donald Trump. 

De nombreux dirigeants de Google sont présents dans cette réunion comme Larry Page, Ruth Porat, Sergey Brin ou bien encore Sundai Pichar. Ils s'adressent pendant un long moment à des dizaines d'employés depuis le siège californien de l'entreprise.

Un système de vidéoconférence était également activé. 

Les personnes présentes sont abasaourdies. Le fondateur de Google, Sergey Brin, estime,  "en tant qu’immigré et réfugié", que l’élection de Donald Trump est "choquante". Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet, reste sans voix lorsqu’elle dévoile le message reçu d’un proche présent au QG de Hillary Clinton. Ruth Porat a alors clairement affiché son soutien à la candidate Démocrate. La défaite d'Hillary Clinton a été pour elle comme "un coup dans les tripes". Le directeur juridique de l’entreprise, Kent Walker, considère que l’élection de Donald Trump n’est qu’un "contretemps" et que Google a toute sa place dans l’histoire longue, qui, elle, "tend vers le progrès".

Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de Google tente de rassurer leurs employés sur l'impact de la présidence de Donald Trump sur Google et ses prises de positions sur des sujets sensibles comme le chiffrement des communications ou la neutralité du Net.

Avec la divulgation de cette vidéo compromettante politiquement pour Google face au président américain, le site Breitbart réalise un important coup médiatique en cette rentrée. La rédaction de ce site ultraconservateur a ntotamment été dirigée par Steve Bannon, un ancien proche de Donald Trump qui a notamment été son directeur de campagne.

Donald Trump s'en était d'ailleurs récemment pris à Google. Le président accusait l'entreprise de diminuer sa présence dans les résultats de recherche. Le penchant démocrate de l'entreprise est de notoriété publique mais cette vidéo pourrait froisser le locataire de la Maison Blanche.  

Google a également été pointée du doigt pour réduire les opinions conservatrices en son sein. James Damore, un ancien employé de la compagnie, avait rédigé un ouvrage sexiste qui avait fuité sur Internet et provoqué son licenciement.  

Le bras de fer entre Google et Donald Trump ne fait que commencer. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/09/2018 - 16:48 - Signaler un abus Préparez-vous à la meilleure !

    La CIA et le FBI sont en train d'enquêter sur la collusion entre Google et Le Parti Communiste Chinois. Google aide le PCC à détecter les millions de dissidents, chrétiens et musulmans chinois pour qu'ils soient éliminés ou envoyés en "camp de rééducation". Google va exploser!

  • Par vangog - 14/09/2018 - 20:58 - Signaler un abus Bon ben ...boycott google, le collabo!

    Je solde tous mes comptes google, ce soir-même , et j’installe le français Qwant. Ces merdes sectaires vont savoir ce que c’est que le mot « résistance »! hé Ruth! Tu vas te prendre un nouveau coup dans les ovaires...Aoouuiiilllle!

  • Par Liberdom - 15/09/2018 - 14:06 - Signaler un abus Bof

    Il suffisait de regarder CNN le soir de l'élection pour voir Wolf Blitzer et toute sa clique de journaleux anti-Trump se désoler et mettre plus de 2 heures et demie pour enfin donner le résultat de l’élection déjà annoncé partout ailleurs. Et aussi de voir cet ancien conseiller d'Obama (beau black en costard sur mesure) déclarer, plein de haine, qu'il était anormal que les américains peu cultivés et vivant hors des centres urbains aient le droit de vote. Oui l’élection de Trump en a choqué plus d'un parmi les "zélites" du camp du bien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€