Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sexe, drogue et PIB... les derniers chiffres au Royaume-Uni et en France

Pour l’Office National de Statistiques britannique, le montant à réintégrer dans le calcul de la richesse nationale atteint 10 milliards de Livres, soit la bagatelle de 12,3 milliards d’euros.

Tout pareil

Publié le

Après l’Italie, c’est au tour du Royaume Uni de prendre en compte l’économie "souterraine" dans le calcul de son PIB. Drogue et prostitution viennent ainsi soutenir l’économie nationale. Pour l’Office National de Statistiques britannique, le montant à réintégrer dans le calcul de la richesse nationale atteint 10 milliards de £, soit la bagatelle de 12,3 milliards d’euros.

Pour la France, les estimations réalisées par l’institut Molinari évoquent 10,9% du PIB, mais en incluant l’ensemble des fraudes, c’est-à-dire en prenant en compte une interprétation bien plus large du "souterrain" que ce qui est réalisé outre-manche. En France, et concernant le marché de la drogue, l’office central de répression du trafic illicite des stupéfiants avance un montant compris entre 3 et 4 milliards d’euros annuels, soit 0,2% du PIB. Pour la prostitution, et selon un rapport présenté à l’Assemblée Nationale par la députée Maud Olivier, le "marché" est évalué à 3 milliards d’euros, soit 0,15% du PIB Français.

Pour un total compris entre 6 et 7 milliards d’euros.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€